Il est très important en SEO de bien comprendre comment les choses se passent, quel sont le fonctionnement et les rouages de la Toile. Il en est ainsi de l'affichage d'une page web dans un navigateur. Cette action, qui semble simple a priori, est en fait une succession de tâches parfois très différentes sur lesquelles il peut être important de jouer pour optimiser l'UX, le SEO et les capacités techniques du serveur. Explications...

 

On parle souvent du temps de chargement d’une page web, et pourtant trop peu de personnes comprennent réellement comment se charge une URL (une page web) dans le navigateur de l’internaute. Trop peu d’individus connaissent aussi l’impact que cela peut avoir sur l’utilisateur, sur le référencement naturel ou encore sur l’infrastructure informatique d’un site.

Dans ce guide en deux parties, nous allons donc passer en revue ces différents aspects.

C’est quoi le chargement d’une page web ?

Un chargement en plusieurs étapes

Commençons par correctement définir le sujet : quand on parle du chargement d’une page web, on parle en réalité de plusieurs actions qui vont se dérouler plus ou moins simultanément :

  • Le fait pour l’internaute de se connecter à une adresse web, en l’occurrence à un nom de domaine précis ;
  • La génération du contenu par le serveur/site web si cela est nécessaire (c’est notamment le cas par défaut sur tous les CMS) ;
  • Le téléchargement de tous les éléments de la page par l’internaute (les fichiers HTML, CSS, JS, images, etc.) ;
  • L’affichage et le rendu final de la page dans le navigateur (et donc le chargement et l’exécution de tous ces fichiers).

On aborde alors souvent le sujet du temps nécessaire pour charger une page web. Et ce temps peut avoir lui aussi une importance cruciale.

Chargement Réel et ressenti

Quand on parle du chargement d’une page, il faut aussi garder en tête qu’il existe une différence entre le chargement réel (fichiers téléchargés et exécutés) et celui ressenti par l’internaute. En fonction des différentes étapes et de la conception technique de votre site, le visiteur peut ainsi le ressentir plus rapidement ou plus lentement que son chargement « réel ».

Prenons un exemple simple : la page se charge en 2 secondes pour l’internaute, mais un script finira de s’exécuter au bout de 4. Pour autant, entre la deuxième et la quatrième seconde, rien n’a changé visuellement sur le site. Le chargement réel est de 4 secondes et celui ressenti de 2.

[Cet article est disponible sous sa forme complète pour les abonnés du site Réacteur. Pour en savoir plus : https://www.reacteur.com/2020/06/comment-se-charge-une-page-web-et-pourquoi-est-ce-important-en-seo-1ere-partie.html]

Comment se charge une page web et pourquoi est-ce important en SEO ? (1ère partie)

Un article écrit par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).