Une étude sur les référenceurs pionniers

   
(English version - machine translation)

cerveau - heuristique

Deux chercheurs viennent de publier une étude sur les référenceurs pionniers, ceux qui étaient déjà là il y a plus de 15 ans, et permet de définir 5 profils-types de ceux que l'on appelle aujourd'hui des SEO....

Jean-Claude Domenget, membre de l'association SEO Camp, maître de conférences en SIC (Sciences de l'Information et de la Communication) et Jean-Luc Michel, professeur des universités en SIC, viennent de publier une étude sur les référenceurs français. Ils la présentent eux-mêmes : "Il y a une quinzaine d'années, des pionniers du référencement ont pressenti l'importance des moteurs de recherche. Autodidactes, ces pionniers vont s'autoformer en partageant leurs savoirs, savoir-faire, savoir-être issus de tests, d'échanges et d'expériences. (...) Aujourd'hui, si la pérennité de référencement n'est plus remise en cause, à l'image d'autres métiers de la communication, la question centrale qui reste posée est celle de sa légitimité et de son inscription dans les cercles de décision stratégique des entreprises ou des organisations. Un des objectifs de cet article est de montrer que le méfier de référenceur s'inscrit dans la structuration générale des professions de la communication. En premier lieu, il s'agira de valider sa pérennité au travers des diversifications et des recompositions des tâches autour d'un noyau invariant de compétences. En second lieu, l'étude analysera le long cheminement vers la légitimité du référencement en montrant l'élargissement de ses tâches opérationnelles du début à des missions de plus en plus stratégiques et globales."

23 entretiens ont donc été effectués au cours des mois de mars et avril 2013 auprès de référenceurs "pionniers" du domaine et permet de faire ressortir cinq profils-type de référenceurs : les Défricheurs, les Explorateurs, les Organisateurs, les Planificateurs et les Stratèges.

Vous trouverez plus d'informations sur cette étude sur le blog de Jean-Claude Domenget ainsi que sur sa page Slideshare avec le compte-rendu suivant :

Commentaires : 5

  1. Marom 24 avril 2013 at 9 h 41 min Reply

    Bonjour,

    Bien vu cette étude ! C'est assez rare je pense de trouver des dossiers comme cela, voir même inexistant de cette qualité...
    Je serais curieux de savoir si d'autres études ont été effectué durant les années passées ?
    Sinon, je prendrai le temps de la lire au calme il y a un bon pavé à lire :)

  2. Marie 24 avril 2013 at 11 h 55 min Reply

    Voilà, la team #dinoseo décortiquée dans cette super étude à laquelle j'ai adoré répondre ! Reparler d'Ecila et Altavista c'était sympa :)

  3. Chirurgie esthetique homme 24 avril 2013 at 12 h 00 min Reply

    Une bonne étude, je pense que cette étude va relevé les leader de métier SEO en France ,

  4. Annuaire fr 24 avril 2013 at 14 h 22 min Reply

    Merci pour ce retour @Olivier.

    L'article est intéressant pour la profession SEO. Cela rejoint mon point de vue sur l'avenir de cette profession ; Le SEO se meurt, le SEM prend la relève ou il en est l'évolution logique.

    Un client entreprise n'a pas besoin de graviter en haut des serps sur une requête générique, mais sur la longue traine qui spécifie sa cible client. Et sa cible client n'est pas forcément uniquement dans les serps, mais aussi dans les réseaux sociaux, quelques guides ou annuaires., surtout si le positionnement dans certaines longues traines est très disputé (ce qui est de + en + le cas, sur le local notamment).

    Il faut rajouter les emplacements pub, l'adword et les emplacements pub fixes de certains sites. Car il faut tenir compte de la NAVIGATION DE L'INTERNAUTE, qui peut partir d'un sujet des serps, et finir par acheter un produit ou service sur la toile en navigant de site en site et de page en page hors des serps.

    Le métier de SEO pur devient en partie obsolète ou devient une partie du SEM, il devient un STRATEGE comme le dit très bien @Jean-Claude Domenget .
    Les "défricheurs" et "explorateurs" ont induits les deux suivants, ces derniers ont induits le "stratège". C'est aussi ce que je pense, et que ce dernier remplace en grande partie les premiers.

    Pas facile de vieillir et de devoir se remettre en question. Pour mon projet, je fais l'effort de cette remise en question après 17 ans d'expérience, pour apporter les solutions qui sont réalistes, efficace, concrètes, c'est a dire la seule finalité valable actuellement : faire vendre, que l'on soit 1er ou 100ème dans les serps.

  5. raklink 25 avril 2013 at 11 h 42 min Reply

    on ne peux parler d'un leader a moin de faire un tres gros concour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings