> > Matt Cutts et le détournement des extensions géographiques

Matt Cutts et le détournement des extensions géographiques


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une nouvelle vidéo qu'il n'est pas bon d'utiliser une extension géographique (.it, .de, .ch...) pour un site qui ne proposerait pas de contenu ciblé vers ce pays. Un conseil que Google ne suit pas toujours...

Matt Cutts a posté une nouvelle vidéo (3'10", tee-shirt jaune toujours aussi horrible), sur le thème Should I use ccTLDs for sites not targeted to those countries? ou, en français, "Dois-je utiliser une extension géographique (.de, .ch, .fr, .it) pour mon site si celui-ci n'est pas ciblé vers le pays en question ?".

La question posée à Matt Cutts parle d'extension de type .io (Océan Indien) ou .im (Ile de Man). Mais elle pourrait être étendue à d'autres comme .it (buy.it, sell.it) ou le .co colombien (extension comemrciale), le .tv des îles Tuvalu (chaînes de télévision), le .fm de la Micronésie (radio), etc. Matt Cutts donne l'exemple du .li (Liechtenstein) détourné pour "Long Island" ou .ky (îles Caïmans) pour le Kentucky et estime que ce n'est pas une bonne solution car cela entraîne une confusion dans l'esprit des internautes. Et Google estimera, de plus, que le contenu du site en question est conçu pour le pays "officiel" indiqué, dans ce cas le Liechtenstein ou les îles Caïmans, ce qui peut poser quelques problèmes en termes de SEO.

Mais dans ce cas, si cela introduit de la confusion auprès des internautes et du moteur, pourquoi Google utilise-t-il le .gl du Groenland pour son raccourcisseur d'URL (goo.gl) ? A moins que l'outil soit réservé aux habitants du Groenland ? Et Youtu.be est-il un site belge ? En d'autres terme, Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais... 🙂


Source de l'image :Google

Commentaires : 19
  1. Expert SEO 30 juillet 2013 at 9 h 16 min

    On parle ici d'objectif SEO : goo.gl et youtu.be n'ont pas d'objectif SEO. Ce ne sont que des raccourcisseurs d'URL.
    Les produits google.com et youtube.com eux ont un objectif de visibilité et sont donc conforme à la recomandation.

    • Emile 30 juillet 2013 at 10 h 33 min

      Voici l'analyse qui nous manquait depuis si longtemps ^^

  2. olivier@abondance.com 30 juillet 2013 at 9 h 17 min

    Mouais.... 🙂

  3. jessyseonoob 30 juillet 2013 at 9 h 34 min

    Alors déja s'ils sont noyé avec cette considération là, comment ça va être lorsque les nouveaux tld vont arriver.

    est-ce qu'il pourront segmenter sur le tld .travel ?

    Une mutation à ce niveau va être obligatoire pour google, ils ne pourra plus se baser sur la tld pour définir si tel contenu vient de tel pays. Peut être qu'il ont fait un algo basé sur ça pour détecter le spam.

    En tout cas il me semble avoir lu dans la doc officiel que certaines extensions comme le (.eu, .de j'ai un doute) ne sont pas interprété comme géographique, mais plus comme des tld générique comme le .com

  4. Nathalie 30 juillet 2013 at 9 h 46 min

    Hey l'expert SEO !!!

    Quand Google sort un service c'est en général pour le proposer au plus grand nombre. De plus si tu connais la liste des services Google (au cas ou je te la rajoute) http://www.google.com/intl/fr/about/products/ tu constatera que le shortener de Google n'y est pas. Il n'est également pas sur la page d'accueil de Google.

    Damned, mais comment Google peut il faire connaitre son shortener sans jamais le proposer à ses utilisateurs ?

    Tiens un exemple :
    https://www.google.fr/search?q=short+url

    je te laisse aller utiliser tes outils d'expert seo pour aller voir sur quels autres mots clé il se positionne (plus de 100 pour info) et de regarder dans les différentes versions de langues.

    Mais c'est vrai en tant qu'expert tu as raison, il n'a pas d'objectif SEO, il préfèrerait 100 fois que Bitly ou Tinyurl soient devant mais Google a surement mieux optimisé son title ...

  5. dave 30 juillet 2013 at 11 h 04 min

    Les registrar devrait empêcher les achats de nom de domaine avec les extensions géographique hors de son pays, pour éviter les confusion pour ne pas ennuyer matt cutts 😉

  6. seb@jeu de guerre gratuit sur internet 30 juillet 2013 at 11 h 53 min

    "Pourquoi Google utilise-t-il le .gl du Groenland pour son raccourcisseur d'URL (goo.gl)?" Parce que ça fait joli nan ? Y'a surement l'idée du fait que ça ressemble à goo.gle.

    J'aime toujours autant les réponses de Matt Cutts, il répond toujours de ma manière très évasive et flou en règle général, mais c'est un bon gars, j'en suis certain !

    • Olivier 30 juillet 2013 at 20 h 30 min

      Que ça fasse joli, peut-être... mais l'article indique bien le problème : Google critique des noms de domaines "qui font jolis" comme "buy.it" ou autres, mais de son côté ça ne l'empêche pas de détourner aussi des TLD comme pour "youtu.be".

      La dernière phrase de l'article résume bien la philosophe de Google.

