Google et la redirection de site pénalisé vers un site concurrent

   
(English version - machine translation)

penalites google

John Mueller (Google Zurich) a indiqué cette semaine dans un hangout que le fait de rediriger en 301 un site pénalisé vers un site concurrent ne transmettait pas la pénalité. Une affirmation qui vient pourtant en contradiction avec une autre info fournie en février dernier...

Il y a quelques jours, John Mueller (Google Zurich) a répondu à un certain nombre de questions SEO lors d'un hangout. La question était :"What if a competitor takes a site that has a severe penalty and 301 redirects it to my penalty-free site — would it cause my penalty-free site to get a penalty?" ou, en français, "que se passe-t-il si un concurrent, ayant un site fortement pénalisé par Google, fait une redirection 301 de ce site vers le mien. Celui-ci risque-t-il d'hériter de cette pénalité ?"

La réponse de John Mueller a été claire : bien qu'il n'ait jamais vu ce type de situation arriver, cela ne posait pas de problème et Google savait gérer ce type de situation. Le site "innocent" ne serait donc pas pénalisé. Il propose d'éventuellement désavouer le site ayant mis en place la redirection, mais il estime qu'il n'y a pas à se soucier de ce type de cas.

A noter que le même John Mueller avait pourtant indiqué lors d'un précédent clinic vidéo qu'il ne servait à rien de récréer un site pénalisé sous une autre adresse, avec redirection 301 ou non et que ce type de redirection transmettait la pénalité. Il doit donc y avoir d'autres mécanismes mis en place par Google pour détecter ce type de negative SEO.



Source de l'image : Google

Commentaires : 10
  1. Nicolas Schoebel 2 juillet 2014 at 8 h 18 min Reply

    Peut-on vraiment y croire ?
    La nouvelle tendance des SEO serait de racheter des noms de domaines expirés a fort PR & Trust Flow afin de les rediriger vers leur site. Cette technique permettrait de grimper dans les positions, l'inverse doit j'imagine être vrai ?

  2. Aurélien Delefosse 2 juillet 2014 at 8 h 37 min Reply

    Cela fait des années que les 301 sont utilisées dans le but de booster la puissance de certaines pages, mais il est vrai que depuis l'arrivée des animaux, l'utilisation peut parfois varier...
    Encore une fois il est nécessaire de faire la différence entre communication et réalité chez Google.

  3. nicodesh 2 juillet 2014 at 9 h 17 min Reply

    Ouais enfin bon, j'ai déjà grillé des sites à moi en voulant rediriger un site pénalisé vers un autre site, dans le but d'en récupérer le jus mais pas la pénalité. Ça a tenu trois jours et puis ça m'a pénalisé l'autre site.

    Ensuite peut-être que plusieurs critères doivent matcher pour que la pénalité passe, comme le whois, l'IP, le contenu, etc...

  4. Aisne Numérique 2 juillet 2014 at 9 h 36 min Reply

    Pour le moment ce que l'on peut constater c'est qu'il est à la mode de faire retirer certains de ses commentaires dans les blogs afin de désintoxiquer son profil de liens entrants.

    L'idée qu'un seul site douteux puisse faire chuter le référencement d'un site commercial en focalisant une redirection 301 semble difficile à accepter. On peut par contre penser que c'est l'accumulation de sources douteuses qui finit par produire un effet négatif.

  5. Frédéric Jutant 2 juillet 2014 at 11 h 13 min Reply

    Encore une annonce à prendre avec des pincettes !

  6. Patrice 2 juillet 2014 at 12 h 06 min Reply

    Lol ils n'ont jamais rien vu chez google , cette pratique est courante ! Soit les employés sont super naïfs, soit vraiment ça les arrange bien car ça fait vendre plus d'adwords. J'opte pour la deuxième alternative.

  7. 3615seo.fr 2 juillet 2014 at 13 h 58 min Reply

    Ah ah ah... Je te cite Olivier : "Il doit donc y avoir d'autres mécanismes mis en place par Google pour détecter ce type de negative SEO."

    Ou alors, autre hypothèse : Google s'en contrefiche de savoir qui est fautif, qui est innocent, et laisse faire son algo avec ses rustines de façon automatique (tant pis pour l'innocent) et ne prend des contre-mesures manuelles que si le site est important...

  8. Antonin 2 juillet 2014 at 15 h 13 min Reply

    Pour ma part la seule explication plausible serait de prendre en compte un faisceau de preuves concordantes avant d'appliquer la pénalité.
    Je vois mal un outil comme Google être régit par des règles simples, mais par des recoupements automatisés. Ce qui ferait qu'un site serait pénalisé si il respecte plusieurs règles à la fois : redirection 301 d'un autre site vers lui même + ancre répétitive + peu de no follow dans les backlinks, etc..

  9. ludo 2 juillet 2014 at 21 h 20 min Reply

    Concernant le réponse de john muller où il propose "d'éventuellement désavouer le site ayant mis en place la redirection", facile à dire mais ma question est comment savoir si quelqu'un fait une redirection de ce type vers votre site ?

  10. Sartepenso 7 juillet 2014 at 21 h 46 min Reply

    C'est trivial de faire cela pour Google. Comme dit par Sylvain et Guillaume lors de leurs formations la duplication de contenu est détectée lors du crawl. Il est donc facile de dire qu'une page qui existait et qui maintenant redirige en 301 vers une autre page est la même ou pas.

    Ce qui indiquerait un chemin différent dans l'algorithme qui gère cela.

    Schématiquement : Si il y a 301 sur un site pénalisé on regarde si la page de destination est la même (1) ou pas (2).

    Si (1) alors la pénalité est transférée et si (2) ce n'est pas le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings