Depuis plusieurs mois, des outils d’aide à l’indexation fleurissent pour aider les référenceurs à ajouter leurs URL dans le moteur de recherche Google, celui-ci se débattant autour d'innombrables problèmes d'indexation, notamment sur des sites récents. Mais à quelles problématiques répondent ces outils d'aide à l'indexation ? Quand doit-on les utiliser ? Sont-ils efficaces ? Y a-t-il d’autres solutions ? Début de réponse dans cet article...

La situation actuelle

Depuis des mois maintenant, de nombreux référenceurs et webmasters se plaignent de voir l’indexation de leurs pages devenir bien plus lente qu’avant. Sur certains sites, on peut ainsi devoir attendre plusieurs semaines pour que Google puisse indexer certaines URL (lorsqu'il y a indexation), sans pour autant avoir de soucis techniques particuliers.

La problématique de l’indexation est donc de plus en plus récurrente, et de nombreux outils voient le jour pour essayer d’y apporter une solution.

Ne pas confondre avec d’autres problématiques

Attention à ne pas tomber dans le piège : la raison de la non-indexation d’un contenu peut parfois être logique et avoir une vraie origine technique.

Savoir patienter

Tout d’abord, il est possible que Google n’ait pas encore découvert votre contenu, et il suffit parfois de lui laisser le temps pour qu’il le fasse (quelques heures ou quelques jours en général). C’est notamment le cas lorsque l’on publie un très grand nombre de contenus d’un seul coup, par exemple au lancement d’un site ou lors de la refonte d’un site existant. C’est aussi le cas sur des sites « jeunes » n’ayant pas ou peu de popularité.

Gardez donc en tête qu’il faut parfois laisser un peu plus de temps aux moteurs de recherche pour indexer chaque URL.

Attention par contre : en règle générale, si au bout de quelques jours à 2-3 semaines vous n’avez toujours pas d’indexation, il vous faudra peut-être agir.

Le crawl

Seconde possibilité : vous avez peut-être des problématiques de crawl sur votre site. Parfois, les moteurs de recherche ne connaissent pas vos contenus, ou alors découvrent vos URL mais ne parviennent pas correctement à aller dessus et à en comprendre le contenu. Et sans crawl efficace de la part d’un moteur de recherche, vous n’aurez pas d’indexation. De même, il peut parfois crawler vos pages mais ne pas les indexer à cause d’éléments techniques incorrects ou incomplets.

Sur ces points, les sources du problème peuvent être multiples :

  • Blocage des robots via le fichier robots.txt ;
  • Demande de non indexation via la balise meta robots noindex (ou via les entêtes HTTP équivalents X-robots-tag) ;
  • Erreur dans le code de vos pages (HTML) ;
  • Mauvaises balises canoniques ;
  • Mauvais balisage hreflang ;
  • Temps de chargement trop long ;
  • Erreurs dans le balisage schema.org ;
  • URL dont vous avez demandé manuellement la suppression dans votre Search Console ;
  • Contenu dupliqué sur une autre URL ;
  • Protection du serveur trop abrupt (par exemple avec des IP de Google qui seraient blacklistées) ;
  • Utilisation de plateforme Javascript augmentant quasi systématiquement le délai de crawl ;
  • Etc.

N’hésitez donc pas à faire une analyse technique de vos URL pour voir si le blocage de l’indexation ne serait pas lié à l’un de ces points.

Les pénalités

Point plus bloquant, le nom de domaine a pu subir une pénalité, et ce pour de multiples raisons : liens entrants factices, site piraté, plaintes DMCA, etc.

Allez donc dans le menu dédié de la Search Console « Sécurité et Actions Manuelles » pour vérifier si aucun message n’y est présent.

...

[Cet article est disponible sous sa forme complète pour les abonnés du site Réacteur. Pour en savoir plus : https://www.reacteur.com/2022/03/les-outils-daide-a-lindexation-de-pages-dans-google-sont-ils-efficaces.html]

Les outils d’aide à l’indexation de pages dans Google sont-ils efficaces ?

Un article écrit par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix.