> > De l'influence des réseaux sociaux sur l'algorithme de Google

De l'influence des réseaux sociaux sur l'algorithme de Google


De l'influence des réseaux sociaux sur l'algorithme de Google
4 (80%) 1 vote

L'excellent site américain SEOMoz a publié dernièrement un billet intitulé Facebook + Twitter's Influence on Google's Search Rankings qui tente d'en savoir plus sur l'influence des différents réseaux sociaux actuels, et notamment de ses "stars" Facebook et Twitter, sur l'algorithme de pertinence de Google et de Bing.

Il ne s'agit pas ici de traduire mot pour mot cet article mais plutôt d'en faire ressortir les points qui nous ont semblé les plus importants. A savoir :

- L'un des critères sociaux pris en compte par les moteurs ayant le plus de poids actuellement serait le nombre de partages ("shares") sur un lien dans Facebook par les utilisateurs du réseau social, mais les "Likes" et les commentaires auraient aussi leur rôle à jouer :


Source : SEOMoz

- Selon SEOMoz, Facebook serait aujourd'hui un réseau générant des facteurs plus différenciants que Twitter pour les moteurs de recherche. Toujours selon cette étude, Twitter pourrait donc avoir une importance sur-évaluée actuellement par rapport à Facebook dans les signaux pris en considération par les moteurs de recherche, même si l'outil de microblogging ne peut être négligé...

De toute évidence, il apparait aujourd'hui extrêmement clair que les moteurs de recherche utilisent les réseaux sociaux, non pas comme proposant de "simples liens" (d'ailleurs en "nofollow") vers une page web, mais comme analyse et détection de pages intéressantes, à faire ressortir du lot, bref comme de nouveaux critères de pertinence à part entière.

L'erreur, jusqu'à maintenant en SEO, a finalement peut-être été pour certains de penser que Facebook et Twitter étaient traités par les moteurs comme des sites web à part entière, semblables à tous les autres, alors que Google et Bing semblent bien avoir développé des détection de signaux totalement spécifiques à ces nouveaux outils...

Bref, il parait évident que Facebook (et Twitter donc) vont tenir, dans un proche avenir, une place de plus en plus importante, et à part, dans nos stratégies de référencement naturel. mais en les utilisant pour ce qu'ils sont, c'est-à-dire des réseaux sociaux, et non comme des sites web "classiques". Il s'agit là sans nul doute encore d'une forte évolution du métier à prendre en compte sans tarder...

Commentaires : 4
  1. Brioude Internet Referencement 21 avril 2011 at 7 h 32 min

    Bonjour,

    Voir que SEOMOZ dit "les moteurs de recherche utilisent les réseaux sociaux, non pas comme proposant de "simples liens" (d'ailleurs en "nofollow") vers une page web, mais comme analyse et détection de pages intéressantes" et qu'on échange depuis plusieurs semaines/mois en interne sur ce point est très rassurant !

    Pas de réelle découverte donc, mais un article qui reste toutefois intéressant.

  2. adoucisseur 24 avril 2011 at 23 h 59 min

    Je trouve que les réponses sont ambiguës.
    Utiliser un lien dans un tweet ne signifie pas nécessairement qu'il améliore le référencement. Si les moteurs se sont intéressés à Twitter, c'est essentiellement à cause de la rapidité de émergence des buzz.
    Sur les 1eres réponses, à aucun moment ils ne parlent de classement. Seulement de "signal utilisé"... qui peut l'être dans la détection de tendances à la manière de Google Trends.

  3. lampe led 24 mai 2011 at 13 h 12 min

    Et moi qui disais à mes partenaire que c'était pas la peine de perdre notre temps de productivité à faire des pages FB et ouvrir un compte tweeter, j'vois que je me suis trompé =P Maintenant faudrait voir l'impact que ça donne comparé à des BL/échanges.

    Raph.

  4. Lampe leds 26 avril 2013 at 18 h 55 min

    Sur les 1eres réponses, à aucun moment ils ne parlent de classement. Seulement de "signal utilisé"... qui peut l'être dans la détection de tendances à la manière de Google Trends.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site