> > SMX paris : pourquoi je n'irai pas

SMX paris : pourquoi je n'irai pas


SMX paris : pourquoi je n'irai pas
5 (100%) 1 vote

Le 18 avril dernier, j'indiquais sur ce blog que j'interviendrai au SMX Paris le 6 juin prochain à l'occasion de ce salon très connu dans le monde anglophone.

Finalement, quelques jours plus tard, j'ai pris la décision de ne pas y aller. Et ce pour plusieurs raisons : la première est que je n'ai pas "senti" les organisateurs de ce salon, tout comme ceux - pourtant différents - de l'année dernière. Ce sentiment est très personnel, et se rapporte davantage à un "feeling" qu'à des points très stricts et factuels, donc je passerai rapidement dessus (je ne parle pas ici du comité consultatif du salon, regroupant d'éminents spécialistes du genre, mais des organisteurs eux-mêmes, la société Emetrics si j'ai bien compris).

Ensuite, une fois la thématique de ma conférence acceptée (le référencement mobile), le temps de sa mise en place (définition des date, durée, horaire) a été anormalement longue et finalement décevante : je proposais une heure minimum, voire un peu plus dans le cas où je venais avec une entreprise (je voulais faire témoigner une personne d'Orange pour avoir un autre éclairage, plus "interne", sur le SEO mobile). Finalement, la durée de l'intervention a été écourtée à 45 minutes, ce qui ne donne pas assez de temps pour aborder, à mon avis, un sujet aussi vaste et important, et encore moins pour proposer un témoignage qui pourtant, à mon avis, aurait été intéressant. Dommage...

Enfin, j'ai pour habitude de ne pas demander d'émolument (sauf si on me le propose* 🙂 ) pour les conférences d'environ une heure que je fais un peu partout dans ce type de salon, car je pense que ça fait partie de mon métier (et en plus, j'aime ça !) que de diffuser l'information de la meilleure des façons possible. Préparer une telle conférence demande plusieurs heures de travail, voire plus, et nécessite un véritable investissement de temps, toutes les personnes qui ont eu à faire ce type de présentation le savent. Cependant, je trouve logique d'effectuer gratuitement ce travail s'il peut servir à d'autres, c'est ainsi que notre métier évolue également. Je n'ai jamais fait une conférence "pour me faire de la pub" ou parce que le salon était "une belle plateforme pour les speakers" (je reprends dans cette dernière expression ce que m'ont dit les organisateurs de SMX Paris). Bref, je ne viens jamais pour "vendre ma soupe" mais pour apporter une info aux participants (je pense que toutes les personnes qui ont eu l'occasion de m'écouter en conférence seront d'accord avec moi). Et c'est un vrai boulot...

La seule chose que je demande, en revanche, c'est le remboursement des mes frais de déplacement. Habitant en Alsace et étant abonné TGV, cela représente environ 85 euros pour un voyage aller-retour sur Paris. Je pense que c'est une somme acceptable pour un organisateur de salon et pour ma part, je pense que c'est équitable : je passe pas mal de temps à préparer une conférence qui tienne la route et en échange, mes frais de déplacement (assez minimes) sont pris en compte. Vu le prix, c'est un deal plutôt sympa, je trouve.

Parfois même, comme pour le SEO Campus, je ne demande rien lorsque l'organisateur est une structure associative et qu'elle oeuvre, comme moi, pour diffuser la meilleure info possible le plus largement possible... Mais bon, SMX Paris, c'est quand même une opération clairement lucrative, et à près de 1 000 euros l'entrée pour les deux jours, on peut dire que l'aspect associatif n'est pas leur préoccupation première. Bref, c'est du business... Ce qui ne me choque en rien, d'ailleurs. Il faut de tout pour faire un monde et il est normal que ce type de structure traite les dossiers dans un cadre financier solide et fiable.

