SEO et Territoires : 48% des acteurs satisfaits des actions menées

   
(English version - machine translation)

panneaux

La société Objectif Papillon vient de publier une étude sur les actions SEO menées par 165 organisations de promotion territoriale et touristique françaises (CCI, CRT, CDT et agences de développement touristiques)...

La société Objectif Papillon vient de publier une étude qui vise à "comprendre comment les acteurs de la promotion économique et touristique des territoires abordent le référencement naturel". 165 organisations de promotion territoriale et touristique françaises (CCI, CRT, CDT et agences de développement touristiques) ont ainsi été contactées d’avril à juin 2013 et 10 questions leur ont été posées sous forme d’entretiens téléphoniques et de questionnaires en ligne. En voici les principaux résultats :

- 98% considèrent le SEO comme essentiel.
- Le SEO est essentiel en majorité parce qu'il permet d'être visible (48%) de façon économique (27%).
- Les principales actions SEO menées sont l'optimisation des contenus (58%), une optimisation du code HTML (49%), une analyse des mots clés (24%) et du netlinking ((17%).
- Le SEO est traité à 64,2% en interne, parfois en partage avec une agence (26,4%). Seules 9,4% des structures interrogées sous-traitent totalement leur référencement.
- Le prestataire externe mène avant tout des missions de conseil, d'audit et d'optimisation technique.
- Google Analytics est de loin (65,3%) l'outil le plus utilisé pour suivre et mesurer la visibilité du site web.
- 48% des acteurs sont satisfaits des résultats obtenus.
- Les principales pistes de réflexion pour l'avenir sont l'acquisition de liens de confiance, l'optimisation des balises TITLE et meta "description", ainsi qu'une meilleure identification des termes de recherches des internautes.

etude-objectif-papillon
Source de l'image : Objectif Papillon

Commentaires : 5
  1. sam@journal lumineux 11 septembre 2013 at 11 h 44 min

    Bonjour ,
    Toujours on remarque bien l'importance de l'optimisation on page , l'optimisation du contenue .... , pour cela la mission du référenceur comment le moment ou la création du site web , pour que le site soit google friend le temps de la mise en ligne :)

  2. Yoann 11 septembre 2013 at 12 h 01 min

    "(...)l'optimisation des contenus (58%), une optimisation du code HTML (49%), une analyse des mots clés (24%)(...)"
    "Les principales pistes de réflexion pour l'avenir sont (...) l'optimisation des balises TITLE et meta "description"

    Euh... oui, enfin il me semble qu'on analyse d'abord les mots-clé avant de faire son travail SEO et que les meta sont la base de tout référencement.

    Globalement une très bonne volonté donc, mais j'ai l'impression que le travail n'est pas fait dans l'ordre

  3. Richard Picard 11 septembre 2013 at 14 h 42 min

    Je crois que ce sondage reflète bien la réalité francophone. En tout cas, au Québec c'est ce que l'on constate sur le terrain avec une moindre forte pondération sur le netlinking.

  4. Agence Animation Monica Médias 11 septembre 2013 at 23 h 36 min

    Quelle sacrée contre-performance pour le SMO dont on nous rebat pourtant les oreilles à toutes les sauces: le M de média en prend un sacré coup derrière, toujours, les oreilles.

    Par contre belle surprise pour le linking interne auquel on ne pense pas toujours forcément dans les priorités, contrairement à certains blogueurs influents de la SEOsphère avertie.

    Enfin grand plébiscite que cette étude pour les raters GG et leurs directives: le contenu est king sized en occupant les trois premières places.

  5. Pulsem 12 septembre 2013 at 11 h 49 min

    D'expérience, en effet, ces organismes ont un besoin principalement axé autour du conseil.

    Concernant la technique, il y a souvent du travail de nettoyage en amont. Les agences de développement web avec lesquelles ces organismes collaborent sont rarement à la pointe en SEO, voir plutôt l'inverse. Cela semble logique dans un marché ou la notion de performance est plus en retrait, ceci au profit de la mise en conformité avec les bonnes pratiques.

    Pour ce qui concerne l'édito, les ressources en interne sont généralement suffisantes pour produire en quantité mais peu sensibilisées au SEO. Elles adhèrent souvent rapidement au concept d'optimisation sémantique et montrent une grande motivation à l'intégration des recommandations dans leur process de rédaction.

    Le Netlinking n'est jamais vu comme un levier à risque, ce qui est surprenant sachant la tournure des événements depuis 2012, et à contrario des e-commercants qui semblent pour certains basculer dans la paranoïa depuis l’avènement de la ménagerie Google.

Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings