Optimiser son maillage interne : 10 bonnes pratiques & 5 stratégies qui fonctionnent

Mathilde
Rédigé par Geoffroy Barre
Rédacteur web
Mathilde
Revu par Mathilde Grattepanche
Responsable éditoriale chez Abondance

Le 3 mai 2024

Icône fichier robots.txt
Le maillage interne consiste à développer une navigation structurée, et à produire un ensemble de liens qui relient les pages d'un site entre elles. On désigne donc par maillage interne l'ensemble des liens hypertextes reliant les différentes pages. C'est un élément essentiel pour le référencement naturel, car il permet aux moteurs de recherche de bien crawler, comprendre et hiérarchiser le contenu du site. Un bon maillage facilite également la navigation pour les utilisateurs. A l’inverse, un maillage interne mal pensé - voire inexistant - rendra vos pages difficilement accessibles pour les robots comme pour les internautes. Vous devez par conséquent développer un maillage intelligent et qualitatif qui transmet de l'autorité et de la pertinence aux bonnes pages, améliorant ainsi leurs chances qu’elles soient bien référencées. Voici les clés avec 10 bonnes pratiques et 5 stratégies qui fonctionnent vraiment.

Les bonnes pratiques pour optimiser son maillage interne

Construire un bon maillage interne, le reprendre sur un site existant ou le peaufiner sur un site déjà très efficace, cela demande de la méthode. Voici une liste de 10 bonnes pratiques que vous pouvez utiliser, en fonction du cas de figure dans lequel vous vous retrouvez.

1. Analyser l'existant et auditer les liens/contenus

Avant toute optimisation, commencez par réaliser un audit complet de votre site pour identifier les éventuelles failles de structure et de maillage. Cartographiez tous vos liens internes et analysez la façon dont les pages sont reliées entre elles. Cette analyse vous permettra de définir un plan d'action efficace.

Cet audit devra couvrir différents aspects :

  • cartographie de tous les liens internes avec ancre, page source et page cible ;
  • analyse des pages orphelines (sans lien entrant ou sortant) ;
  • étude du positionnement actuel et de l'autorité des différentes pages ;
  • corrélation entre le maillage actuel et la structure/hiérarchie voulue du site (silos, catégories...) ;
  • identification d'éventuels problèmes techniques.

Pour mener à bien ces analyses, vous pouvez vous appuyer sur différents outils payants ou gratuits :

  • Screaming Frog SEO Spider : un outil puissant pour extraire tous les liens internes et les auditer. 
  • Sitebulb : un outil qui permet de visualiser l'arborescence du site et les chemins d'accès aux pages.
  • Cocon.se : un outil pour visualiser votre site comme le voit Google.
  • Xenu’s Link Sleuth : un crawler qui vérifie les liens cassés sur le site. 

2. Définir les pages prioritaires à mailler

Une fois l'audit initial réalisé, il est important d'identifier les pages les plus stratégiques pour votre activité et qui devront être priorisées dans votre stratégie de maillage interne. En effet, toutes les pages d'un site n'ont pas la même importance marketing ou SEO, et il serait contre-productif de traiter chaque page sans distinction.

Pour définir vos pages prioritaires, vous devez prendre en compte plusieurs critères.

Critères éditoriaux/business

  • les pages produits/services phares de votre activité ;
  • les pages de contenu "piliers" qui attirent le plus de trafic ;
  • les pages de conversion clés 
  • les pages de catégories/thématiques stratégiques.

Critères techniques/SEO

  • autorité actuelle de la page (liens entrants, visibilité) ;
  • niveau hiérarchique de la page dans l'architecture globale ;
  • volume de recherche et potentiel des requêtes associées ;
  • score d'optimisation actuel et marge de progression.

En recoupant ces différents critères stratégiques, vous identifierez les pages qui doivent absolument être renforcées en priorité par un bon maillage interne. Mettez ces pages en avant notamment dans votre menu principal, pour faciliter le crawl de ces pages stratégiques.

A l'inverse, certaines pages moins critiques (pages de SEO basse performance, pages temporaires, pages obsolètes) pourront être maillées plus légèrement, voire ignorées.