Sauf que quand SMX paris refuse ma proposition du remboursement des 85 euros de frais de déplacement d'un intervenant, je me dis qu'on ne travaille pas avec les mêmes valeurs, qu'on n'a pas la même vision des choses**. Et personnellement, à bientôt 50 ans, je préfère travailler avec des gens que je "sens" bien et qui oeuvrent dans le sens de l'Internet (on partage, on donne et on reçoit chaque jour). Dans le cas des organisateurs de SMX Paris, j'ai senti que le côté "business" de leur affaire était primordial, et que la qualité - ou non - du contenu que je voulais apporter aux participants n'était pas si importante que cela. C'est donc plutôt pour une question de feeling ou de visions divergentes que je ne serai pas au salon SMX cette année. Ni l'un ni l'autre n'a tort ou raison, nous sommes juste sur des voies paralèlles, voire divergentes...

Ca ne m'empêche pas de souhaiter un grand succès à ce salon, en tout cas un succès plus important que celui de l'année dernière, et de répondre favorablement à une éventuelle invitation l'année prochaine... Si l'angle d'approche est plus compatible avec ma vision des choses. Ceci dit, le salon SMX Paris 2011 n'a certainement pas besoin de moi et je lui souhaite, quoi qu'il en soit, bonne chance !!

* : ah ben zut, maintenant on ne va plus me le proposer 🙂
** : notez bien que je ne suis quand même pas à 85 euros près (on va me traiter de radin, sur ce coup...)

Commentaires : 19
  1. MoteurZine 27 avril 2011 at 13 h 45 min

    Il y a un SMX Paris ? Je ne savais pas... et il y en a eu un l'année dernière aussi ? Il faut définitivement que je passe moins de temps sur Internet pour découvrir les choses de la vraie vie.

    Olivier, tu as pris la bonne décision car un "truc" cent pour cent business qui ne prend pas en charge ses intervenants a des valeurs qui ne sont pas les notres.

  2. annonce légale SARL 27 avril 2011 at 13 h 49 min

    Les organisateurs du salon avaient peut être compris que tu venais comme bénévole ?
    Blague à part, je trouve cela même grossier de leur part de ne pas à minima rembourser les frais de déplacements.

    Grym

  3. Anonymous 27 avril 2011 at 14 h 23 min

    Sage décision que tu as prise à mon sens. Autant se concentrer sur des événements plus sympa tels que le SEO Campus.

    Ces américains qui arrivent en France avec leurs salons n'ont qu'une seule perspective : faire de l'argent.

    Facturer 1000€ les deux jours de présence aux participants et ne pas prendre en charge un pauvre billet de train à 80€ est révélateur de leur vision.

    Elle consiste dire "on ne prend pas en charge votre biller de train, mais c'est une superbe vitrine pour votre business".

  4. baxxx 27 avril 2011 at 14 h 50 min

    En tant que cliente potentielle de l'évènement, j'étais déjà sidérée d'apprendre que les intervenants n'étaient pas rémunérés... mais même pas défrayés, c'est encore plus ahurissant.
    Si les intervenants viennent pour faire leur pub, je ne vais pas payer pour ca. Leur positionnement m'échappe complètement.

  5. julcesear 27 avril 2011 at 14 h 53 min

    C'est clair, c'était la moindre des choses.

  6. Le Juge SEO 27 avril 2011 at 15 h 49 min

    C'est bien dommage car une intervention sur le referencement mobile moi ca m'interesse au plus haut point... arf ... un prochaine fois

  7. Philippe Benardeau - Consultant SEO / SEM (Freelance) 27 avril 2011 at 16 h 00 min

    Tout à fait d'accord avec vous, SMX Paris doit se démocratiser ... et cela passe forcément par une réduction du prix d'entrée !!!

  8. DavidD [1ère Position] 27 avril 2011 at 18 h 46 min

    Salut Olivier,

    C’est presque un marronnier cette histoire de défraiement et de prix d’entrée, en tout cas toujours un bon sujet de linkbaiting dans notre bon pays 🙂

    Je vous rejoins Baxxx et toi sur le fait d'au minimum défrayer les intervenants, les rémunérer au mieux, pour les inciter à délivrer du conseil et pas nous faire du bullshit commercial. Le pire étant quand c’est aux intervenants de payer, ce qui les poussent encore plus à faire du commercial, c’est un effet pervers...

    Ce n’est pas le cas de SMX Paris qui ne rémunère pas les intervenants, mais ne les fait pas payer non plus, je vous assure c’est rare.

    Il y a un point avec lequel je ne suis toujours pas d’accord, c’est au sujet du prix des entrées.

    Comment va-t-on réussir à installer un évènement où nous pouvons développer le business, ce qui n’est pas un gros mot.

    Je vais vous faire une confession, je gagne ma vie beaucoup grâce au référencement, et le pire c’est que je ne suis pas tout seul, je connais plein d’autres personnes, tous en fait *blague*

    Le SEOCamp et SEOCampus sont là pour développer son relationnel et les échanges avec la communauté et avec des tarifs accessibles. Pour le business, là ce n’est pas le premier objectif à viser, sous peine de se faire « sortir » de la communauté.

    Il manque encore un autre évènement de cycles de conférences dédiés au Search en France et SMX Paris, tente de prendre le relais de SES Paris.

    C’est un moment qui permet :

    Aux agences de trouver des clients convaincus et qui ne sont plus à convaincre

    Aux clients de développer leur trafic et leurs revenus (c’est le but en tout cas)

    Aux consultants de vendre plus de livres, formations et surtout de DVD SEO (oui j’ai des intérêts à défendre 😉

    Où est le mal ?

    Par rapport aux commentaires sur l’aspect « prix »

    Trop cher ?

    Vraiment ? Vous n’êtes pas prêt à investir 1000 € pour en gagner 5 fois, 10 fois plus et vous faire gagner des mois de recherches et des années de connaissance en SEO ?
    Si la réponse est non, arrêtez le web tout de suite, ce qui est gratuit ne vaut rien (ce n’est pas de moi) !

    SMX Paris est complémentaire à SEOCamp et n’adresse pas la même cible.

    C’est « business », et je trouve cela bien, comme les autres SMX, Adtech, SES à travers le monde.

    Si c’est le programme ou les intervenants qui ne les « valent pas », là c’est un autre débat…

    tweet@baxxx : le budget est éligible au DIF et c’est dans les 760€ pour les 2 jours avant le 29 mars 2011 avec le code S2M011 😉

  9. Abondance 28 avril 2011 at 5 h 52 min

    Salut David

    Je te rejoins sur la question du prix d'entrée. 1 000 euros, ça peut valoir le coup et même ne pas être cher si l'info glanée à cette occasion est intéressante, pertinente et pointue, adaptée aux attentes des participants.

    En cela, c'est une approche "business" qui ne me choque pas le moins du monde.

    Ce qui me choque plus, comme je le dis dans le post, c'est les économies de bout de chandelle sur le dos des intervenants. Je ne pense pas que ce soit la marque d'un grand respect. Faire du business ne dispense pas de respecter les autres. Je sais, je suis un idéaliste utopique... :-)))

    Pour le contenu, je pense de toutes façons que plusieurs participants feront un feedback sur leurs blogs respectifs.

    Bonne journée !

  10. Sophie Erhard - 123 en ligne 28 avril 2011 at 15 h 13 min

    Bonjour Olivier,
    Cette histoire de 85 € n'est pas le problème, c'est un tout : petit créneau horaire, impossibilité de faire intervenir Orange, de donner du soufle et de la place à votre intervention.
    Hors, j'ai eu la chance d'assister à une de vos interventions, vous partagez avec passion et plaisir : ça ne rentre pas dans le cadre d'un 45' semi-commercial, vite survolé, vite emballé.
    Vous avez eu raison de refuser car ceux qui seraient venus pour vous, auraient été déçus.

  11. Marc L. 29 avril 2011 at 10 h 59 min

    Bah, c'est pas grave, il vont rebaptiser le salon : "Le SMX pour les nulls" .... voilà tout ! ... Sourire.

  12. Anonymous 30 avril 2011 at 9 h 21 min

    en tout cas ce qui est sure c'est qu'ils ne sont pas fin stratège... refuser un tel remboursement n'est rien à coté de la publicité négative que vous leur faites.... comme quoi ce qu'il y a de bien avec la cupidité c'est que très vite cela se voit !!!

