> > Le prochain Penguin devrait débarquer avant la fin 2015 et être en temps réel

Le prochain Penguin devrait débarquer avant la fin 2015 et être en temps réel


Le prochain Penguin devrait débarquer avant la fin 2015 et être en temps réel
4.36 (87.14%) 14 votes

Le prochain Penguin devrait débarquer avant la fin 2015 et être en temps réel

Gary Illyes a confirmé en Israel le lancement imminent de la prochaine version du filtre Google Penguin qui lutte contre les liens de faible qualité. Cette prochaine mouture devrait également fonctionner en temps réel. Si tout va bien...

Selon le googler Gary Illyes, qui est intervenu au salon SMX Israel, la prochaine mouture du filtre antispam Penguin sera mise en ligne avant la fin de l'année 2015 (sans plus de précision) et "devrait" être en temps réel, comme il semblerait que le soit Panda actuellement et comme annoncé en septembre dernier.

Cela signifierait donc qu'il ne faudrait pas attendre un futur lancement pour qu'une pénalité soit levée suite à une correction. Les délais seraient ainsi drastiquement raccourcis pour gérer un problème de ce type.

Mais le passé nous a appris à être prudent dans ce domaine, avec une communication totalement confuse de la part de Google au sujet des filtres Panda et Penguin, de leurs dates de lancement et leur fonctionnement en temps réel ou non. Nous attendrons donc sagement de savoir de quoi il est question et regarderons ce qu'il en est une fois le lancement annoncé...

penguin
Des manchots attendant patiemment d'être lancés en temps réel :). Source de l'image : Brighthub

Commentaires : 5
  1. Arcade 3 novembre 2015 at 12 h 22 min

    1, 2, 3 désavouez ! 🙂

  2. Jos 3 novembre 2015 at 22 h 24 min

    @Arcade.

    Je ne partage pas du tout ton commentaire. Sauf si c'est une plaisanterie.

  3. Arcade 3 novembre 2015 at 22 h 51 min

    @Jos : Je cite "filtre Google Penguin qui lutte contre les liens de faible qualité".

    Je dit donc : il faut désavouer encore plus de liens de faible qualité ! Ca va devenir pénalisant !

    • Jos 4 novembre 2015 at 12 h 09 min

      Pour m'en tenir qu'à seul point parmi bien d'autres à ce sujet (ce n'est pas le lieu d'analyser les tenants et aboutissants de la question), avant de désavouer un lien, il faut d'abord demander au webmaster concerné de l'enlever.

  4. Marc 4 novembre 2015 at 1 h 05 min

    Un coup de tournevis spplémentaire de Google dans sa politique de terreur pour lutter contre ... l'émergence d'une concurrence, qu'elle qu'elle soit.

    Car c'est assez facile pour google désormais de lancer comme ca dans l'air le discrédit sur tout le monde. Il y a un lien? Méfiez-vous, je vais pour ruiner votre site marchand si vous posez un lien sur un annuaire, sur un site d'actualité, sur un site de communiqué. Je vais vous faire déposer le bilan sur le champ ! Voilà en gros la menace que Google lâche encore !

    Les mauvais liens? Pourquoi en faire une telle publicité et menace publique? Il suffit de ne pas en tenir compte, ou même d'envoyer une alerte dans webmaster tools.

    Et puis ... pourquoi enlever du jus au contenu d'une page sur des liens nofollow? Ce n'est ni plus ni moins qu'une "mini" pénalité SEO pour le site.

    Ensuite, au lieu de mettre le doute sur tous le monde et spécialement aux sites susceptibles de créer des liens (toujours les mêmes : annuaires, CP, comparateurs, autres boutiques, blogs), pourquoi google ne met-il pas en ligne une intérrgoation ouverte (taper l'url pour savoir si le site est classé ou non comme nocif).

    L'argument de combattre le spam de liens ne tiens pas une seconde, il ne justifie en rien cette publicité de terreur qui n'a pour but que d'empécher d'autres supports d'émerger, et de recentrer les actions des agences sur unqiuement les supports de google (shopping, annuaire de société my business, adwords, google+ pour le rédactionnel).

    Il est très simple de voir si un site est pénalisé : tapez les requêtes sur lesquelles vous voulez monter ou annoncer, les sites qui apparaissent dans les premières pages SONT TOTALEMENT CLEAN.

    Donc, arrêtez d'envoyer des demande de retrait de lien ou d'inscription, pour ma part, je vais finir par les facturer 5 000 euros, ca va en calmer quelques uns. Verfiez dans les SERP AVANT de demander un retrait de lien, et evitez de tomber dans ces pièges de com.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site