> > Google a lancé une vague de pénalités pour liens sortants factices

Google a lancé une vague de pénalités pour liens sortants factices


Google a lancé une vague de pénalités pour liens sortants factices
4.83 (96.67%) 6 votes

Google a lancé une vague de pénalités pour liens sortants factices

Google a infligé ce week-end une vague de pénalités (actions manuelles) à plusieurs sites proposant des liens sortants considérés comme factices et visant à manipuler l'algorithme du moteur de recherche. On ne sait pas encore si la France est touchée...

Le site Search Engine Land indique que de nombreux webmasters ont reçu le week-end dernier des messages dans leur Search Console

, les avertissant d'une "action manuelle" de la part du moteur de recherche pour cause de liens sortants factices, visant à manipuler l'algorithme de Google.

Il peut s'agir de systèmes de liens achetés ou plus largement de réseaux visant à augmenter la popularité d'une page de façon artificielle. Voir l'aide en ligne de Google au sujet des liens artificiels. On peut noter qu'il est plus courant que Google inflige des pénalités aux sites recevant des liens plutôt que ceux qui font. Dans ce cas, on ne sait pas encore si les sites ayant reçu les liens en question ont également été pénalisés.

Cette vague de pénalités a été détectée aux Etat-Unis, mais on n'a pas d'informations sur de telles actions en Europe et en France. Avez-vous eu vent de sites ainsi touchés dans l'Hexagone ?

Mise à jour 12 avril 2016 : selon le site Search Engine Land, ces pénalités sont les suites de l'avertissement visant les blogueurs-testeurs lancé le mois dernier. Ce type de blog n'ayant pas mis leurs liens en nofollow, ils ont été sanctionnés.

google-penalistes-liens-sortants-2016
Exemple de message de pénalité reçus par des webmasters dans la Search Console...
Source de l'image : Search Engine Roundtable

Commentaires : 13
  1. Alexis 12 avril 2016 at 8 h 51 min

    À mon avis ce n'est qu'un premier aperçu de Penguin...

    • Olivier Andrieu 12 avril 2016 at 8 h 53 min

      Mmmhhh pas sûr. Là ce sont des actions manuelles alors que Penguin est un filtre algorithmique. Pas sûr qu'il y ait causalité voire corrélation donc. Mais l'avenir le dira certainement... 🙂

      • Alexis 12 avril 2016 at 9 h 18 min

        Est-ce que l'on doit (suite à ces pénalités) constamment inséré un "no follow" lorsque l'on mentionne un partenaire dans un post de notre blog? Si c'est le cas, comment peut-on établir une startégie de linkbuidling? :/

        • Olivier Andrieu 12 avril 2016 at 9 h 42 min

          C'est effectivement toute la problématique actuelle... Long débat...

        • Lionel Miraton 12 avril 2016 at 9 h 54 min

          Je pense qu'il faut surtout chercher des partenariats qui ont du sens dans l'optique du service rendu à l'internaute, qui complètent l'intention de recherche.

          • Alexis 12 avril 2016 at 11 h 21 min

            Effectivement, mais la problématique étant de comprendre comment est-ce que Google sait si l'on en retire aucun intérêts matériel ou financier entre ses partenaires....

  2. Yvan 12 avril 2016 at 11 h 14 min

    Bonjour Olivier et bonjour à tous,

    Ras de mon coté, mais à mon avis Google à dans le nez les plateformes vendant des liens (vu qu'il en reste encore quelques unes, malgré le grand ménage qui a été fait). Plus que jamais on doit rester lisse dans nos pratiques, mais à écouter Google, on ne ferait plus rien! comme dit olivier c'est un large débat..

  3. Jo 12 avril 2016 at 11 h 58 min

    Il serait bon de rappeler ici la tactique de Google en matière de liens factices:

    -- Google n'en a quasiment jamais la preuve sauf dénonciation, preuve à l'appui ou utilisation de faux intermédiaires.

    -- Quand il a des soupçons (fondés ou PAS) ou quand il a quelques éléments relativement sûrs mais toujours partiels, il déclasse le site et lui envoie un message pour lien factices. En réagissant (supprimer, mettre en no follow,...), le webmaster ne fait rien d'autre que donner à Google les éléments dont il n'avait PAS connaissance.

    C'est la tactique de la boule de neige.

    -----------------

    Ce qui dérange, dans toute cette politique de soi-disant liens factices, c'est son côté discriminatoire.

    Par exemple, en matière de liens factices reçus, ce n'est pas demain que Google va pénaliser des firmes d'iPad, de jeux vidéos, de fabrication de voitures en leur "demandant" de faire annuler tous les liens dofollow que leurs immenses campagnes de marketing (invitation tous frais payés à des grandes conférences en Californie, voyage à l'étranger, ...) récoltent auprès de journalistes, blogueurs et autres spécialistes.

  4. Charles 12 avril 2016 at 15 h 12 min

    Bonjour
    pour ma part, je n'ai rien constaté de mon coté.
    Google n'a bien sur aucune preuve quand il pénalise un site, mais il y a aussi des précautions a prendre au lieu de lui tendre le fouet pour se faire battre 😉
    Que dire de tous ces blogs qui ont des articles de la même longueur avec le même nombre de liens sortants par article, de ces blogrolls ou footer truffé a la sauce SEO? si ce n'est que se sont des indicateurs forts!

    • Philippe LAINE 12 avril 2016 at 17 h 07 min

      C'est vrai que quand on voit ces blogs, truffés d'articles insipides bourrés de fautes, qui contiennent immanquablement chacun un lien hypertexte optimisé vers un site e-commerce,... on comprendrait que Google finisse par sévir.

  5. Denis 13 avril 2016 at 17 h 17 min

    Mon site vient d'être déréférencé. Tous mes liens sur les mots-clés liés à mon activité ont disparu des 1ères pages. Je n'ai aucun lien en dofollow, à l'exception des liens internes. Je ne rentre donc pas dans ce cas de figure.

    -> https://productforums.google.com/forum/#!topic/webmaster-fr/2x_WOi9hboA;context-place=forum/webmaster-fr

    Si quelqu'un a une idée, je suis preneur !

  6. Gérald Bouillaud 14 avril 2016 at 17 h 40 min

    Cette pénalité de Google ne punit-elle donc pas les sites dofollow disons réelles ? Parce que si un site partage sur plusieurs autres des liens réels, il va être dans le collimateur de Google donc. Ca n'annonce rien de bon ça.

  7. SEOHéHeinBon 17 avril 2016 at 12 h 35 min

    C'est à Google de faire sa cuisine en interne pour séparer le bon grain de l'ivraie.

    Pénaliser des sites, envoyer des blâmes, demander le respect de ses guidelines, suivre sa vision des choses... Tout ça est un énorme AVEU D'ECHEC du fonctionnement global des algorithmes de google.

    Qui a déjà reçu un panpan-culcul de Bing ? Yahoo ? Exalead ? Qwant ? Baidu ? Yandex ? Le Moteur ? DuckDuckGo ?

    Google aime jouer au gendarme de l'internet. Mais l'internet n'a rien demandé à Google...

    Le seul but est d'instaurer la crainte pour continuer à avoir la main mise sur nos contenus et à générer du cash grâce à nos sites sans éveiller de rébellion de notre part... Vive l'Amérique !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site