> > Pénalisation de réseaux de liens : les SEO allemands serrent les fesses...

Pénalisation de réseaux de liens : les SEO allemands serrent les fesses...


Notez cet article

carton rouge

Matt Cutts vient de publier un tweet à l'attention des SEO allemands concernant les recommandations à suivre en termes de liens. Du coup, le microscome du référencement outre-Rhin craint une pénalisation touchant un réseau de liens dans leur pays...

On se souvient que la semaine dernière, Google a pénalisé le réseau publicitaire français Buzzea. L'annonce en avait été faite par Matt Cutts au travers d'un tweet assassin. On se souvient également que, juste avant, le même Matt Cutts avait envoyé un autre tweet préventif, rappelant (en français) les règles à suivre en termes de réseau de liens :

matt-cutts-reseau-francais

Source de l'image : Abondance

Bref, la vieille technique du FUD (Fear, Uncertainty and Doubut) chère à ce vieux Matt était, une fois de plus, mise en oeuvre. Aussi, quand un autre tweet arrive expliquant la même chose, mais à destination des référenceurs allemands, on se dit qu'il va se passer quelque chose bientôt outre-Rhin et qu'un réseau de liens pourrait bien être pénalisé là-bas...

matt-cutts-reseau-allemand

Source de l'image : Abondance

On peut dire ce qu'on veut sur Matt Cutts (et certainement avec raison), notamment sur le peu d'informations qu'il diffuse au travers de ses vidéos, n'empêche qu'au niveau de la communication, c'est un cador 🙂

Mise à jour 07/02/2014 : Et voilà le tweet qu'on attendait de la part de Matt Cutts : https://twitter.com/mattcutts/status/431581629933289472 : "This week we took action on a German agency's link network/clients. More to come in Germany."
Normal 🙂

Commentaires : 11
  1. Julien 5 février 2014 at 10 h 31 min

    Moi j'ai quelques idées sur le reseau de liens en questions mais j'ai des doutes sur la possibilité que Google découvre tout le réseau aussi facilement que Buzzea...

  2. Keeg 5 février 2014 at 11 h 04 min

    Quel roi de la communication ce cher Matt Cutts ! Il envoie un message qui ne cible absolument rien et tout le monde va flipper (c'est lui, c'est moi, ou pas), bien au delà du réseau réellement visé. Quelle force.

  3. Soref 5 février 2014 at 11 h 16 min

    Olivier,
    petit coquille : FUD > doubt

    Sinon, la stratégie de la terreur est une des plus simplistes au monde, il suffit de donner un coup de pied dans la fourmilière et d'attendre. C'est à dire ici d'identifier un bouc émissaire, de faire un travail minimal, et d'attendre que les internautes paniqués fassent le reste.

  4. SeoPowa 5 février 2014 at 17 h 17 min

    C'est à se demander si Matt Cutts fais du Seo chez Google, ou bien si il est juste la pour parler, parler, mais pas trop, sans donner aucun détail.

    La culture du mystère et du pouvoir, ça ne sent jamais bon quand Matt Cutts nous annonce des pénalisations, mais on n'en sait jamais plus, qu'une petite introduction qui a pour seule but de nous laisser là, seul, à se demander ce qui va se passer ensuite.

    En gros on nous effraie, rien de plus!

  5. Peters 5 février 2014 at 17 h 18 min

    genre: "Attention hein, on va appliquer notre règlement si vous continuez a pas le respecter" Crédibilité 0/10 C est avec ce genre d annonces que certains SEO comprennent que Google ne maitrise rien du tout. Leur spamreports ne sont suivi d aucune action. Pour le dernier post de Chris Nelson, il m a fallu 30 secondes pour trouver un exemple de contenu affilté tres bien référencéhttps://www.google.fr/#q=locations+vacances a mettre en lien avec un communiqué de presse de la boite qui truste deja les positions 1 et 2. ( ca leur suffit pas on dirait )

  6. Peters 5 février 2014 at 17 h 21 min

    je voulais dire pour être plus explicite, que par ce genre d'annonces "On applique pas notre reglement, mais attention on pourrait bien l appliquer" MC démontre que :
    1) c est possible de outre passer les guidelines de GG
    2) d en tirer profit.
    3) GG n' applique pas son reglement.
    C est catastrophique de faire des annonces comme ca. Pourquoi il sanctionne pas simplement. J ajouterais un corrollaire:
    4) Faites du black hat SEO, si MC vous choppe, il vous avertira gentillement et vous aurez le temps de faire marche arrière.
    Nul nul nul.

  7. Treelike 5 février 2014 at 17 h 44 min

    Il possède plusieurs cordes à son arc ce cher Matt, et je pense que une des stratégie préférée consiste à lancer un joli message d'alerte. Ensuite on laisse tourner, et on regarde les stats et des que des gens bougent on surveille de plus près. Dans ce cas soit le référence fait lui même 100% du nettoyage, sinon il ce prend une petite claque.

  8. Herve 5 février 2014 at 18 h 10 min

    Je suis en Allemagne, je bosse pour une plateforme, et franchement non on ne sert pas les fesses. On est assez propre donc serein quand on voit ce que font certains concurrents (qui sont nombreux outre Rhin, mais méconnus en France)

  9. Paul 6 février 2014 at 17 h 57 min

    Ayant l'habitude sur des audits Penguin, il est naturel de s'inquiéter quand on connait la proportion grandissante de sites de backlinks spammy .

    Google a toujours utilisé la technique de la peur, mais ce qui est sur est que GG est largement capable d'identifier un réseau de sites spammy, de faire la correspondance avec les sites clients qui les utilisent et d'en déduire a terme les agences fautives.

    GG n'est pas encore capable de généraliser cette pratique, mais la guerre est lancée !

  10. olivier@abondance.com 7 février 2014 at 8 h 55 min

    Et voilà le tweet qu'on attendait de la part de Matt cUtts : https://twitter.com/mattcutts/status/431581629933289472 : "This week we took action on a German agency's link network/clients. More to come in Germany."
    Normal 🙂
    cdt

  11. Erotikus 7 février 2014 at 14 h 48 min

    Bonjour, c'est bien d'être Google, il suffit d'inventer les règles qui pénalisent les sites qui gênent et de mettre en avant les gros sites pour ne pas avoir de problème et les sites appartenant à leur empire.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site