3. Contextualiser les liens dans les contenus

Un des principes fondamentaux d'un bon maillage interne est d'intégrer les liens de manière naturelle et pertinente dans les contenus textuels. Loin d'être une simple technique SEO, cette bonne pratique permet aussi d'offrir une expérience de navigation agréable et logique aux internautes.

Contextualiser les liens consiste à les inclure à des endroits qui ont du sens dans le fil du contenu. Le lien doit s'inscrire dans la continuité du texte en apportant une réelle valeur ajoutée au lecteur, que ce soit pour approfondir un sujet, découvrir un complément d'information ou rebondir sur une notion connexe. Après tout, un bon lien est un lien cliqué !

Il faut absolument éviter les liens qui n'apportent aucun contexte pour le lecteur comme "cliquez ici", des liens superflus ou des liens insérés de manière artificielle qui dénaturent le contenu.

La contextualisation des liens demande certes un peu plus de travail, mais c'est un investissement payant à long terme, tant pour le référencement que pour la valorisation de vos contenus et l'engagement de vos visiteurs. N'hésitez pas à retravailler d'anciens contenus pour optimiser le maillage avec cette approche artisanale !

4. Respecter la hiérarchie et la distribution du "jus de liens"

Le concept de "jus de liens" (souvent appelé "PageRank" ou "link equity" en référence à l'algorithme originel de Google) fait référence à la notion d'autorité transférée d'une page à une autre via les liens hypertextes. Les pages dotées d'une forte autorité ont la capacité de transmettre une partie de cette autorité aux pages vers lesquelles elles pointent.

Cela signifie concrètement que tous les liens n'ont pas la même valeur. Un lien depuis une page populaire apportera un réel "coup de pouce" à la page cible. A l'inverse, un lien depuis une page confidentielle n'aura qu'un impact marginal.

C'est pourquoi il est essentiel de respecter une certaine hiérarchie et une répartition intelligente des liens internes sur votre site. Lier les pages à forte autorité aux nouvelles pages pour améliorer leur référencement peut-être, par exemple, une bonne idée.

Identifiez vos pages à forte autorité

Ce seront typiquement vos pages d'accueil, vos pages de catégories populaires, vos pages à fort trafic et vos contenus phares qui concentrent de nombreux backlinks. Vous pouvez utiliser des outils comme Ahrefs pour détecter ces pages.

Faites pointer ces pages vers vos nouveaux contenus

En redirigeant une partie des précieux liens internes depuis ces pages d'autorité, vous transférerez du "jus" et améliorerez les chances de bien référencer vos nouveaux contenus.

Limitez le gaspillage de liens depuis les pages ayant peu d’autorité

À l'inverse, évitez de multiplier les liens sortants depuis vos pages les plus faibles qui n'ont elles-mêmes que peu ou pas d'autorité à transmettre.

Au-delà de l'aspect technique, cette hiérarchie dans la diffusion des liens est aussi bénéfique pour l'expérience utilisateur. Les pages les plus consultées dispensent des liens naturels et pertinents sur lesquels les internautes s'appuient pour poursuivre leur navigation.

Simulation de la diffusion du pagerank interne

Simulation de la diffusion du PageRank interne via la calculatrice du PageRank de SEOQuantum

5. Veiller à la cohérence des ancres textuelles

Le texte d'ancre est le mot ou groupe de mots sur lequel se trouve le lien hypertexte. C'est un élément très important pour le référencement naturel, car il permet d'apporter des signaux sémantiques aux moteurs de recherche sur la nature et le sujet de la page cible. C’est aussi un indicateur pour le visiteur, qui doit l’inciter à cliquer si le lien lui semble utile. 

Avoir une stratégie cohérente et pertinente sur les ancres textuelles utilisées dans votre maillage interne est donc primordial. Voici les bonnes pratiques à respecter.

Utiliser des textes d'ancre en lien avec les mots-clés visés

Si la page cible se positionne sur l'expression "coach de vie", utilisez cette même expression dans vos ancres.

Varier les formulations d'ancres au sein de votre site

Pour un rendu plus naturel, évitez la répétition à l'identique et privilégiez des formulations légèrement différentes : "découvrez votre coach de vie", "coaching de vie professionnel", etc.

Tips : vous pouvez utiliser le rapport de la Search Console pour découvrir les termes sur lesquels se positionne votre page et utilisez ces termes pour vos ancres internes.

Choisir des ancres explicites

Préférez des expressions claires et non ambiguës du type "section jardinage" plutôt que "par ici". Veillez aussi à ce que l'ancre soit représentative du contenu réel de la page cible.

Éviter d'abuser des ancres "navigationnelles"

Des ancres du type "En savoir plus", "Voir la suite", certes pratiques pour l'internaute, n'ont que peu de valeur sémantique. Essayez de les combiner avec des formulations plus explicites.

6. Lier en profondeur

Les moteurs comme Google peinent parfois à explorer les sous-niveaux trop enfoncés des sites web. Un maillage interne solide agit comme des "portes d'entrée" permettant aux crawleurs d'accéder facilement aux pages les plus éloignées. Il faut utilser le maillage pour donner de la puissance aux pages trop profondes si elles sont stratégiques pour vous.

Les pages de niveau 4 ou plus profondes ont tendance à être moins explorées par les robots des moteurs de recherche, ce qui peut nuire à leur référencement. Pensez donc à les mailler, intelligemment, en respectant les grands principes que nous évoquons dans ce guide. 

L'objectif est de maintenir une architecture de site cohérente, où chaque page est facilement accessible depuis d'autres pages, sans créer de sections isolées qui pourraient être ignorées par les crawlers. Il est d’ailleurs recommandé d'éviter d'avoir des pages orphelines, c'est-à-dire non liées au reste de l'arborescence du site, ou situées trop loin dans la structure de navigation. 

7. Être raisonnable sur le nombre de liens internes

Lorsqu'on optimise son maillage interne, il peut être tentant de multiplier à outrance les liens internes sur chaque page. Cependant, cette approche de "sur-maillage" doit être évitée car elle présente plusieurs inconvénients.

Trop lier une page la rendra peu thématisée aux yeux des crawlers qui peineront à en cerner le sujet principal. L'autorité et la pertinence seront diluées sur trop de pages cibles différentes. Une page qui est bardée de liens sortants, noyée sous les liens hypertextes, peut devenir vite illisible et limiter la compréhension du contenu. Trop de "portes de sortie" entravent aussi le parcours de conversion.

8. Placer les liens en haut de page et dans le contenu

La position des liens internes au sein de la structure de vos pages influe grandement sur leur valeur perçue par les moteurs de recherche. Il faut accorder une attention particulière à cet aspect lors de l'optimisation de votre maillage interne.

La règle générale est la suivante : les liens situés dans les parties hautes de la page et directement intégrés au contenu principal auront un poids bien plus important que ceux relégués en bas de page ou dans les menus secondaires. Logique car pour les crawlers, le code HTML est lu de haut en bas. Un lien placé tôt dans la source aura plus de poids qu'un lien situé après de nombreuses ressources chargées.

Un lien dans le corps de texte principal, partie centrale de la page, sera interprété comme un lien stratégique mis en avant. 

Vous devez attacher moins d'importance aux liens placés dans les menus de navigation secondaires ou colonne latérale, au sein des fenêtres popup, des modules déportés ou dans le pied de page (footer).

Cela ne signifie pas que ces zones de liens doivent être négligées, mais qu'elles auront un impact SEO naturellement moindre par rapport aux emplacements premium évoqués ci-dessus.

9. Mettre en place un fil d’Ariane

Le fil d'Ariane (breadcrumb en anglais) est un élément de navigation fondamental à intégrer dans votre stratégie de maillage interne. Son rôle est d'indiquer à l'utilisateur l'emplacement d'une page dans la hiérarchie et l'architecture du site web.

Un fil d'Ariane bien pensé est un atout à la fois pour l'expérience utilisateur et le référencement naturel. D'un côté, il guide les visiteurs dans leur parcours en leur offrant une vision d'ensemble de l'arborescence du site, tout en leur permettant de se repérer facilement et de naviguer de manière fluide entre les différentes sections. De l'autre, il transmet des signaux clairs de hiérarchie et d'architecture aux moteurs de recherche, facilite leur crawl jusqu'aux contenus les plus profonds, et constitue un excellent maillage interne secondaire. 

