> > Quand Matt Cutts prend ses visiteurs pour des billes...

Quand Matt Cutts prend ses visiteurs pour des billes...


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une nouvelle vidéo - et sans rire - qu'il nous fournit des infos qui étaient exactes en 2009 mais qu'il n'a plus vérifiées depuis. De qui se moque-t-il ??...

Matt Cutts vient de mettre en ligne une nouvelle vidéo (2'50", tee-shirt rouge), répondant à la question What happens when one page has two links to the same URL? ou, en français, "Que se passe-t-il lorsque, dans une page donnée, plusieurs liens pointent vers une même URL ?".

La réponse de Matt Cutts est édifiante : au milieu d'un salmigondis de conseils classiques sur la qualité du contenu, la stratégie globale SEO, etc., bref un discours que nous connaissons tous par coeur, il indique que "la dernière fois qu'il a regardé ce point, en 2009, Google ne prenait en compte que le premier texte d'ancre rencontré dans le code, mais ça pouvait avoir changé depuis". Il donne également une information "conforme à la formule originale du PageRank" (qui date de 1998 !!).

Euuuhhh, il n'aurait pas pu se renseigner auprès des équipes de dévéloppement avant de tourner la vidéo et nous donner une information vieille de 5 (et 16) ans en nous disant qu'elle n'était certainement plus à jour ? A quoi sert ce type de vidéo ? Matt, aurais-tu une réponse à cette question, peut-être (mais une réponse à jour, hein...) ??

Note d'Olivier Andrieu, éditeur du site Abondance.com : sincèrement, j'aime bien Matt Cutts, contrairement à beaucoup d'autres personnes. Il fait de la vulgarisation sur un sujet complexe et fournit parfois des infos intéressantes. Si, si... Mais là, il faut bien avouer que cette vidéo, c'est du foutage de gueule à 100%... La voici (quand même) :


Source de l'image : Google

Commentaires : 12
  1. François 30 mai 2014 at 8 h 03 min

    Bonjour Olivier,

    J'ai fait le test il y a moins d'un mois. Dans le cas d'un lien en double, seul les termes du premier lien sont transmis à la page cible. Il est possible de contourner ce problème en utilisant une ancre interne dans l'URL des liens en double.
    Le test complet est ici :http://www.educaref.fr/liens-en-double/

  2. Rédactrice Web 30 mai 2014 at 10 h 27 min

    Il faut dire que deux fois la même url sur une seule page, ça peut paraître seo agressif. Mais bon...

  3. olivier@abondance.com 30 mai 2014 at 10 h 29 min

    @ Rédactrice Web : ben non, ça arrive tout le temps, dès qu'il y a des listes par exemple, sur une boutique, un site de contenus éditoriaux, etc. Ou quand un même lien est indiqué dans le menu et dans le corps de la page, etc. Tous les sites ont ce type de configuration, en fait...

  4. Debutant SEO 30 mai 2014 at 11 h 22 min

    et comment résoudre ce probleme de lien en double alors ?! @Francois , merci pour l'article et les videos mais j ai pas bien saisi l 'histoire des idenifiants pour chaque ancre ou url

  5. Laurent Bourrelly 30 mai 2014 at 11 h 29 min

    MC est dans l'équipe antispam
    Il parle publiquement de tout.
    Posez lui des questions sur le spam ^^

  6. olivier@abondance.com 30 mai 2014 at 11 h 31 min

    @ Laurent Bourelly : dans ce cas, il vaut mieux ne pas répondre que de dire des conneries 🙂

  7. Marc, annuaire Français 30 mai 2014 at 12 h 12 min

    Rhooo, un peu fâché @Olivier 🙂 … A juste raison, inutile de faire une vidéo sur un sujet que l'on a pas examiné ou révisé depuis 5 ans …
    Meublage ou piège SEO … "Va savoir Albert …"

  8. Raphael Richard 30 mai 2014 at 12 h 44 min

    La référence à l'année 2009 est intéressante dans la mesure où c'est cette année où Google a communiqué pour la première fois sur ses 200 critères de classements (enfin 200 "signaux"). Et Matt Cutts a continué de communiquer des années durant sur les "200 signaux" comme si les différents algorithmes de Google ne venaient pas s'enrichir de nouveaux "signaux" au fil des updates. C'est efficace puis de nombreux blogs continuent de pense qu'il n'y en a que 200... Celui la, par exemple, http://backlinko.com/google-ranking-factors

  9. Mathieu Chartier 30 mai 2014 at 16 h 41 min

    Sincèrement, j'adore... Cet article m'a fait rire car cela prouve que notre Matt adoré peut faire de la désinformation facilement, et même si je l'aime bien, il aurait pu s'abstenir pour le coup... 😀

  10. 1serp 31 mai 2014 at 16 h 11 min

    il se défoule bien le matt cutts , après je ne vois pas l'utilité de mettre plusieurs liens vers la même url si ce n'est pas de l'affiliation 🙂

  11. Pierre 31 mai 2014 at 20 h 33 min

    Hahaha ! Je pense honnêtement que son seul but est de rendre fou les "professionnels du web" (pour voir large) ou du moins d'envoyer ce message : "arrêtez d'essayer d'optimiser vos pages pour notre algorithme et ne pensez plus qu'à vos visiteurs". Car c'est vrai, après tout, si on ne pensait plus qu'à nos lecteurs (ce que Google souhaite à priori) on ne se poserait même pas cette question sur les liens.

  12. SOCIALetic 2 juin 2014 at 0 h 52 min

    Ooops!! je crois que Matt voulait réellement nous montrer son nouveau "freak T-Shirt " rouge, jijijiji....ce video est une moffe pour les proféssionels de Digital Marketing & SEO.

    Salut dès Barcelonne!!!!!!

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site