> > Matt Cutts, sites internationaux et adresse IP des serveurs

Matt Cutts, sites internationaux et adresse IP des serveurs


Matt Cutts, sites internationaux et adresse IP des serveurs
5 (100%) 1 vote

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo qu'il est possible d'avoir plusieurs sites internationaux sur la même adresse IP à partir du moment où vous leur attribuez des extensions géographiques spécifiques (.fr, .de, .ch, .es, etc.)...

Matt Cutts vient de mettre en ligne une nouvelle vidéo (1'20", polo vert pâle), répondant à la question Should I use a separate IP address for each country-specific site? ou, en français, "Dois-je utiliser une adresse IP spécifique pour chacun de mes sites à l'international ?".

Il explique que, idéalement, il serait mieux et plus efficace d'avoir effectivement une adresse IP différente pour chacun de vos sites. Mais que ce n'est pas toujours simple ou possible. Dans ce cas, Google arrive, notamment par l'extension (.fr, .de, it, .es, etc.) à définir la cible des internautes visés par le site (rappelons également que les Google Webmaster Tools permettent d'indiquer le pays-cible d'un site).

Il est donc toujours très important, en SEO international, de raisonner par pays et non pas par langue. Miser sur un seul site web, par exemple en anglais pour la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, ou en français pour la France, la Belgique wallonne, la Suisse francophone et le Québec, sera une stratégie très complexe à mettre en place pour obtenir une visibilité maximale à l'international... Il vaudra toujours mieux viser un nombre limité de pays-cible, mais créer un site web dédié, avec l'extension du pays adéquate et un contenu spécifique (en utilisant également les balises Hreflang) pour chacun d'eux.


Source de l'image : Google

Commentaires : 3
  1. Vanessa 21 décembre 2013 at 17 h 03 min

    C'est plus logique d'avoir une IP spécifique au pays par TLD, ça permet vraiment de peaufiner le paramétrage pour chaque site. Sinon il n'est pas fait mention du sitemap qui peut aussi contenir des hreflang et alternate. Voir ici : https://support.google.com/webmasters/answer/2620865?hl=fr

    Bizarre c'est la première fois que je remarque des passants, à croire que le bureau de Matt Cutts donne pignon sur rue ?

  2. eric laurent 21 décembre 2013 at 19 h 48 min

    Maintenant on le sait !
    heureusement que Google soit apte à définir le public ciblé rien qu'avec les extensions géographiques

  3. Florian 29 décembre 2013 at 13 h 35 min

    J'ai récemment du refaire un site international. Dans la mesure où l'entreprise travaille dans quelques 80 pays on a choisi de faire plutot un site par langue .com/fr etc.

    Du coup c'est vrai qu'avec ce genre de vidéo, je me demande si c'est la meilleure solution.

    Sachant que la redirection par pays serait un véritable casse tête, je me demande si le jeu en vaut la chandelle :/

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site