Structure type à privilégier

Accueil > Catégorie Principale > Sous-Catégorie > Page Actuelle

Avec des libellés clairs, représentatifs et si possible au singulier.

Exemples :

Accueil > Animaux > Chiens > Éducation du chiot

Accueil > Cours > Développement Web > JavaScript

Chaque niveau doit être cliquable (sauf la page en cours) et renvoyer vers la page parente correspondante dans l'arborescence. Utilisez les microdonnées breadcrumb riches pour un balisage sémantique optimal. Vous pouvez utiliser JSON-LD, RDFa ou les microdonnées de Schema.org. Google propose un tutoriel pour bien intégrer des données structurées, très complet.

Exemple de fil d'Ariane sur Abondance

10. Soigner le footer

Le pied de page (footer) est souvent négligé dans les stratégies de maillage interne, ce qui est une erreur. Bien que situé en bas de page, le footer mérite toute votre attention car il représente de réelles opportunités SEO et d'expérience utilisateur.

Pour optimiser votre footer SEO et UX, voici quelques bonnes pratiques clés :

Organiser intelligemment les liens

Répartissez les liens par thématiques, familles de contenus, navigation principale/secondaire. Respectez une hiérarchie claire.

Varier les typologies de liens

Mêlez judicieusement liens de navigation, appels à l'action, liens d'assistance, de contenus, de catégories.

Privilégier les liens les plus stratégiques

Concentrez-vous sur les liens vers les pages qui en ont le plus besoin pour un coup de pouce référencement et accès facilité.

Eviter la surcharge excessive

Là encore, pas de sur-optimisation abusive au risque de diluer les effets bénéfiques. Visez la complémentarité avec vos autres zones de maillage. Utilisez l’obfuscation. En obfusquant les liens non stratégiques ou redondants, vous concentrez la puissance de crawl des moteurs sur les pages les plus importantes. Vous pouvez par conséquent éviter la dilution du "jus SEO" sur de nombreuses pages. Sur WordPress, le plugin OBF Link est très efficace, apportant de nombreuses options de personnalisation. Idéal pour les gros menus, les gros footers pleins de liens, les structures en silos, car le but est d’allier UX et SEO !

Appliquer une identité graphique cohérente

Un footer harmonieux, bien mis en page et facile à parcourir rendra les liens d'autant plus valorisables et cliquables.

Les stratégies efficaces de maillage interne

Maintenant que l’on a fait le tour des bonnes pratiques et des bons réflexes à avoir, il est important de mettre en place un vrai plan de bataille : les stratégies. Plusieurs approches sont possibles.

Le maillage selon le volume de recherche

Pour optimiser votre stratégie de maillage interne, vous pouvez tenir compte du volume de recherche associé à vos différentes thématiques et types de contenus. Tous vos sujets n'ont pas le même poids en termes de demande utilisateur, et vos efforts en matière de liens internes peuvent refléter ces enjeux marketing et SEO. L'objectif est de concentrer intelligemment votre "link equity" là où elle aura le plus d'impact potentiel sur la génération de trafic qualifié.

Dans cette optique, commencez par identifier les pages les plus plébiscitées grâce aux outils d'estimation des volumes de recherche, à vos données Analytics existantes, ou encore aux tendances commerciales et saisonnières de votre secteur. Ces pages stratégiques en termes de volumes de recherche sont des cibles prioritaires qui méritent d'être renforcées par une stratégie de maillage musclée : liens contextuels de haute qualité, liens naturels provenant de vos pages les plus autoritaires, etc.

À l'inverse, pour les pages correspondant à des sujets plus confidentiels en termes de demande, vous pourrez vous permettre un maillage moins intensif. Un niveau de liens "classiques" (navigation, fil d'Ariane, corps de page) suffira amplement à couvrir ces besoins plus modestes. 

Cette approche de maillage différencié vous permettra d'optimiser l'allocation de vos ressources en vous focalisant sur les 20% de contenus qui généreront 80% de votre trafic cible.

Le maillage adapté à l'architecture en silos

De nombreux sites web adoptent aujourd'hui une architecture en silos thématiques ou éditoriaux pour structurer leurs contenus. Cette organisation a de multiples avantages, notamment en termes de référencement naturel et d'expérience utilisateur. Cependant, elle nécessite d'adapter intelligemment votre stratégie de maillage interne pour en tirer pleinement parti.