  13. Denis 30 avril 2011 at 13 h 26 min

    Hmm j'avoue que j'hésitais pour y aller ou pas. Maintenant, je n'hésite plu 😉

  14. Bernard 3 mai 2011 at 11 h 30 min

    Ça me rappelle un commentaire de Gérard Vandystatd qui dans les mêmes conditions a eu une réaction nettement plus virulente, à lire ici :
    http://passionplus.free.fr/page61/page61.html

  15. Erwan 8 mai 2011 at 14 h 53 min

    Bien sûr il faut donner un minimum aux intervenants surtout vu le prix que ça coûte. Enfin, y avait du monde. J'y serais bien allé.

  16. LaurentB 21 mai 2011 at 3 h 01 min

    Pour tenter de me faire l'avocat du diable, je peux comprendre la règle émise par SMX. Ce ne sont pas tes 85€ qui posent problème, mais plutôt les X€ des 45 intervenants.
    Pour ma part, c'est dans la zone des 300€ sans le logement puisque ma soeur habite à Paris. Si je devais prendre une chambre d'hotel et inclure d'autres frais (taxis, etc.), on approche rapidement des 1000€.
    Concernant le prix d'entrée, mon avis converge avec celui de David. SMX est connu pour permettre d'appliquer des leviers qui seront bénéfiques pour le référencement. D'ailleurs, mes conférences iront directement dans ce sens. Les conversations avec les organisateurs ont été très claires dans l'effort pour procurer de la matière constructive, plutôt que de l'évangélisme et de la théorie.
    Ceux qui ne peuvent pas investir 1000€ pour améliorer leur référencement possèdent l'autre option d'apprendre tout seul.

    Tout comme toi, je ne prends pas une conférence comme un tremplin commercial. Nous adorons parler référencement et c'est toujours un régal de pouvoir participer. D'ailleurs, j'enchaîne E1 à Toulon 3 jours après SMX et j'ai même un petit déjeuner conférence pour des businessmen irlandais le matin du 2ème jour de SMX où je dois ensuite présenter le créneau que tu as laissé vacant.
    Mon plus grand challenge à venir étant TEDX Andorre le 25 mai prochain. On me sort de ma zone de confort SEO et le délai est hyper court 10 mns). C'est un exercice que j'appréhende additionné d'une montée d'adrénaline considérable, tout en poussant le curseur "fierté" à son apogée. C'est TED quoi !

  17. Abondance 21 mai 2011 at 7 h 10 min

    Salut Laurent
    Honnetement, ton argument n etient pas : tu sais comme moi que sur le nombre des intervenants (45 ? tu es sur ?), au moins 90% seront parisiens et n'auront donc pas de frais de déplacements.
    Pour ma part, plus ça va et plus je me dis que le fait de ne pas prendre en compte c'est frais s'apparente à un manque de respect. Et c'est une notion qui est très importante pour moi.
    Bref, on verra comment se passera SMX paris (les offres à -30% qui fleurissent ici ou là sont-ils des indices ?) au travers des différents compte-rendus qui fleuriront certainement après l'événement.
    Bon week-end.

  18. LaurentB 21 mai 2011 at 9 h 03 min

    Oui remarque tu as raison pour les parigots ! Ils n'ont que leur ticket de métro à faire rembourser 😀
    Y a un autre élément qui vient me contredire est que je participe à E1 qui rembourse les frais de transport (jusqu'à 200€); pourtant ce n'est pas une manifestation aussi ambitieuse (et chère).
    Pour le chiffre de 45, c'est ce qu'on m'a dit, mais cela englobe sans doute plus que les intervenants. En tout cas il n'y en a pas autant dans la liste sur le site.
    Bref, j'ai rien dit...
    En plus, j'ai un pote qui organise des conférences et les speakers sont non seulement défrayés, mais en plus rémunérés...

  19. Abondance 23 mai 2011 at 17 h 33 min

    Grrrr... Le seul truc que j'ai gagné dans l'histoire, c'est que maintenant, eMetrics, organisateur de la manifestation, me spamme avec des mails non désirés et non sollicités pour d'autres salons... De là à ce qu'ils revendent leur base de mails, je suis mal barré...
    Pfff....

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site