> > C'est une blacklist... Une blacklist tout simplement

C'est une blacklist... Une blacklist tout simplement


C'est une blacklist... Une blacklist tout simplement
5 (100%) 1 vote

Lorsque je fais des formations sur le référencement, je parle bien évidemment avec mes "stagiaires" de blacklistage et de liste noire, de pages satellites et de bien d'autres choses. Je suis la plupart du temps sidéré par le fait que quasiment toutes les personnes que j'ai en formation ont entendu parler de l'"affaire BMW" en février dernier.

Cette affaire semble avoir eu un retentissement incroyable dans le PIF (Paysage Internet Français). A tel point que je me demande s'il ne s'agit pas là d'une "manoeuvre" menée conjointement par le moteur de recherche et la marque automobile pour lancer un coup de semonce signifiant : "Attention ! Nous sommes prêts à combattre le spamdexing en Europe dans les langues autres que l'anglais et en voici un exemple"... Bizarrement, trois jours après leur mise en liste noire, les pages du site BMW.de sont revenues dans l'index du moteur. On se rappellera qu'en 2001, Google travaillait à la mise en place d'un moteur (logique, non, sur une voiture ?) de recherche vocal sur les séries 7 de BMW... Les deux entreprises ne sont donc pas des étrangères l'une pour l'autre... De là à penser qu'il y a eu discussions communes avant cette action, il n'y a qu'un pas que je ne suis pas loin d'effectuer... En tout cas, ce qui est sûr, c'est que si c'était voulu, le but de communication est clairement atteint... Tout le monde est au courant maintenant 🙂

Ce qui est étonnant également, c'est que, dans l'esprit des gens avec qui j'en parle, l'image de marque de BMW n'est aucunement écornée. Le constructeur passe plutôt pour la victime d'une société de référencement qui serait allée trop loin dans ses pratiques. Cela signifierait donc que BMW confie son référencement à une entreprise en fermant les yeux, sans chercher à savoir ce qu'elle fait... Bref, encore une fois, c'est le "méchant" référenceur qui abuse de la crédulité du "gentil" client. Honnêtement, je n'y crois pas trop... Personnellement, le manichéisme, c'est pas trop mon truc...

Bref, on se saura jamais ce qui s'est réellement passé... Toujours est-il que si il y a eu connivence entre les deux sociétés, c'est encore une superbe démonstration que sur le Web, on peut faire passer des idées de façon forte pour un budget quasi nul... Et c'est peut-être là la conclusion la plus intéressante de cette affaire... 😉

PS : A noter une publicité de BMW dont un détail illustre cet article (cliquez dessus pour afficher l'image complète) et qui dit : "The search for yourself does't run on Google" (la recherche sur votre nom ne fonctionne pas sur Google). Prémonition ou allusion décalée à cette mise en liste noire ? Difficile de le savoir...

Commentaires : 18
  1. Emmanuel 31 mai 2006 at 10 h 14 min

    Google a encore frappé ! Sauf que dans ce cas précis, il ne s'agit pas d'un des leaders de la vente d'automobiles haut de gamme dans le monde (pour ne pas le citer) mais d'un jeune fleuriste français qui tente de faire son chemin à travers la jungle googlienne...
    A vous de découvrir de quel fleuriste il s'agit ! Difficile sans l'aide de notre cher moteur monopolistique...

  2. Abondance 31 mai 2006 at 12 h 50 min

    Bjr
    En même temps, pour continuer sur ce que je dis dans mon post, il n'y a pas de "gentils blacklistés" et de "méchants blacklisteurs"... Là non plus, le monde n'est pas manichéen... Je rappelle que la mise en liste noire chez Google est manuelle et effectuée par un être humain après vérifications techniques... Ceux qui vont trop loin n'ont à s'en prendre qu'à eux-mêmes, a priori ils savent pourquoi ils sont blacklistés. Là où ça pose plus problème, à mon avis, c'est lorsqu'un site est blacklisté et pas d'autres, dans la même thématique, qui font bien pire... Mais tout n'est souvent qu'une question de temps...
    Cordialement

  3. Kilroy 31 mai 2006 at 13 h 28 min

    BMW n'a effectivement pas vraiment pâti de ce blacklistage.
    Le site incriminé (bwm.de) à même eu un incroyable pic de trafic au moment de "l'affaire".
    C'est aussi le cas, dans une moindre mesure, de Ricoh.de, blacklisté au même moment.
    Les courbes Alexa des deux sites sont éloquentes.

  4. Abondance 31 mai 2006 at 13 h 31 min

    Le blacklistage comme argument marketing, il fallait y penser 🙂
    cordialement

  5. Emmanuel 31 mai 2006 at 14 h 08 min

    Il paraît clair que chaque site prend des risques quand aux techniques qu'il utilise pour améliorer son référencement. C'est le jeu.
    Cependant, dans l'absolu, le pouvoir de Google est illimité. C'est à dire que la toile tout entière se retrouve assujetie aux moindres caprices d'un seul moteur qui a lui seul génére en pratique plus de la moitié du trafic de n'importe quel site internet.

    Autre remarque, les règles de Google ne sont pas toujours appliquées par les différents sites car excessivement floues. Je me contenterai de prendre l'exemple de l'échange de lien inter-sites marchands dont les métiers et produits sont trop éloignées. Qui doit ou non decider de l'éloignement marketing de tel ou tel activité ou produit. La marque "BIC" (stylo) n'a a priori rien à voir avec le surf, et pourtant il existe une gamme de planche "BIC"...?

    Google condamne donc ce genre de pratique qui constitue, à mon humble avis, un des piliers du développement du web depuis plus de 10 ans. Que faut-il en penser ?

    De plus, pour un site marchand, le temps, c'est de l'argent. Mais n'ayons pas d'inquietude, "on peut vivre de Google et d'eau fraîche..."

    Pour finir, pourquoi Google ne met-il pas en place un système de surveillance et d'avertissement. Ce dernier permettrait à chaque site de savoir dans quel mesure il est hors-la-loi et comment y remédier. La logique du coup de matraque est un peu sordide, à l'instar de l'adage qui prétend que "Nul n'est censé ignorer la loi !" Je ne crois d'ailleurs pas que l'on puisse donner à Google une quelconque forme de légitimité dans sa manière de légiférer monarchiquement sur le web. L'internaute n'a pas non plus vraiment le choix. Il choisit le moins pire des moteurs...

  6. Anonymous 2 juin 2006 at 7 h 40 min

    Google frappe fort en ce moment : Castorama.fr a disparu de l'index pendant une semaine.

  7. Abondance 2 juin 2006 at 7 h 51 min

    Oui juste avant, c'était immostreet.com... A qui le tour ? 🙂
    cordialement

  8. Anonymous 2 juin 2006 at 8 h 16 min

    Bonjour - Bien vu, la chute sur la campagne de pub BMW faisant référence à Google. En fait, il faut y voir plus une allusion qu'une référence: "The search for yourself does't run on Google" peut se traduire plutôt par "Ce n'est pas sur Google qu'on part à la recherche de soi-même" (sous-entendu: "... mais sur la BMW K1200R).

    La typo employée pour le texte de cette pub, qui fait référence aux tatouages des motards et à une culture de "bikers" de la côte Ouest américaine souligne le côté un peu hippie de la "recherche de soi".

    Donc le message de BMW dans sa pub est de dire que lorsqu'on pense recherche il n'y a pas que Google, surtout s'il s'agit de recherche de soi.

    Cela ne retire rien à la pertinence de votre analyse... et il y a peut-être une référence à tiroir au blacklistage.

    H+

  9. Sprinteur 2 juin 2006 at 8 h 33 min

    Pour ce qui est du choix et de l'hégémonie des moteurs, on n'est pas ici dans le grand public qui ne connaît que Google, en France mozbot par exemple améliore et perfectionne Google, mais le choix existe, j'utilise couramment maintenant France-Evasion qui donne d'un coup le classement d'une requête sur google, MSN, Yahoo, Ask, Fast et cette agrégation est souvent bien plus pertinente. Copernic avait initié le mouvement il y a bien longtemps, le méta-moteur ou le "surmoteur" comme mozbot a de l'avenir.

    Donc Google n'est en situation de monopole que dans la tête des consommateurs de base, c'est aussi le rôle des experts en référencement de dire que le choix existe, qu'il y a de la place pour les petits, pour le service ajouté qui fait la différence; la fonction d'élimination des comparateurs de prix, sites d'enchères et autres "profiteurs de résultats de recherche" dans la sortie d'un moteur me paraît par exemple un service pertinent qui pourrrait avoir le même succès que Adblock et ses successeurs sur les navigateurs.

  10. Anonymous 2 juin 2006 at 9 h 16 min

    Bjr
    Ce qui gene avec France Evasion, c'est qu'ils ont de façon éhontée pompé les fonctionnalité de Mozbot, jusque dans la taille (au pixel près) des fenêtres d'infos... Le lien "Historique du site" est symptomatique... Et ça c'est pas bien 🙂 . Tant qu'à utiliser un métamoteur, je prefere Ixquick ou Infospace pour ma part... Bon bref, tout ça n'est pas très grave... Et on s'éloigne du sujet du post, là... 🙂
    Bonne journée.

  11. Anonymous 2 juin 2006 at 20 h 12 min

    "...Là non plus, le monde n'est pas manichéen... Je rappelle que la mise en liste noire chez Google est manuelle et effectuée par un être humain après vérifications techniques... "

    je doute tres fortement que cette action soit seulement manuelle ... pour preuve ... comment sous 150 000 sous-domaines subitements tous liés entre eux , 4 encore subsistent ??? et combien ont tenté cette action dans le monde ... Google va plus loin, des accords secrets avec les "parkings de domaines " (certains) . Par miracle, voilà les sites "dé-blacklisté" sous 48h parfois !
    Que dire du changement de titre de pages qui fait disparaitre vos pages de l'index de google ?

    Que dire que certaines pages usant de pointeurs excessifs vers elles disparaissent de l'index de google sans que le site soit "blacklisté" et que le site descend de 100 000 a 200 pages indexées seulement ?

    Ils sont quelques dizaines de milliers de "blacklisteurs" chez google alors pour faire cela en 72 heure ?

    Pour ma part le blacklistage est un opération automatique chez google, dès qu'un seuil de même adresses IP pointent sur une seule adresse IP. Il suffit de retirer les liens excessifs (et même tous les liens dans un premier temps) pour voir votre site réaparaitre. Au pire, le transférer chez un "parkeur" bien coté chez google, supprimer les liens, puis remettre le site.

    En dehors de cela, je trouve que Google devient de moins en moins "propre" et devient "un malicieux profiteur".

    Ma conviction
    Franck ( un "ex polueur" devenu vert)

  12. Abondance 3 juin 2006 at 6 h 13 min

    Bonjour
    Votre témoignage est très intéressant mais avez-vous plus de précision ? des urls ? des faits précis qui permettraient d'étayer ces indications ?
    Merci !!

  13. Anonymous 3 juin 2006 at 17 h 05 min

    "Ce qui gene avec France Evasion, c'est qu'ils ont de façon éhontée pompé les fonctionnalité de Mozbot, jusque dans la taille (au pixel près) des fenêtres d'infos... Le lien "Historique du site" est symptomatique... Et ça c'est pas bien 🙂 ."

    Moi aussi j'utilise plusieur moteurs dont France Evasion et franchement je ne pense pas que vos histoires de fenêtres aient quelques choses a voir avec le fait que comme "sprinteur" le dit : France-Evasion donne d'un coup le classement d'une requête sur google, MSN, Yahoo, Ask, Fast et cette agrégation est souvent bien plus pertinente.
    Er ça c'est le plus important pour moi en tant qu'internaute...
    mais bon comme vous le dite si bien : tout ça n'est pas très grave... Et on s'éloigne du sujet du post, là... 🙂

    Pour en revenir au black-listage :
    Ne pensez vous pas que la politique de black-listage de google est un peu 2 poids 2 mesures?
    Je veux surtout parler au niveau des sites comparateurs de prix !
    Il est facile de voir que les mieux classés utilisent des techniques pas trés orthodoxes et ce depuis plusuieurs années 🙂

  14. Elandrael 5 juin 2006 at 9 h 49 min

    "Pour en revenir au black-listage :
    Ne pensez vous pas que la politique de black-listage de google est un peu 2 poids 2 mesures?
    Je veux surtout parler au niveau des sites comparateurs de prix !
    "

    Bonjour,

    Il est clair que les comparateurs ne sont pas logés à la même enseigne. Il suffit de voir comment ils apparaissent sur de nombreuses requêtes qui ne sont pas légitime pour leur site. Voici un bel exemple pour illustré mes propos http://www.google.fr/search?hl=fr&q=pu%C3%A9riculture&meta=

    Est-ce leur notoriété qui leur permet d?arriver à de tels résultats ou une position business prise par les 2 parties (Google et les comparateurs) ?
    Je pense que ces mêmes comparateurs dépenses des millions de $ dans des campagnes Adwords et que cela leur permet d?avoir un traitement de faveur, qui pour ma part est inacceptable et injustifié sur les "résultats naturels"

  15. Anonymous 12 juin 2006 at 20 h 26 min

    c'est qu'ils ont de façon éhontée pompé les fonctionnalité de Mozbot, Le lien "Historique du site" est symptomatique... Et ça c'est pas bien 🙂

    Foutaises !
    Faites donc une recherche en utilisant yahoo.com et voici ce que vous pourrez voir en dessous de la déscription des sites :
    Below is a cache of http://www.mozbot.fr/. It's a snapshot of the page taken as our search engine crawled the Web.
    The web site itself may have changed. You can check the current page or check for previous versions at the Internet Archive.

    Le lien : "Internet Archive" n'est ni plus ni moins que "Historique du site" que vous trouverez sur mozbot ... La seule différence est que yahoo offre cette fonctionalité depuis plusieurs années, bien avant la création de mozbot !
    Alors monsieur Andrieu qui copie qui et quoi ?. Et mentir, ça c'est pas bien 🙂

  16. Abondance 12 juin 2006 at 21 h 04 min

    Bonjour
    Allons, cher "anonymous", vous allez certainement nous révéler votre nom 😉
    Olivier (qui a le courage de signer ses posts) 🙂
    PS : dire que Yahoo! propose le lien vers Archive.org depuis des années dénote une bien mauvaise connaissance des moteurs de recherche. Désolé... Mais encore une fois, on sort du sujet du post...

  17. Anonymous 12 juin 2006 at 21 h 58 min

    PS : dire que Yahoo! propose le lien vers Archive.org depuis des années dénote une bien mauvaise connaissance des moteurs de recherche.

    En attendant Yahoo! propose cette fonctionalité depuis bien avant la création de mozbot.
    Et le fait de ne pas le reconnaitre dénote d'une bien mauvaise foi.
    Désolé... Mais retournons au sujet du post...

  18. Abondance 13 juin 2006 at 5 h 15 min

    Oui parce que, pour ce qui est de la mauvaise foi, j'ai bien peur de ne pouvoir rivaliser, cher anonymous 😉
    Donc Ok pour revenir au sujet du post 🙂
    Bien cordialement

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site