> > Google annonce une plus forte prise en compte de la compatibilité mobile à partir du mois de mai : prudence !

Google annonce une plus forte prise en compte de la compatibilité mobile à partir du mois de mai : prudence !


Google annonce une plus forte prise en compte de la compatibilité mobile à partir du mois de mai : prudence !
5 (100%) 1 vote

Google annonce une plus forte prise en compte de la compatibilité mobile à partir du mois de mai : prudence !

Google nous refait le coup du 'MobileGeddon' pour le mois de mai prochain. Cette fois, on ne se fera pas avoir comme en avril dernier par la communication du moteur de recherche et attendra patiemment de voir et d'analyser ce qui se passera. Ou pas...

Google a communiqué hier au sujet de la compatibilité mobile des sites web sur son moteur de recherche pour smartphones. Extrait du billet publié sur le blog pour webmasters de la firme de Mountain View : "L'année dernière, nous avons ajouté l'adaptation aux mobiles (site mobile-friendly ou non) à nos critères de positionnement dans les résultats de recherche pour mobile. À compter du mois de mai, nous allons procéder à une mise à jour relative aux résultats de recherche mobile afin d'augmenter les effets de ce critère pour permettre aux internautes mobiles de trouver davantage de pages pertinentes et adaptées aux appareils qu'ils utilisent".

En clair (enfin, si on comprend bien), à partir du mois de mai 2016, le fait qu'un site soit "mobile friendly" devrait faire en sorte qu'il soit mieux classé dans les résultats de recherche du moteur mobile. Ou, en tout cas, passer devant des pages non compatibles. Pourtant, Google indique un peu plus loin : "Si votre site est déjà mobile-friendly, alors vous ne devriez pas être impacté par cette mise à jour", ce qui ne nous semble pas cohérent : si le moteur a "augmenté les effets de la compatibilité", un site compatible sera donc automatiquement impacté. Non ? Bref...

Attention cependant : Google avait déjà promis pour le 21 avril 2015 un "mobilegeddon" de ce type qui devait avoir un impact "plus fort que Panda et Penguin", alors que l'effet avait finalement été extrêmement minime, le moteur se ridiculisant par la même occasion auprès des webmasters, générant une psychose inutile et favorisant de nombreuses arnaques sur le Web.

On attendra donc le mois de mai de façon sereine, on mesurera ce qui se passera à ce moment-là et on verra ce qui s'est passé. Ou pas. Ne nous faisons plus prendre par la communication de Google. Ca ne marche plus...

communication google
La communication Google. Source de l'image : Google

Commentaires : 10
  1. Paul 17 mars 2016 at 9 h 48 min

    Et finalement, dans un grand élan de perversité, Google provoque en mai le MobileGeddon que plus personne n'attendait :p

  2. Bastien 17 mars 2016 at 10 h 28 min

    Bonjour Olivier,

    Je pense comme toi qu'il ne faut pas attendre comme l'an dernier un mobilegeddon qui n'arrivera surement pas.

    Par contre, je trouve que c'est dommage de penser mobile uniquement en terme de SEO et pas aussi en terme d'expérience utilisateur.

    Si le SEO est primordial pour avoir du trafic et donc des visiteurs, c'est bien l'UX qui va booster le taux de conversion ou tout simplement rendre le site attractif pour le visiteur.

    Tout comme le contenu qui est destiné au googlebot mais aussi à l'utilisateur, je pense qu'il en est de même pour l'UX et le passage au responsive est nécessaire avec ou sans mobilegeddon 🙂

    • Olivier Andrieu 17 mars 2016 at 10 h 35 min

      Je suis entièrement d'accord avec cette approche !
      Si on fait un site mobile, c'est avant tout pour l'internaute et pas pour Google !!!

  3. Jimmy 17 mars 2016 at 10 h 30 min

    Il y a mare de Google. Sa manière de nous prendre pour des cons et de nous manipuler finira par lui causer du tord.

    Allez Qwant ! C'est le moment de montrer que toi tu respectes ceux qui te font vivre !

    @Qwant : Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non pas par la force mais par la persévérance

    • Bastien 18 mars 2016 at 15 h 48 min

      Respect ? Quand est ce qu un site qui ne fait pas l'effort de passer responsive en 2016 alors que 40% du trafic provient du mobile respecte ses visiteurs ?

      On ne peut pas reprocher à Google de ne pas prévenir. Leur don't be evil est hypocrite, on est d'accord, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut tout rejeter.

      N'oubliez pas que le client de Google n'est pas l'annonceur Adwords mais l'utilisateur de Google. Si demain 50% du trafic part sur Bing, Google Adwords verra surement sa concurrence diminuer et les profits de Google avec.

      En tant qu'utilisateur, Google me donne la plupart du temps la réponse que je cherche. Surement car il connaît toute ma vie mais il ne tient qu'à moi à chercher av un autre moteur de recherche. Qd je suis sur mobile, que je clique sur un lien Google et que je me retrouve sur un site illisible où je dois zoomer pour voir l'information, je ne trouve pas ça très pratique, désolé.

      Dc si demain Google dégage ce site pour me proposer un site au contenu de qualité similaire mais adapté au mobile, je serai content car j'aurai ma réponse de manière simple.

      A qui la faute si un site non mobile perd des places en 2016 ? A google ou aux sites qui ne font pas l'effort de passer en responsive ?

  4. Claire 17 mars 2016 at 12 h 07 min

    Un rapport avec la sortie d'AMP ? 🙂

  5. Romain 17 mars 2016 at 13 h 01 min

    J'ai lu récemment un article qui disait que quand même les sites non compatibles mobiles avaient perdu pas mal de place.
    Je pense que c'est juste pour remettre une couche au niveau du mobile car Google comprend bien que c'est l'avenir pour son moteur de recherche.
    Mais je reste d'accord avec ce qui a été dit, quand on fait un site on le pense avant tout pour les utilisateurs.

  6. Moi 18 mars 2016 at 15 h 37 min

    @Romain, je bosse dans un milieu où il n'y a quasi aucune diff entre requête desktop et mobile. Les mots clés dont je te parle sont entre 20000 et 150000 recherches par mois. Au pire, Google nous refait le coup de l'annonce pour rien, au mieux, il met en pratique ce qu'il a dit il y a un an.

    Perso, je penche pour le cas n°2 car :
    - 4 premiums = adapté mobile
    - AMP = travail mobile
    - Appli = grosse concurrence

    Il a tout à gagner à faire cela, après, suis pas à leur place 😉

  7. david 18 mars 2016 at 15 h 52 min

    Perso je trouve que cela influence déjà le ranking depuis quelques jours je ne sais pas pour vous, mais pour ma part certaines pages ont été supprimé des resultats sur des mots clés pour voir apparaitre a la place des pages internes qui ont un temps de chargement plus rapide, et apparaisse sur le même mots clés que la page qui a disparus. Dans la miche ou je travail actuellement il y a beaucoup de mouvement.

  8. JuLU 18 mars 2016 at 17 h 35 min

    Il semble quand même logique de faire une place au responsive. le trafic sur mobile ne faisant qu'augmenter, il me semble logique que Google "favorise" ceux qui font l'effort de s'afficher mieux pour les internautes. Effectivement, ici on ne parle plus de contenu mais bien de d'experience utilisateur/ergonomie.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site