L'idée de base d'une architecture en silos est de regrouper vos pages par grandes thématiques cohérentes, chacune ayant sa propre hiérarchie imbriquée (silo principal > sous-silos > pages de contenus). Cette logique favorise une excellente structuration de l'information et des signaux clairs transmis aux moteurs de recherche.

Pour valoriser cette architecture au mieux, votre objectif sera de construire un dense maillage à double niveau : inter-silos et intra-silos. Concrètement, cela se traduit par les bonnes pratiques suivantes.

Maillage inter-silos

Reliez fortement les pages de niveau 1 des silos les unes aux autres, en mettant en avant ces grandes thématiques depuis votre page d'accueil et votre navigation principale. Créez une ossature puissante.

Au sein de chaque silo

Développez un maillage en profondeur très qualitatif entre les pages appartenant à ce silo, en transmettant l'autorité des pages les plus importantes vers les pages de contenu. Utilisez au maximum les liens contextuels, breadcrumbs, widgets internes...

Entre silos associés

Si certains de vos silos partagent des thématiques connexes, n'hésitez pas à créer des ponts entre ces silos complémentaires pour permettre une navigation fluide.

Ces différentes couches de liens internes optimisés vous garantiront une architecture de navigation à la fois puissante, cohérente et accessible pour les internautes comme pour les crawleurs.

Vous renforcez ainsi les signaux de hiérarchie, de pertinence thématique et de diffusion d'autorité, autant de critères clés pour bien référencer vos contenus dans la continuité des grandes thématiques pourvoyeuses de trafic.

Structure en silos

Le maillage par catégories/thématiques

Pour optimiser votre stratégie de maillage interne, il peut être possible de vous appuyer sur l'architecture de votre site web, en particulier autour de vos grandes catégories de contenus et mots-clés structurants. L'objectif est de créer une ossature de navigation cohérente qui reflète vos enjeux éditoriaux prioritaires en termes de thématiques porteuses. L’éditorial dicte le maillage.

Commencez par identifier vos principales catégories de pages (produits, guides, tutoriels, actualités) ainsi que les mots-clés les plus stratégiques associés, en analysant leurs volumes de recherche et importance business. Ce sont ces piliers thématiques qui vont dicter l'architecture générale de votre maillage.

Désignez ensuite pour chacune de ces catégories majeures une page "parent" qui structurera la grappe de contenus enfants s'y rattachant. Il peut s'agir d'une page catégorie produit, d'un guide principal, d'un hub de contenus, etc. Cette page deviendra l'épicentre du maillage pour cette thématique.

Sur cette page parent, concentrez un maillage interne très dense et profond en multipliant les liens contextuels, breadcrumbs, widgets internes... vers toutes les sous-pages de contenus de cette même grappe thématique. Diffusez intensément votre autorité vers ces pages enfants.

Parallèlement, créez des passerelles entre les différentes grappes thématiques, en particulier lorsque celles-ci sont fortement liées et complémentaires d'un point de vue éditorial. Veillez néanmoins à maintenir une hiérarchie claire pour ne pas brouiller les signaux.

Le maillage qui respecte l’entonnoir de conversion

Vos liens internes ne doivent pas seulement optimiser vos performances SEO, mais aussi accompagner l'internaute de manière intelligente et contextuelle tout au long de son parcours d'achat. Alors, une stratégie peut être de se focaliser sur la conversion pour créer vos liens.

En haut de l'entonnoir, vos pages les plus généralistes (accueil, catégories produits, guides d'achat.) ont pour objectif de capter un trafic large et de faire découvrir votre offre. À ce stade de sensibilisation, privilégiez un maillage qui suggère une navigation naturelle vers des contenus complémentaires et pertinents pour approfondir l'exploration.

Au milieu de l'entonnoir, sur vos pages produits ou de réassurance, l'internaute est dans une phase de réflexion active. Orientez votre maillage pour faciliter sa progression vers la validation de son besoin : comparatifs de produits, retours clients, tutoriels, FAQ, etc.. Un guidage qui lève les derniers freins à la conversion.

