Taux de clics : 80% pour les 3 premiers résultats naturels !

   
(English version - machine translation)

etude

La société Compete vient de publier une étude sur le taux de clics mesuré dans les SERP des moteurs pour les résultats naturels et payants. Une chose est claire : il vaut mieux viser le podium !...

De nombreuses études ont déjà étudié, dans le passé, le taux de clics sur les résultats de recherche proposés par les moteurs. La dernière en date, proposée par la société américaine Compete (sur plusieurs moteurs de recherche), donne les résultats suivants :

- Dans une page de résultats, on compte 15% de liens sponsorisés, contre 85% de liens naturels.

- Pour ce qui est des liens naturels, 56% des clics sont récoltés par le premier résultat, 15% pour le deuxième et 9% pour le troisième, soit 80% des clics pour les 3 premiers liens !

etude compete taux de clics
Source de l'image : Compete

Pour ce qui est des liens sponsorisés, le premier lien en position "premium" (au-dessus de la liste de résultats naturels) récolte 59% des clics contre 15% et 9% aux deux suivants. Pour la partie droite de la SERP, les taux s'échelonnent de 4% à 1% et, lorsqu'ils existent, ceux du bas n'obtiennent que 1% des clics.

etude compete taux de clics
Source de l'image : Compete

Commentaires : 14
  1. Nicolas 12 octobre 2012 at 9 h 31 min Reply

    La mise en parallèle de ces chiffres avec cette étude est cinglante : http://www.wordstream.com/images/975xNxgoogle-ads.png.pagespeed.ic.7ssxOC9fH_.png

    Si t'es pas dans le top 3 sur Google, tu n'existes pas.

  2. Sentulebonson 12 octobre 2012 at 9 h 44 min Reply

    Et bien si être seulement dans le top5 ne suffit plus pour capter un peu d'attention, ça complique les choses!

  3. Annuaire Français 13 octobre 2012 at 12 h 47 min Reply

    Dommage que l'étude ne montre pas l'effet sur les Google adresses (desormais google+ pro)... une telle étude existe? je n'ai pas trouvé pour le moment...

  4. Stéphane 13 octobre 2012 at 16 h 11 min Reply

    Merci pour la présentation de cette étude. Ce n'est pas évident d'arriver dans ce top cela demande beaucoup de travail pour certain secteur.

  5. IDE Conseil webmarketing 15 octobre 2012 at 12 h 00 min Reply

    De pire en pire d'année en année sur les liens naturels ... d'où le renforcement du SMO (Social Media Optimization), la guerre des liens, des techniques de black hat contrées par Google ... et des mots clés de plus en plus concurrentiels et chers sur les liens sponsorisés ... de Google ! Business oblige !

  6. Clément 15 octobre 2012 at 16 h 56 min Reply

    Ce n'est pas étonnant car les utilisateur ne s’attardent pas souvent après les 3 premiers résultats, c'est pour cela que ça devient compliquer mais des solutions existent comme maintenant les rich snippets. merci de partager cette étude.

  7. Ankaa communication 15 octobre 2012 at 17 h 28 min Reply

    Heureusement il reste 20 % pour le reste. :-(

  8. Noel 2012 16 octobre 2012 at 16 h 58 min Reply

    Le taux de 80 % de clics sur les 3 premiers résultats naturels a l'air assez constant dans le temps. Sur Google, il faut rajouter des news de Google Actu (avec vignette) qui viennent s'inviter parfois entre les pubs et les résultats naturels, et là le taux de clics chute littéralement...

  9. Michel 26 octobre 2012 at 9 h 52 min Reply

    Je n'ai pas regardé la méthodologie en détail, mais il y a rarement (jamais ?) la prise en compte de la typologie de la requête (navigationnelle engendre un taux de clic élevé sur 1er résultat) ou de la présence de la marque. Il faut donc pondérer ces chiffres.

  10. Jeromeweb 2 novembre 2012 at 21 h 20 min Reply

    C'est moi où dans l’étude ils ne parlent pas des pourcentages de clics entre les résultats naturels et sponsorisé.

    Etre 1er en organic ça rapport combien de clic, tout confondu?

  11. Martin 27 novembre 2012 at 13 h 18 min Reply

    J'ai pu en faire plusieurs fois, l'expérience et j'aurai même tendance à dire que même dès la cinquième place on ressent un mouvement au niveau de la fréquentation, il faut bien attendre d'être dans les trois premières places pour capter une vrai part du flux de visiteurs.

  12. ESCadrilleWeb 27 décembre 2012 at 17 h 01 min Reply

    Ces données sont essentielles pour connaître le trafic potentiel des requêtes. Et cela montre bien entendu à quel atteindre le Top 3 est important.

    Le CTR des premiers résultats a augmenté au fil des dernières années. Je me rappelle avoir lu il y a plusieurs années que le top 3 ressemblait 60% des clics. Cette progression est dûe à deux facteurs principaux selon moi :
    - amélioration de la pertinence des SERPs
    - comportement plus systématique des internautes

  13. @beenico 6 novembre 2013 at 4 h 29 min Reply

    Olivier, aurais-tu la réponse ?
    Ce que j'aurais aimé savoir, c'est la différence en % entre le 1er lien commercial (premium) et le 1er naturel, dans le cadre d'une page de résultats classique contenant 3 liens commerciaux en haut. Combien cliquent sur la publicité contre combien vont aux résultats naturels.
    Le but serait d'évaluer la valeur d'une 1ère position naturelle, dans le contexte actuel où il y a beaucoup de pub.

  14. Rudy Andre 2 septembre 2014 at 13 h 17 min Reply

    Un élément à prendre en compte c'est les fainéants comme moi qui marquent "facebook" sur google pour ensuite clicker sur le premier lien ce qui fausse donc les statistiques des vraies recherches...
    comment prendre ca en compte ?

Laisser un commentaire (charte de saisie de commentaire)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings