> > Google le répète : les signaux sociaux ne sont pas un critère de pertinence !

Google le répète : les signaux sociaux ne sont pas un critère de pertinence !


Google le répète : les signaux sociaux ne sont pas un critère de pertinence !
3.89 (77.78%) 9 votes

Google le répète : les signaux sociaux ne sont pas un critère de pertinence !

Le message a parfois du mal à passer, et Google le répète donc une nouvelle fois : non, les signaux sociaux (Like, +1, partages, commentaires, fans, retweets, etc.) n'ont pas d'incidence directe sur les classements du moteur de recherche et ne représentent pas un critère de pertinence. John Mueller vient à nouveau de l'indiquer dans un hangout....

Nous l'avons souvent dit sur Abondance : non, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+ et les autres) ne permettent pas d'améliorer, de façon directe, le classement d'une page de votre site dans les résultats de recherche de Google. Ni les "J'aime", ni les partages ou commentaires, les liens (en "nofollow"), les "+1", le nombre de fans FB, de followers ou de retweet n'influent l'algorithme de pertinence de Google.

Plusieurs études ont paru prouver le contraire dans le passé, mais le fait qu'elles soient basées sur la corrélation plutôt que sur la causalité les rendaient peu crédibles ou en tout cas peu fiables.

Bien sûr, les réseaux sociaux ont une influence indirecte sur le SEO, comme n'importe quelle action web marketing (e-mailing, bandeaux publicitaires, affiliation, etc.). On peut facilement identifier plusieurs atouts des réseaux sociaux pour votre site web (entre autres) :
- Création de trafic (et le trafic sur un site est un des critères de Google), de notoriété (et la notoriété génère du lien indirectement).
- Les profils Facebook, Twitter ou Google+ sont des pages indexables et référençables, même si on n'a pas beaucoup la main sur elles en termes techniques (voire de contenu).
- Le récent accord entre Google et Twitter montre que ce réseau peut offir une visibilité, certes très éphémère, dans les SERP.
- Le trafic émanant des réseaux sociaux permet de diminuer la part du trafic "moteurs" dans votre audience et donc d'être moins dépendant de celui généré par Google, ce qui est une très bonne chose.

Donc pour résumer, OUI, les réseaux sociaux sont importants dans une stratégie web marketing et donc OUI, ils ont un impact indirect général sur le SEO comme n'importe quelle action marketing, c'est une évidence. En revanche, ils ne permettent pas d'améliorer de façon directe vos positions sur Google !

C'est également le discours de Google, qui l'a répété à maintes reprises (notamment par la voix de Matt Cutts en 2014 et en 2013).

John Mueller l'a encore dit dans un récent hangout (voir ci-dessous et transcript ici) : les réseaux sociaux peuvent éventuellement fournir un contenu supplémentaire dans les résultats de recherche (exemple : Twitter actuellement), mais ils n'influencent pas le classement des pages de votre site.

Cela a le mérite de la clarté, pourtant, on peut penser qu'il faudra le répéter encore maintes et maintes fois pour que le message passe et que cessent certains messages commerciaux, proches de l'arnaque et vous poussant à être sur les réseaux sociaux "pour améliorer votre référencement"... Dans ce cas, pourquoi ne lit-on jamais des arguments comme "Faites des e-mailings pour améliorer votre référencement" ? Ce serait pourtant tout aussi crédible !



Source de l'image : YouTube

Commentaires : 13
  1. rivsc 26 août 2015 at 14 h 06 min

    Je ne suis pas dans le métier du référencement mais Google n'aurait-il pas intérêt à tenir ce discours ? Eviter que les spammeurs spamment et pousser les marketeux à faire du marketing... Comme quand Google disait faites-le pour les utilisateurs, si c'est bénéfique aux utilisateurs ça sera bénéfique au référencement...

  2. Olivier Andrieu 26 août 2015 at 14 h 08 min

    Bonjour. Ce constat est avant tout du vécu. c'est clair que Google raconte beaucoup de c....s aux webmasters 🙂 mais sur ce coup-là, je suis assez d'accord.

  3. rivsc 26 août 2015 at 14 h 09 min

    D'ac 🙂

  4. Xavier 26 août 2015 at 19 h 23 min

    Traité moi de naïf, mais j'ai quand mm du mal à croire que les signaux sociaux n'ont aucune influence sur le SEO (je ne parle pas de webmarketing). Pour l'avoir vécu sur un de mes sites, je n'y crois pas vraiment. Un article a été très partagé (bien plus que la moyenne des autres articles et le résultat est parlant, la page est dans le TOP 10 sur de nombreuses requêtes depuis longtemps.

  5. Antoine Beyer 27 août 2015 at 4 h 30 min

    Xavier : là encore c'est une corrélation : s'il a été beaucoup partagé , c'est qu'il a plu donc a engendré des backlinks.

  6. Vincent Moreau 27 août 2015 at 9 h 27 min

    1 retour d'expérience :
    Nous avons lancé en 2013 le site 52regards.fr qui a généré beaucoup de signaux sociaux et très peu de backlinks. En quelques semaines objectifpapillon.fr est passé 1er sur "référencement toulouse" qui est quand même assez prisé des référenceurs 🙂

    1 interprétation :
    1 des enjeux principaux pour Google est d’identifier le fake du fiable. Or cela est beaucoup plus facile sur les profils FB que sur des pages de contenu. 1 contenu fortement liké / partagé par des profils fiables a donc un indice de confiance maximum. En tout cas, si j'étais Google, j'identifierai les profils fiables et je ferai confiance aux contenus avec lesquels ils interagissent ...

    1 avis :
    Ce n'est bien sûr pas parce que Google le dit que c'est vrai !
    D'une part parce qu'ils n'ont aucun intérêt à décrire leur perception de la réalité puisque instantanément une telle informations sera utilisée de façon détournée par les référenceurs, d'autre part parce que Facebook / Twitter sont leurs ennemis dans le combat de captation de la manne publicitaire et qu'ils n'ont aucun intérêt à faire leur promotion, fut-ce de façon indirecte. Quiconque a approché de près une multinationale américaine sait que ce genre de considération imprègne l'ensemble de la culture d'entreprise, y compris les discours techniques.

  7. Xavier 27 août 2015 at 10 h 42 min

    Je rejoins l'avis de Vincent.
    @Antoine Beyer : Cet article n'a pas reçu de BL plus que la moyenne, mais juste des signaux sociaux (qui sont qq part une sorte de BL quand on y pense..)

  8. Amina 27 août 2015 at 18 h 16 min

    Parfois sont importants, parfois non, mais franchement c'est quoi cette instabilité dans ce bizarre domaine.

  9. Jacques Nadeau 12 septembre 2015 at 17 h 49 min

    Je suis vraiment septique!

    Plusieurs experts en référencement ont analysé les interactions sociales des sites web qui étaient présents sur la 1ère page de Google dans plusieurs marchés et il semblait pourtant claire qu'il y a avait une corrélation.

  10. Olivier Andrieu 13 septembre 2015 at 10 h 54 min

    @ Jacques Nadeau : oui tout à fait, il y a corrélation et pas causalité. Donc... Voir :
    http://www.abondance.com/actualites/20130812-12982-etudes-seo-entre-correlation-et-causalite.html

  11. Vincent Moreau 6 octobre 2015 at 18 h 23 min
  12. Arnould tom 9 octobre 2015 at 12 h 05 min

    Je pense que comme rivsc le dit, même si c'est faux google a surement intérêt a faire croire le contraire.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site