> > Moteur de réponse et résultats mobile (études SEO Google)

Moteur de réponse et résultats mobile (études SEO Google)


Moteur de réponse et résultats mobile (études SEO Google)
5 (100%) 4 votes

Moteur de réponse et résultats mobile (études SEO Google)

Deux études, publiées récemment par StoneTemple et SearchMetrics, donnent quelques indications sur les réponses directes de Google et l'impact de la Mobile Update du moteur sur les résultats mobiles le 21 avril dernier...

Deux études SEO ont été récemment publiées dans le monde du SEO, sur des sujets différents mais finalement assez proches puisque portant sur l'analyse des SERP du moteur de recherche leader. Les voici :

La première vient du très connu site StoneTemple et analyse les résultats directement renvoyés par Google, sans passer par les "liens bleus" (d'où la notion de moteur de réponse). Selon cette étude, près d'un tiers (31,2%) des requêtes traitées en juillet 2015 par Google en proposaient, contre 22,6% en décembre 2014.

Notons également que l'étude indique une augmentation de 14% des "rich answers" fournies sans lien ni source, ce qui pose tout de même de sacrées questions en termes de pertinence de l'information fournie... Les réponses de ce type contenant une image ont également augmenté de 28%.

rich-answers-stonetemple "
Pourcentage de résultats Google incluant des "rich answers". Source de l'image : StoneTemple

Autre étude, proposée par le non moins connu SearchMetrics : l'analyse des résultats du moteur de recherche mobile après le Mobilegueddon annoncé du 21 avril dernier. Sur la base de l'étude de 10 000 requêtes effectuées sur smartphones (comparées aux même requêtes sur ordinateurs de bureau), l'étude indique que :
- Le poids des pages ne semble pas avoir d'impact sur les classements sur mobiles (confirmant ce que dit Google à ce sujet).
- Le temps de chargement de ces pages pourrait avoir une influence en revanche (contrairement à ce que dit Google actuellement).
- Conséquence directe : les pages sur mobiles les mieux positionnées ont moins d'images et de texte.
- L'impact de la mise à jour du 21 avril dernier semble a voir été très faible (0,21% des URL mobile-friendly ont gagné des places).

Bien sûr, il faut prendre ces résultats, clairement basés sur la corrélation et non sur la causalité, avec des pincettes mais ils restent intéressants à consulter. L'étude complète est à télécharger ici.

searchmetrics-mobile-2015
Couverture de l'étude SearchMetrics sur le mobile. Source de l'image : SearchMetrics

Commentaires : 4
  1. Antoine 27 octobre 2015 at 10 h 40 min

    - Le poids des pages ne semble pas avoir d'impact sur les classements sur mobiles (confirmant ce que dit Google à ce sujet).
    - Le temps de chargement de ces pages pourrait avoir une influence en revanche (contrairement à ce que dit Google actuellement).

    D'un côté les deux vont de paire. Le temps de chargement se faisant à partir du poids des fichiers, une image prend plus de place et augmente donc le flux de données à recevoir pour charger un site. Personnellement je pense que le poids des pages joue un rôle important. Un utilisateur mobile met environ 5 secondes avant de faire un back sur mobile (désolé mais je n'ai plus/pas l'étude sous la main). Si on considère les latences réseaux, la couverture, une optimisation drastique du poids des pages est à faire. Par contre je trouve dommageable que cela se fasse au détriment des images. l'UI et l'UX sont important pour Google (mais aussi pour l'utilisateur). Il est pourtant simple d'appliquer des règles pour optimiser les images et avoir des tailles réduite pour mobile...

  2. Didier 27 octobre 2015 at 12 h 48 min

    Dans le domaine de l'image, on peut aussi innover, une image dont la taille en pixels est double mais dont le taux de compression est ramené à 30% voir moins en jpg fait des merveilles surtout en responsive avec écran rétina et conserve une bonne tenue sur écran large. Il n'existe plus qu' une image.
    Elle pèse moins lourd que la même image d'une taille en pixels inférieure mais très peu comprimée.
    Par contre elle ne doit jamais être utilisée à sa taille maximum, la pixellisation est très visible, elle doit toujours être recadrée. 😉

    Ne chercher pas, développement scratch oblige, aucun plugin sous les CMS ne travaille sur ce sujet,
    dommage ou pas. Tout reste à inventer et à coder. 😀
    Tester, vous serez surpris. (technique utilisée sur le site ci-dessus)

    • Antoine 27 octobre 2015 at 21 h 56 min

      J'avais fais encore mieux (et ceux avant l'annonce l'armagedon mobile). Un script en JS qui permettait de savoir si on utilisait un smartphone, une tablette ou un pc (via le ratio pixel) et de sortir une image spécifique. Sur mobile, l'image avait un taux de compression minime et sur PC je balançais du Full HD. Pratique et pas lourd car on faisait venir du serveur que les images dont l'utilisateur avait besoin !
      Il y a tellement de chose à mettre en place mais je constate que les entreprises sont frileuses du mobile (ou alors il va falloir que j'en change 😀 )

  3. fouta 29 novembre 2015 at 12 h 08 min

    le temps est primordiale pour le seo d'un site
    et le future c'est déjà le mobile !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site