> > Search plus your world : Twitter n'est pas d'accord, Google réagit

Search plus your world : Twitter n'est pas d'accord, Google réagit


Notez cet article

Twitter estime que l'intégration, depuis hier aux Etats-Unis, de Google+ aux résultats de recherche du moteur Google, est une très mauvaise chose. Google réplique qu'il aurait adoré travailler avec Twitter mais que c'est ce dernier qui a arrêté leur collaboration en 2011...

Hier, Google a lancé aux Etats-Unis le système Search plus your world qui mixe dans les SERP (pages de résultats) les liens web avec les informations issues de son réseau social Google+.

Twitter s'en alors ému, pensant que cela ne ferait que diminuer la pertinence des résultats du moteur de recherche, et que la volonté de mettre en avant Google+ se ferait au détriment d'autres sources plus pertinentes, comme son outil de micro-blogging. Alex Macgillivray (ancien google), a même parlé de mauvais jour pour Internet avant que sa société ne réagisse officiellement...

C'était donner le fer pour se faire battre puisque Google a aussitôt contre-attaqué en indiquant que c'est Twitter qui avait refusé de renouveler en 2011 l'accord signé en 2009 avec Google. Ce dernier rajoute, avec ironie, qu'il a bien vu les attributs "nofollow" que Twitter a rajouté sur ses liens afin que ses pages ne soient pas indexées par les moteurs de recherche.

Il est effectivement étonnant, sachant que Google préparait son propre réseau social, que Twitter ait cassé les ponts avec le moteur de recherche leader l'année dernière. Reste maintenant à voir qui va gagner dans cette "guerre" et si les résultats de Google+ vont réellement apporter un "plus" (c'est le cas de le dire) aux internautes, ce qui n'est pas une évidence a priori...

Google Twitter
Source de l'image : MRS

Commentaires : 7
  1. Damien Ravé 11 janvier 2012 at 15 h 28 min

    Difficile de savoir, dans ces débats d'arguties, ce qui relève du "meilleur service aux utilisateurs" et de la pure défense d'une stratégie économique... le point de vue des experts SEO est plus intéressant que celui d'un concurrent lésé.

  2. Anonymous 11 janvier 2012 at 17 h 22 min

    Dommage, dommage... Toujours des "gueguerres" d'intérêts à plus de X milliards de dollars alors que les réseaux s'étendent et qu'une certaine idée de démocratie ne demande pas mieux que de se répandre! ?-)

  3. Stéphane 12 janvier 2012 at 8 h 13 min

    Mais en favorisant les résultats Google+ dans ses pages de résultats, n'est-ce pas de l'anti-concurrence que fait Google ?

  4. Ivan 12 janvier 2012 at 8 h 42 min

    En faisant ça, Google tente désespérément de sauver son projet dans lequel il a tant investi, quitte à faire limite du chantage en nous faisant miroiter que G+ va de plus en plus influer dans les SERPs...De l'anti-concurrence, peut-être, mais n'oublions pas que Google n'est pas un service public donc leur démarche peut se comprendre, après tout ils font ce qu'ils veulent (cependant je n'approuve pas !) : donc si on n'est plus content de Google, rien ne nous empêche d'aller voir ailleurs 😉

  5. Paris 12 janvier 2012 at 13 h 36 min

    C'est bon à savoir, cela nous donne une indication sur le devenir du Seo en France, même si ces infos sont à nuancer car il est quand même peu probable que Google+ parvienne à s'imposer.

  6. Etienne 15 janvier 2012 at 8 h 19 min

    Merci. Intéressant. Il paraît que cela énerve les commentaires seulement positifs. Désolé si c'est le cas

  7. LaurentFer 24 janvier 2012 at 11 h 29 min

    @ Ivan & Stephane : faudrait peut être pas tirer sur l'ambulance. Google n'a jamais été contre le fait de référencer Facebook ou Twitter...Il le rappelle bien.

    Ce qu'il y a derrière, c'est une guerre des données. Jusqu'à maintenant, Google permettait facilement l'export de contact gmail ou tout autre informations relatives au compte, pour permettre les import dans d'autre outils, mais ça marchait à double sens. Depuis que Facebook a décider de piller les bases "google" sans contrepartie, la firme a elle même exiger que ça ne se fasse pas qu'à sens unique. Or, jusqu'à maintenant, impossible de récupérer la liste des contact de Facebook...je ne connais pas twitter, mais j'imagine que c'est pareil.

    Pire, Facebook (qui n'aime pas google) fait monnayer son réseau social en mettant son intégration avec Bing, arguant de ce fait que Bing est mieux, etc...

    Franchement, c'est juste une belle réplique de Google à ses concurrents. C'est normal qu'ils ne se fassent pas marcher sur les pieds quand on leur porte ce genre de coup bas!!

    Le bon usage voudrait que les réseaux sociaux soit transparent, qu'on puisse récupérer son graphe social pour l'importer à un autre outil (avec les adresses mails associés par exemple), etc...mais jusqu'à maintenant, la fermeture du web, c'est l'oeuvre des réseaux sociaux, pas des moteurs de recherche : j'ai juste à ouvrir un onglet supplémentaire pour faire une recherche croisé Bing/google/etc..

    Moi, c'est un web "Facebook centred" qui ne me plait pas...et vue comment ils font tout pour en être le centre façon "gros trou noir de donnée" avec l'intégration de services tiers, l'obligation d'avoir un compte facebook pour certains d'entre eux (comme spotify),etc.... toute initative contre eux me fait le plus grand plaisir....

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site