> > Google se défend de favoriser Hillary Clinton dans ses suggestions de recherche

Google se défend de favoriser Hillary Clinton dans ses suggestions de recherche


Google se défend de favoriser Hillary Clinton dans ses suggestions de recherche
5 (100%) 4 votes

Google se défend de favoriser Hillary Clinton dans ses suggestions de recherche

Un site web américain a récemment accusé Google de favoriser Hillary Clinton dans les suggestions de recherche proposées sur certaines requêtes. Google est monté au créneau pour expliquer que tout cela n'était qu'une question d'algorithme et qu'aucune manipulation intentionnelle n'avait été mise en place par le moteur de recherche. Mais la vérité est peut-être ailleurs...

Une vidéo du site SourceFed (voir ci-dessous) accusait la semaine dernière Google de favoriser intentionnellement Hillary Clinton dans ses suggestions de recherche (autocomplétion). Une vidéo qui semble avoir agité le monde politique outre-Atlantique, à tel point que Google s'est fendu d'un communiqué officiel expliquant qu'il n'en était rien et que l'outil Google Suggest ne fournissait que des résultats basés sur un algorithme qui reflétait l'utilisation statistique du moteur par les moteurs de recherche. Même Matt Cutts est monté au créneau et sorti de sa semi-retraite pour l'expliquer...

Il semble clair que Google n'est pour rien dans le fait que, sur certaines requêtes, les suggestions de recherche penchent plutôt vers tel ou tel candidat. Le passé est rempli de procès et problèmes pour cette fonction de suggestion de recherche du moteur. Mais que certains candidats, d'un côté ou de l'autre, tentent de manipuler l'algorithme de Google pour se mettre en avant (ou descendre celui d'en face), c'est tout à fait possible (même si, en l'état actuel des choses, rien ne dit non plus que cela soit le cas). Mais, après tout, ce n'est pas si difficile d'influencer les résultats de Google Suggest si on s'en donne les moyens...


Vidéo de SourceFed accusant Google de favoriser Hillary Clinton dans ses suggestions...
Source de l'image : YouTube

1 commentaire
  1. Jérémie 16 juin 2016 at 9 h 58 min

    Un autre article pas inintéressant sur le sujet, qui pousse la logique un peu plus (trop?) loin :
    https://medium.com/@rhea/hillary-clintons-search-results-manipulated-by-sourcefed-not-google-3dd9a5c68ca1#.5kuoju13f
    La fin est la partie la plus intéressante, et explique (malgré le risque de faire un peu théorie du complot) que cette controverse peut être vue comme est une façon détournée d'attirer l'attention sur telle ou telle casserole d'un candidat, et de pousser les internautes à chercher tel ou tel terme précis, ce qui influence les volumes de recherche, et ainsi de suite...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site