> > Google France : le chiffrage des pages de résultats arrive, catastrophe annoncée !

Google France : le chiffrage des pages de résultats arrive, catastrophe annoncée !


Notez cet article

Cadenas

Google devrait prochainement chiffrer en France les pages de son moteur de recherche pour les internautes logués sur leur compte, ce qui devrait annoncer l'intégration de "Search Plus Your World" dans les SERP. Deux mauvaises nouvelles pour les adeptes du SEO et du marketing...

Google l'avait déjà annoncé début janvier sans qu'il ne se passe rien jusqu'à maintenant. Il vient de le confirmer : les pages d'accueil et de résultats de son moteur de recherche devraient être chiffrées en dehors des Etats-Unis et notamment en France "dans les semaines qui viennent".

Ce chiffrement est déjà mis en place sur le site Google.com depuis le mois d'octobre 2011 et a pour principale conséquence de ne pas transmettre les "mots clés referers" aux sites distants. En d'autres termes, si un internaute vient de Google sur votre site, vous ne savez pas avec quel(s) mot(s) clé(s) il vous a trouvé. Une véritable catastrophe en termes d'analyse marketing !

Même si ce chiffrement n'a lieu que pour les personnes loguées sur leur compte Google, cela représenterait environ 12% du trafic en moyenne qui arriverait avec des requêtes mentionnées "not provided" sur Google Analytics. Mais certaines études montrent que pour certains sites, les chiffres dépassent les 50% !!!

Bref, ce sera certainement une catastrophe à court terme pour les référenceurs en particulier et tous les professionnels du marketing en général.

Et comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, cette action de chiffrement devrait annoncer la mise en place du système Google Search Plus Your World, qui mixe les résultats de recherche avec les informations issues de Google+. De nouvelles pages de résultats qui ont pour objectif de promouvoir le réseau social Google+ et qui ne devraient pas faire plaisir aux référenceurs et adeptes du SEO.

Décidemment, les semaines qui viennent risquent d'être chaudes pour les marketeurs de tous poils au sujet de Google...

Google Search Plus Your World
Source de l'image : Google

Commentaires : 13
  1. Sunlocation 6 mars 2012 at 8 h 21 min

    Aie, c'est terrible tout ca... Mais es ce que les mots clés n'apparaîtrons pas sur Google Analytics ?

    Que va devenir la rubrique d'analyse du trafic par mots clés sur Google Analytics ?

  2. Jonathan - JVWEB 6 mars 2012 at 8 h 31 min

    Les mots clefs ne vont apparaître sur votre Analytics que si l'internaute n'est pas connecté à son compte Google quand il clic sur votre lien (en référencement naturel).

  3. régis vansnick 6 mars 2012 at 9 h 19 min

    Bonjour Olivier,

    quand on clique sur le bouton Twitter, seul le lien apparait sans aucun titre pour l'envoi du tweet. Ce serait plus facile pour le partage si le titre y était et ton username.

    Bien à toi

    RV

  4. Arobasenet 6 mars 2012 at 9 h 24 min

    L'intérêt pour Google n'est pas de faciliter la tâche aux référenceurs de sites. Bien au contraire. C'est aussi une réponse au webspamming dont on avait pris l'habitude de juger de l'inefficacité de Google à le combattre.
    Dans tous les cas, pour celui qui applique de simples règles de base de l'optimisation web, il ne peut y avoir de catastrophe.
    @SUNLOCATION Je crois savoir que les utilisateurs de Google Adwords pourraient toujours bénéficier de la transcription des mots clés referers... Ce qui est aussi normal. Ils paient déjà pour un service et il faut qu'ils aient les moyens de juger de l'efficacité de leurs campagnes Adwords.

