> > Google envoie des avertissements pour "Bad linking"

Google envoie des avertissements pour "Bad linking"


Notez cet article

Liens

Google a mis en place depuis plusieurs semaines une campagne de communication plus forte envers les webmasters pour les avertir de pratiques de "bad linking" sur leurs sites web et du risque de pénalisation qu'ils encourent...

Google a dernièrement mis en place une campagne de communication importante auprès des webmasters, dans la zone de messagerie des "Webmaster Tools", pour les prévenir d'éventuelles fraudes au netlinking, et de la présence de backlinks "artificiels" ou "non naturels" pointant vers leurs sites.

Voici un exemple de tels messages :

Cher propriétaire ou webmaster du site http://www.*********/,

Nous avons détecté que certaines des pages de votre site utilisent des techniques contraires aux Consignes Google aux webmasters.

Nous vous invitons plus particulièrement à rechercher des liens potentiellement artificiels ou factices sur votre site qui redirigeraient l'internaute vers d'autres sites dans le but de manipuler le classement PageRank. Ces liens factices peuvent être ajoutés, par exemple, dans le cadre de la vente de liens pour améliorer le classement PageRank ou de processus d'échange de liens.

Nous vous encourageons à apporter des modifications à votre site afin de le mettre en conformité avec nos consignes relatives à la qualité. Une fois ces changements effectués, veuillez envoyer une demande de réexamen pour que votre site soit inclus dans les résultats de recherche de Google.

Pour toute question relative à la résolution de ce problème, veuillez consulter notre Forum d'aide pour les webmasters.

Cordialement,

L'équipe Google chargée de la qualité des recherches

Google aurait-il choisi de frapper de plus forte façon les actions de "bad linking" qu'avant ? Selon le site Search Engine Land, non, il s'agirait uniquement de communication plus importante qu'avant sur des actions qui ont toujours été mises en place par les équipes "Quality Search".

Mais depuis la pénalisation d'un réseau important de liens artifiicels dernièremnt, on peut se dire que le "spam aux liens" est dans le collimateur du moteur de recherche. Un webmaster averti en vaut deux...

Bad Linking
Source de l'image : Smarta

Commentaires : 7
  1. Jean-Guy Prost 3 avril 2012 at 9 h 41 min

    C'est bien de renforcer la traque. Maintenant, l'email reste vague au possible...Alors on me dira que les webmasters qui sont susceptibles de recevoir ce genre d'alertes doivent savoir de quoi il en retourne précisément, mais je ne trouve pas cela clair.

  2. Foot en direct 3 avril 2012 at 9 h 43 min

    J'attends avec impatience le témoignage de divers sites qui auraient pu utiliser des outils d'aide à la soumission automatique de liens... considérés comme de mauvaise qualité pour certain, tout à fait acceptable pour d'autre.
    La réception de tels mails tranchera une bonne fois pour toute sur la question !

  3. le juge 3 avril 2012 at 16 h 03 min

    Selon comment le linking a étxé fait je leur souhaite bien du courage moi aux webmestres qui vont devoir aller corriger la situation - Ca sent les campagnes de 301

  4. Référencement Qualitatif 3 avril 2012 at 17 h 40 min

    Situation inextricable pour les propriétaires de sites ayant fait appel à des référenceurs peu scrupuleux : comment signifier à Google que ce bad linking a été réalisé à l'insu de la marque ?

    Google peut-il se passer de sites au contenu qualitatif mais dont le référencement a été fait à la mode de l'an 2000 en soumettant l'URL à 3 trillions d'annuaires pour seulement 2,99 euros ?

    Les méchants Black Hats ne vont-ils pas utiliser cette méthode pour pénaliser (Negative SEO power) les sites concurrents ?

    Vous aurez toutes les réponses dans la prochaine vidéo de Matt Cutts intitulée "Il ne faut pas faire de liens avec des sites dont vous ne connaissez pas personnellement l'éditeur".

    On le sait, un bon référencement qualitatif est un référencement off-page, off-web !

  5. Anonymous 4 avril 2012 at 14 h 15 min

    1. Concernant les liens payants, google parle beaucoup mais ne fait pas grand choses par lui-même. Il attend passivement les dénonciations, mais n'a pas de politique pro-active. C'est quand même google qui, à l'origine (+/- en 2001), a donné un stimulant à ces achats en publiant une forme de PR, véritable étalon pour ce commerce.

    De plus, et dirai-je surtout, google fait pas mal de discrimation entre un achat par une grosse boîte et celui d'un petit webmaster: Tripadvisor (c'est rendu public) a payé 1,5 million de dollars pour des milliers de liens permanents PR 4 à PR 8 sur le site d'Unesco patrimoine mondial. Selon les normes google, ces liens publicitaires auraient dû être en nofollow. Ils sont en dofollow et sans sanction.

    2. Concernant les échanges de liens, google ne sait pas de quoi il parle. Pratiquement les seuls échanges qui sont susceptibles de rentrer dans le cas qu'il parle sont des liens sur page d'accueil. Mais il n'a fallu attendre 2012 pour le savoir. A côté de cela, la masse des échanges de liens sont des échanges de liens normaux entre sites de thème proche mais non concurrents et qui ne sont pas content d'adwords ou ne souhaitent pas y souscrire.

  6. Frederic 4 avril 2012 at 16 h 33 min

    Salut,
    Google est toujours une nébuleuse et fait la pluie et le beau temps au grès des vents.... sauf pour leur services!
    Peut être trop de bruit pour rien mais au ce que j'aimerai bien savoir c'est si google voit d 'un mauvais oeil aussi les annuaires à fort PR comme WRI, et d autres...
    Vos avis ?

  7. olivier 11 février 2013 at 17 h 46 min

    De quoi bien refroidir le black hat et fermes de lien en tout genre !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site