> > Le Pentagone ne veut pas de Google Earth sur ses bases

Le Pentagone ne veut pas de Google Earth sur ses bases


Notez cet article

Le Pentagone a interdit cette semaine aux personnes de Google Earth de filmer les bases militaires américaines pour intégrer les images panoramiques (de type "street views") dans le célèbre logiciel.

"Nous avons reçu un rapport nous informant que Google avait collecté une imagerie détaillée et des vues à 360 degrés d'une base au Texas", a reporté hier Gary Ross, porte-parole du commandement des forces armées en Amérique du Nord, cité par l'AFP et parlant de la base de Fort Sam à Houston. "Nous n'avons pas de problème vis-à-vis de Google Earth, c'est un instrument très utile, mais quand ils sont sur une base, ils prennent des images détaillées des points de contrôle, des bâtiments du quartier-général, des installations de sécurité... Et cela pose un risque opérationnel", a-t-il fait valoir.

Les autres centres opérationnels militaires américains ont été chargés d'être sur leurs gardes pour ne pas se faire photographier... Google a fait amende honorable par la voix de son porte-parole Larry Yu en indiquant que ce n'était pas dans la politique du moteur de recherche d'afficher dans son logiciel des informations américaines sensibles..

Fort Sam Houston
Source : Fort Sam Houston

http://earth.google.com/

Source :
Google Earth persona non grata sur les bases militaires américaines (AFP)
Pentagon bans Google teams from bases (Dallas News)

Articles connexes sur ce site :

- Google aurait modifié des images de l'Irak sur Google Earth (19 janvier 2007)
- Google Earth explore le temps, Virtual Earth la perspective (14 septembre 2006)
- Live Search visite New York en 3D (5 juin 2007)
- Google Maps propose des vues panoramiques de rues et des Mapplets (30 mai 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google earth...

1 commentaire
  1. Jean-Noël Anderruthy 7 mars 2008 at 13 h 33 min

    Attention Olivier ! Ce n'est pas Google Earth mais Google Street View qui était dans le collimateur du Pentagone.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site