> > Les liens depuis Twitter impactent les classements Google (étude)

Les liens depuis Twitter impactent les classements Google (étude)


Les liens depuis Twitter impactent les classements Google (étude)
5 (100%) 1 vote

Twitter Google

Une étude montre que les pages web qui sont très souvent pointées par des tweets ressortent mieux que d'autres dans les résultats de Google...

 
Une étude menée par la société Brand3 (également disponible sous la forme d'un fichier PDF) semblerait indiquer que le nombre de tweets pointant vers une URL peut impacter fortement son classement dans les réusltats de Google. Voici les principales conclusions de cette analyse (basée sur les stats constatées pour le site Twitition.com (1,4 million de followers) :
 
- Les URL ont été classées par groupes, chaque groupe regroupant des pages recevant plus ou moins de tweets pointant vers elles.
 
- Les classements moyens observés dans Google ont été les suivants en fonction du nombre de tweets pointant vers la page : 46 (< 500) 41 (501 à 1 000), 31 (1 001 à 5 000) et 5 (plus de 5 000 tweets).
 
- Si une URL reçoit plus de 7 500 liens au travers de tweets, un classement entre la 1ère et la 5ème position semble quasi certain.
 
- Un réel effet sur le référencement se fait voir surtout à partir de 1 000 tweets.
 
Bine sûr, les résultats de cette étude doivent nuancés par le fait que celle-ci a porté sur un seul site de pétitions, donc un profil très particulier. Elle mériterait d'être menée sur d'autres sites web différents. Tout dépend aussi, bien évidemment, des mots clés visés... Ceci dit, elle montre à l'évidence l'influence de Twitter sur Google, qui détecte grâce au site de microblogging des "tendances" et fait ressortir des sites "qui buzzent" grâce au nombre de tweets pointant vers lui...
 
 

Brand3 study
Source de l'image : Brand3

Commentaires : 18
  1. Vincent 27 avril 2012 at 12 h 29 min

    Un jour faudra m'expliquer pourquoi il n'y a que des actus US ici alors que des tas de tests SEO français (avec conclusions et recul) ont été fait sur ce point.

  2. Abondance 27 avril 2012 at 12 h 31 min
  3. Didier URL 27 avril 2012 at 12 h 35 min

    En même temps, venir dire que les tests SEO ne sont pas traités sur ce site sans donner les liens vers les tests en question, ça ne sert pas à grand chose, je trouve...
    @+
    Didier

  4. Chokoala 27 avril 2012 at 12 h 42 min

    Ne faut-il pas plutôt comprendre cela dans l'autre sens : plus un site est populaire, plus il est twitté ?
    Par ailleurs, l'étude dis plutot qu'il y a un boost important entre 1 et 50, puis un autre important entre 5000 et 7500.

  5. Vincent 27 avril 2012 at 12 h 47 min

    @Abondance :
    Je comprends parfaitement le sens de l'article sur les tests et abonde dans le sens de l'auteur. Ce qui est dit a d'ailleurs du sens quelque soit la langue du test.
    Je m'étonnais juste du relais privilégié des tests américains sur ce site plutôt que les tests français. Peut être que le nombre de testeur et le prestige explique cela...

    P.S : ce n'est pas du tout négatif, vraiment une curiosité.

    @Didier : Je veux bien donner les URLs mais je ne voulais pas que cela passe pour du spam. Pour les curieux, Axenet, Noviseo et moi-même ont fait des tests sur ces points

  6. RaphSEO 27 avril 2012 at 12 h 57 min

    Je vais être honnête j'ai parcouru en diagonale l'expérience et les résultats.
    Mais en lisant votre conclusion, un truc me saute aux yeux. Il n'est fait état nul part de la valeur des comptes ayant émis le tweet.
    Car si tel est le cas, j'en connais qui vont lever des armées de bots twitter pour atteindre les 5K de tweets

  7. Hédin Luc 27 avril 2012 at 13 h 18 min

    Idem quid de la "valeur" des tweets et RT, car Twitter est un excellent indicateur en terme de popularité et de pertinence accordée à un lien.

    + Quel peut-être l'impact des raccourcisseur d'URL ?

  8. Anonymous 27 avril 2012 at 13 h 18 min

    J'ai loupé un épisode, les liens twitter sont en "nofollow" comment ça peut changer le classement sur google

  9. Christophe 27 avril 2012 at 13 h 22 min

    Je suis d'accord avec RaphSeo sur le fait qu'il faut probablement prendre en considération la qualité des comptes Twitter. A mon avis, les comptes avec des posts automatiques genre WordPress+plugin ne valent rien ou pas grand chose.
    Mais c'est une piste à ne pas négliger!

  10. Abondance 27 avril 2012 at 13 h 37 min

    La qualité des comptes semble effectivement un facteur important..
    cdt

  11. Anonymous 27 avril 2012 at 13 h 48 min

    Même avis que Chokoala. Cela peut-être parce que la page est réellement "populaire" qu'elle est bien classée sur Google et beaucoup twitée.

  12. MagicYoyo 27 avril 2012 at 13 h 57 min

    Euh... j'aimerais bien voir le coefficient de corrélation de leur courbe de tendance. Ca doit pas être joli à voir.
    Par ailleurs, une page qui fait beaucoup parler sur Twitter a aussi toutes les chances d'avoir beaucoup de backlinks. Il faudrait prendre en compte ces liens dans l'analyse pour qu'elle montre quelque chose.

  13. diagnostiqueur 27 avril 2012 at 17 h 14 min

    Peut être n'est ce pas relatif à la quantité de tweet.
    En effet, on peut constater que plus un article obtient de tweet plus un article est bien référencé.
    Mais cela ne signifie pas que le nombre de tweet ont beaucoup d'impact.
    Je m’explique. Le bon référencement d'un article témoigne de sa qualité et de sa pertinence. Or on tweet les articles de qualité et pertinents. Les deux phénomènes sont peut être simplement une conséquence de la pertinance de l'article, sans que l'un n'est d'impact sur l'autre.
    Pour valider votre théorie, il faudrait faire des tests spécifique au nombres de tweet. J'espere avoir été clair. En tout cas merci pour l'article.

  14. willy 27 avril 2012 at 17 h 17 min

    Google utilise déjà le nombre de liens pour ajuster son ranking. Il est donc possible que les liens présents dans twitter soient considérés comme n'importe quel autre lien et qu'aucun cas particulier ne soit fait du fait qu'il vienne de twitter. Peut-être même que le ranking est réduit en provenance de twitter pour compenser l'effet du RT qui a tendance à causer une sur-multiplication apparente des liens.

  15. Edi 28 avril 2012 at 7 h 21 min

    J'ai relevé une petite coquille à corriger au niveau du dernier paragraphe, rien de bien méchant.
    Il y a une faute de frappe sur le "Bien sûr" 😉

  16. LaurentB 28 avril 2012 at 12 h 12 min

    C'est plus complexe que cela.
    On peut acheter 1 000 tweets pour quelques dizaines de dollars.
    Les résultats sont trop binaires pour être probants.

  17. valery 28 avril 2012 at 12 h 21 min

    Il ne reste qu’à envoyer quelque 5K tweets vers un site bidon et voir ce que cela donne… 🙂

  18. Nico 10 mai 2012 at 11 h 59 min

    Un petit CTRL+U sur Twitter montre bien que le lien vers le site contient un rel="nofollow" .. J'ai aussi lu que le rel="nofollow" n'avait pas forcément d'impact sur le non-référencement.
    Bonne journée 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site