S'il est un domaine finalement assez peu abordé en SEO, c'est bien le référencement des images, ce qui est étrange car le moteur de recherche de Google dédié à ce format est l'un des plus utilisés par les internautes dans le monde entier. Cette série de trois articles a donc pour objectif de comprendre comment cet outil fonctionne, comment est-ce qu'il peut générer du trafic sur un site et comment optimiser sa stratégie de visibilité pour cela. Après l'analyse du comportement des utilisateurs qui utilisent cet outil le mois dernier, attaquons-nous en profondeur au sujet avec les différents critères de pertinence utilisés par le moteur et, en corollaire, comment optimiser ses fichiers.

Dans la première partie de notre série d’articles sur le SEO des images le mois dernier, nous avons passé en revue la part de la recherche d’images au global et par secteur d’activité, les questions de tracking et les particularités comportementales des internautes. Ce mois-ci, nous allons nous focaliser sur l’optimisation des images et les facteurs de classement. À travers des tests réalisés pour notre étude, nous identifierons les leviers efficaces du référencement des images et briserons certaines légendes urbaines qui existent encore de nos jours à ce propos.

Pour rappel, à propos de l’étude : Cette série d'articles se base sur l'étude sur la recherche visuelle que nous avons menée chez iProspect France fin 2019 - début 2020. Certains résultats, notamment ceux que vous trouverez dans cette partie, sont relatés tels que lors de la publication de l'étude. Les autres, par exemple ceux autour des facteurs de classement, sont actualisés pour cette série d'articles. Chaque observation sera accompagnée d'une explication de la méthodologie utilisée.

Facteurs de classement des images :

  • Step 1 : Remplir les attributs « alt »
  • Step 2 : ?

Très souvent, quand il est question d’optimiser les images sur son site, nous sommes nombreux à avoir le premier réflexe classique « il faut remplir les attributs alt ». Certes, cependant la suite peut rester un peu floue…

L’optimisation des images est bien sûr un chantier plus complexe, qui va bien au-delà des attributs alt, et qui nécessite un traitement à 360° des contenus visuels publiés.

En règle générale, on peut regrouper tous les vecteurs d’optimisation des images en 2 briques :

  1. Optimiser le chargement des images.
  2. Améliorer leur pertinence.

Chaque brique contient des éléments d’optimisation au travers desquels nous allons améliorer la visibilité organique de nos images.

[Cet article est disponible sous sa forme complète pour les abonnés du site Réacteur. Pour en savoir plus : https://www.reacteur.com/2021/06/seo-des-images-2eme-partie-criteres-de-classement-et-optimisation.html]

Core Web Vitals : focus sur le FID

Un article écrit par Alexis Rylko, consultant SEO senior chez iProspect (https://www.iprospect.com/ & https://alekseo.com/)