  5. darklinux 6 mars 2012 at 9 h 53 min

    Panda , aurait du réglé le problème à la base , non ? alors soit l ' algorithme est ma écrit ( ce qui m ' étonnerait fort ) , soit ont nous cache des choses

  6. Arobasenet 6 mars 2012 at 10 h 49 min

    @Darklinux Google Panda avait pour objectif de pénaliser les fermes de contenus ou tout simplement les "mauvais" contenus et donc, favoriser les bons contenus.
    Alors que l'encryptage de mots clés va empêcher de savoir les mots clés utilisés par les visiteurs utilisant le moteur de Google. Savoir quels mots clés permettent d'obtenir du trafic est un avantage sur l'algorithme Google. Puisqu'on peut optimiser davantage son contenu pour plus de trafic.
    Or, dorénavant, ce sera du référencement à "l'aveugle". Et ça, ça change tout !
    Si tu veux savaoir les mots clés referers, il faut payer une campagne Adwords...

  7. Mathieu 6 mars 2012 at 12 h 00 min

    Oui, moi je me dis que google risque aussi de se tirer une balle dans le pied...Car à force d'essayer de s'imposer les gens risquent de boycotter et donc d'utiliser encore moins leur réseau...

  8. Vincent 6 mars 2012 at 15 h 10 min

    Facebook a démocratisé l'HTTPS du coup Google l'ajoute à son site pour ne pas passer pour un méchant laxiste niveau sécurité...

    Bilan la perte d'un élément d'analyse précieux pour les "clients".

    Ensuite concernant l'intégration des résultats dans Google Plus, j'ai été parmi les premier à utiliser ce réseau et force est de constater que le résultat n'est pas au rendez-vous.
    "Polluer" son produit le plus efficace avec un produit à la durée de vie encore floue est un choix pour le moins particulier...

  9. Sofian Parisi 6 mars 2012 at 19 h 34 min

    Vive Google + j'attends depuis longtemp que nos pages soit en haut de l'affiche hihi

  10. Anonymous 9 mars 2012 at 5 h 50 min

    Mathieu : Car à force d'essayer de s'imposer les gens risquent de boycotter et donc d'utiliser encore moins leur réseau

    Ouais ça c'est pas pour tout de suite malheureusement ! Toutes les personnes qui travaillent + ou - avec le SEO aimerait que Google perde un peu des PDM au profit de bing et Yahoo ! Mais Google est tellement encré dans les habitudes des gens qu'il faudra du temps avant que ça change et eux pourront se faire plaisir en imposant encore un peu plus leur techno ou produits.

  11. Atilom 9 mars 2012 at 15 h 51 min

    Cette information confirme que le monopole (ou l'oligarchie si vous préférez) entraine systématiquement de nombreux problèmes et que, quel que soit le secteur d'activité, il n'est jamais bon de dépendre d'un seul prestataire !

    Après, c'est dommage que parmi tous les autres prestas en stats, il n'y en ait pas encore qui soient au niveau d'Analytics...

  12. Marc L. 12 mars 2012 at 14 h 15 min

    On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière , un bon analytics mais une privation de grande parties des données stats.

    C'est bien Américain cette dérive tout de même, un jusque boutisme sans foi ni loi. Chacun choisira.
    La seule chose qui est très contestable et totalement inadmissible, c'est le kidnapping du "referer" , google ne devrait pas être autorisé utiliser le SSL pour masquer les recherche a ceux qui n'utilisent pas ses outils, point.

    Personnellement, je vois aussi bcp de danger à venir avec le CLOUD, je suis contre. Plus on est maitre de ses données, plus ont est tranquille.

  13. Fanny Sylvestre 13 février 2013 at 15 h 40 min

    #Olivier Andirieu : Pour info, L'url de l'article est trop longue, du coup on est obligé de couper le titre de l'article pour pouvoir twitter... mais j'ai twitté quand-même 🙂

    pas glop cette histoire de not provided quand-même, ça sentait pas bon depuis le début et ça se confirme... mais il ne fallait pas s'attendre non plus à ce que Google nous facilite la tâche... s'il pouvait tuer le métier d'un coup il le ferait, mais par étape ça passe mieux... l'histoire de la grenouille que l'on plonge dans l'eau froide et qu'on fait bouillir progressivement 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site