> > Google : le taux de conversion sur un site n'est pas un critère de pertinence

Google : le taux de conversion sur un site n'est pas un critère de pertinence


Google : le taux de conversion sur un site n'est pas un critère de pertinence
5 (100%) 3 votes

Google : le taux de conversion sur un site n'est pas un critère de pertinence

John Mueller a indiqué dans un hangout que l'analyse des actions des visiteurs sur un site web, et notamment son taux de conversion, n'est pas un critère de pertinence pris en compte par l'algorithme. Une affirmation qui demande à être nuancée...

John Mueller a indiqué dans un récent hangout (à partir de 38'11") que Google ne prenait pas en compte, dans son algorithme de pertinence, la façon dont les internautes visitaient un site web.

La question posée portait en fait sur des interactions comme le fait de remplir un formulaire, de passer du temps sur un article ou d'acheter un produit, bref, globalement, des actions amenant un taux de conversion de qualité. Est-ce que ce type d'activité peut améliorer l'autorité du site aux yeux de Google ?

John Mueller indique que non, même si ces actions peuvent indiquer que les choses sont bien faites et que votre site est bien conçu (en gros : tant mieux pour vous 🙂 ), ce n'est pas un critère qui, selon lui, est pris en compte par l'algorithme (transcript de la conversation ici)...

John explique surtout que Google ne peut pas voir ces actions et qu'il est donc normal qu'il n'en tienne pas compte ("I don’t think we even see what people are doing on your web site. If they are filling out forms or not, if they are converting and actually buying something... So if we can’t see that, then that is something we cannot take into account"). Et pourtant, c'est bien en grande partie pour cela que Chrome, le plus gros mouchard du Web, a été conçu, non ?

Alors, que Google ne regarde pas le taux de conversion de votre site, c'est possible (quoi qu'on puisse même en douter). Mais qu'il regarde le temps passé, les liens cliqués, le trafic généré et bien d'autres choses à travers son navigateur sur le comportement de vos visiteurs et qu'il en tienne compte ensuite dans ses classements, cela nous semble être juste une énorme évidence !



Source de l'image : YouTube

Commentaires : 8
  1. Paul 17 août 2015 at 12 h 23 min

    Google ne peut pas reconnaître une telle chose officiellement, ça ferait un scandale qui dépasserait le milieu du SEO. Déjà qu'ils sont déjà décriés partout sur les questions de vie privée...

  2. Amina 17 août 2015 at 13 h 21 min

    A partir de cela on peut comprendre tout simplement que le taux de conversion influe sur le temps passé.

  3. Thierry 17 août 2015 at 16 h 48 min

    Quand on voit le nombre de requêtes que lesquels Amazon est dans le top 3, on a du mal à croire que le TT n'a aucune incidence sur le classement des sites

  4. Frank 19 août 2015 at 16 h 13 min

    C'est comme le fait que Google Analytics n'est aucun rapport et lien avec les SERP ! Et la marmotte, elle continue de plier l'emballage ? 🙂

  5. Bruno Schouler 14 septembre 2015 at 8 h 59 min

    Il me semble qu'aux seuls paramètres d'objectifs dans analytics, Google est informé des conversions et peut donc les suivre ! Cette affirmation deJohn Mueller me semble donc fausse à l'évidence.

  6. Olivier Andrieu 14 septembre 2015 at 9 h 02 min

    @ Bruno Schouler : oui mais tous les sites n'utilisent pas Google Analytics pour mesurer leur audience. Le critère ne serait alors appliquable qu'à certains sites et pas à d'autres... Difficile d'en faire un critère fiable dans ce cas...

  7. Bruno Schouler 14 septembre 2015 at 9 h 22 min

    Oui, de la même façon que tous les sites ne font pas de l'adwords! Et pourtant j'ai déjà pu constater des modifications importantes dans les résultats SEO en fonction de l'intensité des campagnes AdWords. Donc penser que Google n'utilise pas tous ses outils pour évaluer la qualité des sites est une gageure. Ils disent bien ce qu'ils veulent, mais ils utilisent certainement tous les paramètres dont ils disposent.

  8. Olivier Andrieu 14 septembre 2015 at 9 h 25 min

    @ Bruno Schouler : pour les Adwords je l'ai aussi déjà vu mais c'est assez normal. Adwords crée du trafic, qui est un critère de pertinence. C'est donc un impact indirect. Mais un passage télé ou un e-mailing aurait un impact similaire... Personnellement, je ne l'ai constaté que sur de grosses campagnes Adwords qui généraient beaucoup de trafic supplémentaire...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site