Chaque mois, nous demandons à une personnalité du SEO francophone sa vision du futur de notre métier à une échéance de 5 ans (au-delà on peut imaginer que c'est de la pure science-fiction). Ce mois-ci, c'est Olivier Duffez, un des pionniers du domaine en France avec notamment son site WebRankInfo, ses formations et les outils en ligne qu'il propose, qui nous donne sa vision du futur de ce métier en revenant sur les quelques années qui viennent de s'écouler pour mieux envisager les prochaines...

S'il est un secteur où les prédictions à 5 ans sont difficiles, je pense que le SEO en fait partie. Je tente ici l'exercice, merci à Olivier de m'avoir proposé de fournir mon humble vision !

20 ans après sa naissance, Google est toujours le maître incontesté des moteurs de recherche. Malheureusement, je doute que cela soit fortement différent dans 5 ans... J'aimerais pourtant bien que des Qwant et autres initiatives puissent représenter un véritable contrepoids. Si je m'en tiens à la stricte définition du terme SEO (optimisation pour les moteurs de recherche), il est donc naturel de commencer par tenter de deviner à quoi ressemblera Google à cette époque (ou Bing, Yandex ou Baidu, c'est finalement proche). Je décrirai ensuite comment le SEO (la personne) aura évolué, en tout cas le SEO qui aura survécu aux bouleversements importants à prévoir.

Je précise tout de suite que je suis un peu las des éternels refrains "le SEO est-il mort ?". Comme je l'explique dans mes formations, le "référenceur" est particulièrement doué pour s'adapter aux évolutions (imposées par Google et les changements d'usages). Celui qui n'y arrive pas meurt et change de métier, mais pas le SEO en lui-même. Suite à l'accélération des changements (merci l'IA), les SEO qui ne se remettront pas en question auront du mal à pratiquer ce métier en 2022...

A quoi ressemblera Google dans 5 ans ?

Quand on suit tous les jours ce qui se passe dans le Search en général et sur Google en particulier, l'évolution est assez claire. Certes, nous aurons quelques surprises, mais globalement voici 2 axes essentiels :

D'abord, les SERP :

- Google a pour but de répondre aux besoins de ses utilisateurs. Cela ne passe pas forcément par le fait de leur fournir un lien pour visiter un site en dehors de Google ! A chaque fois qu'il peut le faire lui-même, il va le faire. Que ça soit par de l'information "basique" affichée à l'écran ou vocalisée, ou par des liens vers d'autres propriétés de Google.

...

[Cet article est disponible sous sa forme complète pour les abonnés du site Réacteur. Pour en savoir plus : https://www.reacteur.com/2018/11/olivier-duffez-a-quoi-ressemblera-le-seo-dans-5-ans.html]

Un article écrit par Olivier Duffez, créateur et éditeur du site WebRankInfo (hhttps://www.webrankinfo.com/)