  7. Pauline 30 juillet 2013 at 11 h 56 min

    Ça doit être plutôt sympa la vie au quotidien chez Matt Cutts nan 🙂

    Plus serieusement, quelqu'un a déjà eu l'idée de prendre une extension .de par exemple pour un site destiné à la France ou au Chili ? Bizarre comme idée.

    • Denis 30 juillet 2013 at 18 h 12 min

      Oui Pauline, surtout avec le .de 😉

  8. Cédric Allongue 30 juillet 2013 at 12 h 05 min

    Et concernant les abus sur les extensions de lieu dans les campagnes AdWords ? ^^

  9. Willgoto 31 juillet 2013 at 4 h 15 min

    Soyons clairs: il y a des extensions nationales dont google autorise l'emploi à des fins génériques et d'autres pas.

    Google webmaster support donne la liste des extensions nationales qui peuvent être utilisées sans cibler le pays concerné (et que dès lors google assimile aux extensions internationales). On y trouve le .tv, .la, .nu, .co, .fm, etc.... Ce sont des exceptions à la règle de ciblage géographique.

    Pour les autres extensions nationales, il n'y a pas de dérogation et c'est la règle de ciblage géographique qui s'applique. Evidemment, on peut toujours les utiliser à d'aures fins (marketing,...), mais au risque d'en subir les conséquences chez google

  10. blondiau 31 juillet 2013 at 6 h 08 min

    Oui Oui Google est Belge, et bientôt Microsoft et Facebook.
    heu.. vous avez compris que je suis belge .. 🙂

    Quand nos clients auront la renommée de Google, ils pourront aussi se permettre quelques entorses aux règles 🙂

    Moi qui pensais utiliser un . CH pour mon site de vente de chapeaux... J'ai compris... PAS UNE BONNE IDEE. 🙂

  11. Nicolas 31 juillet 2013 at 14 h 46 min

    Matt Cutts est une pauvre marionnette qui ne fait que répéter ce qu'on lui dit de dire...

  12. blondiau 31 juillet 2013 at 20 h 46 min

    Vrai Nicolas.

    comme nous tous...
    Nous faisons ce que Google nous dit de faire, ce que notre patron nous dit de faire, notre femme, nos parents....

    Mais quoi de plus normal.. Quand on achète une voiture, on suit le manuel.
    Ici aussi, nous suivons tous le manuel Google.
    Ca n'en est pas moins passionnant.

    Et sérieusement, je ne vois pas l'intérêt de critiquer un homme qui fait son travail.
    D'autant que ce serait encore plus difficile pour nous de travailler sans ses petits messages.
    ..Mais on peut tous avoir une mauvaise journée.. 🙂

  13. Expert SEO 1 août 2013 at 7 h 27 min

    @Natalie : C'est bien connu les outils SEO sont fiable à 100% et les français font des requêtes en anglais... Faites la recherche "raccourcisseur d'url"...

  14. Expert SEO 1 août 2013 at 8 h 28 min

    Quand vous avez des produits liés qui marchent fort et une marque puissante (Google), il suffit d'un seul lien pour générer des milliers d'utilisateurs. Ensuite les nombreux blogueurs vont s'empresser de parler de la nouvelle fonctionnalité sans oublier de la linker... Bref optimiser le domaine est juste inutile, et le linking fera le reste. Je peux m'avancer sans prendre de risque : ce n'est pas les recherches sur shortenizer qui font la popularité de youtu.be mais bien le fait que la fonctionnalité soit directement intégrée à youtu.be... D'ailleurs il ne me semble pas qu'il soit possible de générer des liens youtu.be en dehors de ceux générés par la plateforme vidéo.
    Enfin goo.gl a beau être number one sur https://www.google.fr/search?q=short+url je vois toujours plus de bit.ly, ow.ly et cie sur notamment Twitter...

  15. Annuaire Français 9 août 2013 at 14 h 48 min

    La zizanie dans les TLD n'a fait qu'empirer au fil des années. Sous couvert d'utilité, de clarté et de service utile, LES règlementations ont surtout été orientées vers des moyens permettant aux registrars et organismes gérant les TDL locaux (par pays) de récolter de plus en plus de revenus.

    C'est au détriment des entreprises qui ont de plus en plus de mal a gérer leur marque et stratégie, et a faire valoir leur droit. Quand aux petites pme, c'est souvent la course a l'enregistrement pour chaque nouvelle extension et le passage obligé au porte monnaie.

    L'ancienne règlementation Française était parfaite avec un droit de marque, depuis la libéralisation de 2004, c'est proprement le "foutoir". Les grandes compagnies ont alors achetée d'un coup des milliers de noms de domaines avec des redirections, exemple Pages Jaunes avec 4 000 nomes de domaines en 301 sur PJ, sur la base de mots clé générique dont des marques déposées.

    Le mal est fait, et ce n'est pas près de s'arrêter. Les entreprises sérieuses sur le net doivent dépenser de plus en plus pour se protéger, défendre, et rétablir leur droit, comme si elles avaient du temps et de l'argent à perdre en ce moment...

  16. Annuaire Français 9 août 2013 at 14 h 51 min

    PS : sans compter que pour ouvrir un dossier de demande auprès de l'ICANN, organisme qui gère les principales extensions dans le monde, il faut payer 5 000 euros MINIMUM sans être certain que le dossier soit accepté et dans tous les cas cette somme est perdue ...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site