Enfin, en bas de l'entonnoir, sur vos pages de finalisation de commande, tunnel de vente, panier, focalisez-vous sur un maillage qui facilite la dernière étape décisive. N'ajoutez que des liens utiles et rassurants : informations pratiques, garanties, options complémentaires, coordonnées.

À chaque échelon de cet entonnoir d'achat, la typologie de liens internes que vous privilégiez doit être au service de la prochaine micro-conversion escomptée.

Voici quelques exemples d'un maillage bien pensé niveau par niveau :

Haut de l'entonnoir

Sur une page catégorie "Chaussures" : liens vers comparatifs, guides morphologies, tendances saison.

Sur un blog mode : liens vers articles, lookbooks et pages produits affinitaires.

Milieu de l'entonnoir

Sur une fiche produit : liens vers avis clients, produits complémentaires/associés, tutoriels de montage, FAQ et pages de garanties.

Sur un comparatif : liens vers le tunnel d'achat direct.

Bas de l'entonnoir

En tunnel de vente : liens de livraison, paiement, contact SAV.

Sur une page confirmation : liens vers options récurrentes, abonnement newsletter, réseaux sociaux.

En maillant chaque page en respectant intelligemment le contexte d'avancement dans le tunnel, vous créez les conditions d'une navigation extrêmement fluide, utile et convaincante. Vos liens internes agissent comme de puissants leviers pour améliorer votre taux de conversion !

Le maillage croisé entre pages similaires

Au-delà de la hiérarchie verticale classique, pourquoi ne pas créer des liens horizontaux entre pages "sœurs" ? Une stratégie qui peut être pertinente, apportant de nombreux bénéfices à la fois pour le référencement et l'expérience utilisateur.

D'un point de vue SEO, le maillage croisé permet de renforcer la cohérence thématique. En reliant des pages couvrant des sujets connexes, vous consolidez le signal sémantique transmis aux moteurs sur ces thématiques communes. C’est aussi le moyen de diffuser l'autorité entre pages voisines, le "jus de lien" circule plus efficacement dans ce cluster thématique, plutôt que d'être canalisé verticalement.

Pour l'internaute, le maillage horizontal entre pages voisines permet aussi d'améliorer grandement la navigation. Rien de plus naturel que de proposer des ressources similaires à celle consultée pour approfondir le sujet. Les liens croisés directs aident à évaluer rapidement les différentes alternatives disponibles, si l’on est par exemple sur un site e-commerce.

L’exploration transversale des thématiques via des liens internes permet enfin de proposer un "univers" dense autour d'un sujet. Cela renforce votre crédibilité sur le secteur.

Prenons quelques illustrations pour un site e-commerce :

  • Sur une fiche produit "Robe bleu marine" : liens vers d'autres robes de la même gamme, en d'autres couleurs/coupes/imprimés...
  • Sur une page d'un guide beauté pour "Peaux sèches" : liens vers les guides pour peaux mixtes, matures, sensibles...
  • Sur un article tutoriel "Faire un cv efficace" : liens vers les articles voisins du même univers (lettre de motivation, entretien...)

Avec cette approche, vous ne vous limitez pas au maillage hiérarchique classique. Casser les codes, cela a parfois du bon !

 

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez vous servir du plugin YARPP : Yet Another Related Posts Plugin. L’extension permet d’afficher des pages ou des articles associés à celle sur laquelle vous vous trouvez. 

Optimiser son maillage interne est un levier puissant pour booster son référencement naturel ET l'expérience utilisateur. De l'audit initial à la hiérarchisation des liens, tout doit être soigné. En appliquant des stratégies réfléchies autour des volumes de recherche, de l'architecture du site ou de l'entonnoir de conversion, vous créerez un ensemble de liens à la fois qualitatif et intelligent. Vos pages stratégiques seront mieux référencées, valorisées et accessibles tandis que la navigation de vos visiteurs sera simplifiée et guidée vers les prochaines étapes clés. Soignez particulièrement les zones de fort enjeu comme les catégories produits, les hubs de contenus ou encore les tunnels d'achat. Un maillage interne maîtrisé - et régulièrement mis à jour - vous permettra d'optimiser durablement votre présence en ligne avec un trafic qualifié et in fine, des conversions.