> > Les redirections 302 passent du PageRank et peuvent être interprétées comme des 301, selon Google

Les redirections 302 passent du PageRank et peuvent être interprétées comme des 301, selon Google


Les redirections 302 passent du PageRank et peuvent être interprétées comme des 301, selon Google
5 (100%) 5 votes

Les redirections 302 passent du PageRank, selon Google

Intéressante information de la part de John Mueller la semaine dernière, indiquant que les redirections 301 (définitives) et 302 (temporaires) sont très proches dans leur fonctionnement et font toutes les deux passer les signaux de PageRank. D'autre part, Google peut, dans certains cas, transformer une 302 en 301...

John Mueller a indiqué dans un récent hangout (à partir de 22'15") que, dans certains cas, Google pouvaient interpréter, sur un site, des redirections 302 (petit rappel ici sur les redirections 301, 302, etc. en infographie), donc considérées comme temporaires, en 301, donc définitive.

En effet, si le moteur s'aperçoit que les redirections 302 ressemblent à "du temporaire qui dure de façon plus que raisonnable" (donc qu'elles ne sont plus réellement temporaires), elles seront considérées comme des 301, ce qui est finalement assez logique. En revanche, on ne sait pas au bout de quel laps de temps les 302 se muent en 301 aux yeux du moteur.

Point important : il explique également qu'il existe beaucoup de malentendu au sujet des 302 qui sont prises en compte par Google et font passer du PageRank, comme leurs homologues 301 et contrairement à ce qu'on croit le plus souvent. En revanche, si une redirection 302 est faite de l'URL A vers l'URL B, c'est la A qui sera affichée dans les SERP, alors que pour une 301, ce sera la B. Il semblerait que cela soit la seule différence entre 301 et 302 pour Google. Dont acte.



Source de l'image : YouTube

Commentaires : 7
  1. Véronique Duong 20 octobre 2015 at 11 h 52 min

    Merci pour cette nouvelle ! Décidément, avec Google, rien est totalement clair ... maintenant les 302 peuvent être des 301 pour le moteur ... utilisons des 301 directement alors 🙂 (dans la plupart des cas)

  2. Yassine 20 octobre 2015 at 13 h 24 min

    Bonjour,
    J'ai le cas d'un site concurrent qui techniquement est mal conçu et comprend plusieurs 302 et ce même depuis la home.
    Ce site se positionne sur une grande liste d'expressions clés.

  3. Dorian 20 octobre 2015 at 15 h 30 min

    @Yassine La redirection par 302 peu être un outil très puissant quand bien utilisé...Pas étonnant que ton concurrent banque. Je l'utilise pour filtrer de la pénalité si tu vois ce que je veux dire.

  4. Cédric Guérin 21 octobre 2015 at 5 h 59 min

    "si une redirection 302 est faite de l'URL A vers l'URL B, c'est la A qui sera affichée dans les SERP"

    ... mais bien sûr ^^

  5. Franck 21 octobre 2015 at 7 h 52 min

    Selon la norme ISO 9126, l'une des caractéristiques de qualité d'une information est l'exactitude, c'est-à-dire que ses propriétés soit, entre autres, mesurable. Selon vous à combien de temps est évaluée la notion de temporaire ?

  6. serge esteves 21 octobre 2015 at 18 h 43 min

    Très intéréssant mais j'ai quand même l'impression que ce john muller a tendance a bullshiter, Matt Cutts sort de ce corps 😀

  7. Christophe Maggi 21 octobre 2015 at 23 h 11 min

    Et le 21 octobre Google vit 1 milliard de redirections 302 devenir subitement des redirections 301 ....

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site