Quelques infos sur Google et son moteur de recherche, glanées ici et là de façon officieuse ces derniers jours, avec au programme cette semaine quelques réponses à ces angoissantes questions : Google prend-il en compte les liens depuis des sites en .edu ? Les attributs Alt des balises Img sont-ils importants pour Google Images ? Un site contenant trop de Javascript peut-il être banni de l'index Mobile First ? Une action manuelle est-elle limitée dans le temps ? Faut-il éviter d'afficher des espaces vides (blancs) dans une page web ?

Voici une petite compilation des informations fournies par les porte-paroles officiels de Google ces derniers jours sur différents réseaux informels (Twitter, Hangouts, Google+, forums, conférences, etc.). Donc "gossips" (rumeur) + Google = "Goossips" 🙂

La communication du moteur de recherche étant parfois plus ou moins sujette à caution, nous indiquons, dans les lignes ci-dessous, le niveau de confiance (taux de fiabilité) que nous accordons à l'information fournie par Google (de 1 à 3 étoiles, 3 étoiles représentant le taux de confiance maximal) - et non pas à la source qui en parle.

 

 Liens en .edu
John Mueller a indiqué sur Twitter que, "à cause de l'idée fausse selon laquelle les sites en .edu sont mieux pris en compte par Google", le moteur ignorait des tonnes de liens venant de pages sur ce type d'adresse, car ce sont majoritairement des liens spammy.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Il est clair que Google ignore de plus en plus de liens spammy (au lieu de pénaliser les sites qui les créent ou les reçoivent d'ailleurs). Sur les sites en .edu ou les autres...

 

 Attributs ALT
John Mueller a rappelé sur Twitter la très grande importance de l'attribut ALT des images pour le moteur de recherche dédié à ce format de Google.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : John Mueller a l'air ici d'enfoncer des portes ouvertes, et pourtant : 1. De nombreux sites utilisent des images sans rajouter d'attributs ALT et 2. Pire encore, les images sont parfois intégrées via des CSS et sans balises IMG, donc sans attribut ALT. Le référencement dans Google Images devient alors quasi impossible :-(.

 

 Javascript et Index Mobile First
John Mueller a expliqué lors d'un hangout que les sites qui utilisaient beaucoup de Javascript pouvaient ne pas être versés dans l'index Mobile First.
Source : Search Engine Journal
Taux de fiabilité :
Notre avis : C'est assez logique. Plus un site est complexe techniquement, et notamment au travers du Javascript qu'il contient, moins l'analyse de Google sera bonne pour son contenu. Et l'éventuelle compatibilité mobile des pages peut en souffrir...

 

 Actions Manuelles
John Mueller a rappelé sur Twitter que les actions manuelles expiraient bien, à un moment donné. Mais que si rien n'a été fait pour corriger le problème entre temps, celui-ci pourrait être pris en compte par une nouvelle partie de l'algorithme (comme un filtre de type Panda ou Penguin) et pénaliser à nouveau le site.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Logique. Les algorithmes de Google évoluent fortement avec le temps, notamment dans le cadre de la lutte antispam, et vont vers de plus en plus d'automatisation. Les pénalités humaines peuvent donc rapidement devenir automatiques au fil du temps...

 

 Espaces vides
John Mueller a expliqué lors d'un hangout que les espaces blancs (vides) dans une page web, pouvant décaler les contenus textuels vers le bas, ne posaient pas de problèmes spécifiques en SEO. Seules les publicités gênant la lisibilité du contenu peuvent représenter un souci.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Une tendance avait effectivement vu le jour il y a quelques années en SEO, expliquant qu'il ne fallait pas afficher des pavés vides de contenus dans une page web, car cela pouvait générer des pénalités. Mais cela n'avait jamais été prouvé et, de notre côté, nous n'avons jamais rencontré ce type de problème.

 

Goossip (Infos Google). Source : Google