> > Une pénalité Google est-elle toujours visible ?

Une pénalité Google est-elle toujours visible ?


Une pénalité Google est-elle toujours visible ?
4.67 (93.33%) 6 votes

Une pénalité Google est-elle toujours visible ?

Les deux googlers Zineb Ait Bahajji et Vincent Courson nous donnent plus d'informations sur la façon dont Google voit certains liens spammy (notamment dans le cadre de campagnes de Negative SEO) et sur la visibilité plus ou moins importante d'une pénalité dans le trafic d'un site...

Lors d'une discussion informelle récente avec les deux googlers bien connus Zineb Ait Bahajji (Google Zurich) et Vincent Courson (Google Dublin) au sujet des pénalités Google et du Negative SEO, je leur ai posé une question sur la visibilité d'une "pénalité" (on sait que Google privilégie les terme de "filtre" pour ce qui est algorithmique - Panda ou Penguin -, et "action manuelle" pour ce qui ne l'est pas). Un site pénalisé voit-il obligatoirement son trafic chuter de façon forte et drastique ? Non, selon Zineb, qui s'explique ainsi : "Beaucoup de sites qui sont soit sous le joug d'une action manuelle pour liens spammy, soit réajustés par l'algorithme (Penguin) ne voient pas pour autant leur visibilité chuter de manière drastique ! Tout dépend du niveau de spam et de manipulation mis en place et tout est relatif par rapport aux autres facteurs (une fois de plus : les liens ne sont pas tout !). Il est probable que les sites en question se positionnent grâce à d'autres facteurs. L'impact sur le trafic ou les positions peut être minime".

Cela irait donc dans le sens de notre théorie des "critères de pertinence négatifs" que nous exposions ici-même il y a quelques mois (même si ce point précis n'a pas été confirmé par les googlers à cette occasion). Mais cela semble logique : si le site propose un contenu d'excellente qualité, un faible niveau d'action Penguin pour liens spammy pourra presque passer inaperçu. Alors que si le contenu est de faible qualité, rien ne pourra compenser la sanction Penguin et la chute sera beaucoup plus visible (d'autant plus qu'avec du contenu de ce type, une pénalité Panda le guette également)...

Lors de notre discussion, le cas de liens issus de campagnes de Negative SEO a également été abordé : liens en grand nombre, issus de sites de très faible qualité avec ancre exacte, en langues "exotiques" (chinois, indonésiens, etc.), sur des sites n'ayant aucun rapport avec la thématique abordée dans le site analysé, bref parfois des tonnes de backlinks toxiques pointant sur une source d'informations, la plupart du temps avec aucun autre but que de tenter de le faire pénaliser. Vincent Courson, qui a à traiter ce type de liens au quotidien, explique qu'il ne faut pas trop s'en soucier : "l'algorithme de Google est assez "malin" pour repérer de lui-même quand de nombreux liens toxiques sont créés en masse sur des sites de très basse qualité, en langues étrangères, etc. Et donc, par défaut, ne les prend pas en compte dans le classement du site en question." Bien sûr, une procédure de désaveu sera toujours utile, mais a priori, ce type d'attaque "de bourrin" n'a que très peu d'impact sur le calcul de pertinence du moteur. Dont acte et avis à certains référenceurs qui seraient tentés par ce type d'action ;).

google panda google penguin
Panda et Penguin, les deux filtres antispam les plus connus de Google. Source de l'image : Abondance

Commentaires : 5
  1. seofred34 31 mars 2016 at 9 h 17 min

    La seule pénalité invisible de Google dont je suis sûr, ce sont les 1,6 milliards d'euros que ce dernier doit aux contribuables français !

  2. Marc 31 mars 2016 at 10 h 03 min

    Ce genre de pratique en négative SEO est bien plus répandue que l'on imagine. J'ai pu découvrir qe nous en avons été victime a plusieurs reprise, ex http://forum.webrankinfo.com/referer-chinois-porno-masse-t181729.html

    Cela dit, l'impact reste difficillement mesurable, vu que pour les gros sites, Google a tendance a décaler dans le temps l'analyse des parametres de classement. Une pénalité peut apparaitre plusieurs semaines ou mois après le phénomène.

    Ce genre de technique est plutot réservé a de grandes entreprises, car pour un impact conséquent, il faut un très grand nombre de backlinks nocifs. On peut se demander quelle est la société qui a déclenchée cette campagne a notre encontre, vu que nous sommes une toute petite PME dans le monde assez restreint des annuaires d'entreprises Françaises...

  3. Gérald Bouillaud 31 mars 2016 at 10 h 10 min

    Cela permettrait à terme de filtrer un peu plus les sites qui en valent la peine d'être visités et de limiter les spams. Ce n'est pas évident de recevoir à tout bout de champ des mails qui ne nous intéressent pas du tout et qui proviennent de sites qu'on ne connait même pas et qui sont de très faible qualité, en effet.

  4. Sebastien 31 mars 2016 at 10 h 32 min

    En tout cas ce que je constate au vu de mes audits, c'est que dans certains domaines d'activité, cette pratique de "bourrin que google décèle" marche encore 🙂 !

  5. Benoist 31 mars 2016 at 16 h 11 min

    Excellent merci pour le retour de cette discussion informelle

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site