Pour mener à bien un travail de référencement naturel, il est indispensable de mesurer différents aspects afin d’agir et de connaitre l’impact réel de nos actions. Pour cela, nous devons utiliser des KPI pour être capable de vérifier notre efficacité d’une part, et pour prendre les bonnes décisions d’autre part. Voyons ensemble les KPI à suivre pour le référencement naturel.

C’est quoi un KPI ?

Un KPI (« Key Performance Indicator ») est une donnée que l’on utilisera pour mesurer l’évolution d’un élément et la performance d’une action ou d’une série d’action. On définit ainsi des objectifs pour son site ou encore son entreprise, puis on utilise alors ces fameux indicateurs -clés de performances pour connaitre l’évolution de l’activité et l’impact de nos actions.

Bonnes pratiques en amont

Bien choisir un KPI

Avant de parler spécifiquement de SEO, il faut bien comprendre comment on définit qu’une donnée va avoir un intérêt à être mesurée dans le temps. Gardez toujours en tête qu’un bon KPI doit faire partie d’une de ces deux catégories :

  • Ils permettent d’agir : en lisant cette donnée, je peux savoir qu’il faut corriger, améliorer ou changer une action ou un élément ;
  • Ils permettent de mesurer l’impact de nos actions : par exemple, ce chiffre me permet de savoir si ma campagne de netlinking sur la page « X » a porté ses fruits (ou non).

Limiter les KPI

Le deuxième point important à garder en tête est de limiter (ou de grouper) les informations que l’on veut suivre. Le défaut que l’on aura souvent est d’en avoir trop, et de se retrouver noyé sous une tonne de données en même temps.

On peut donc soit limiter les KPI (par exemple en avoir au maximum entre 5 et 10), soit faire des groupes thématiques de KPI. En SEO, on pourrait avoir ainsi les ensembles suivants :

  • KPI globaux ;
  • KPI techniques ;
  • KPI sur le netlinking ;
  • Etc.

On déconseille ainsi très fortement de n’avoir qu’un seul tableau de bord. On pourra en avoir plusieurs, et ils ne seront pas forcément utilisés par les mêmes personnes (le gérant ou la gérante, le référenceur, le développeur, le responsable webmarketing, etc.) ni avec la même fréquence.


Un exemple d’un tableau de bord trop chargé. 

Source de l’image : https://www.octoboard.com/blog/top-8-erreurs-tableau-de-bord-de-donnees/

On ne peut pas tout mesurer

Ce sera un point frustrant lors de l’analyse des KPI (SEO ou non) : on ne peut jamais mesurer avec exactitude toutes les données à cause de raisons techniques. Deux exemples permettent de mieux comprendre le problème :

...

[Cet article est disponible sous sa forme complète pour les abonnés du site Réacteur. Pour en savoir plus : https://www.reacteur.com/2022/09/quels-kpi-suivre-pour-son-seo.html]

Quels KPI suivre pour son SEO ?

Un article écrit par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix.