> > Google demande 99 nouvelles extensions

Google demande 99 nouvelles extensions


Google demande 99 nouvelles extensions
5 (100%) 1 vote

extensions

La liste des nouvelles extensions vient d'être dévoilée par l'Icann. Parmi celles-ci, près d'une centaine sont demandées par Google. Elles vont du très sérieux au plus surprenant...

On se souvient qu'au début du mois, Google avait communiqué sur le fait qu'il désirait acquérir de nouvelles extensions, parmi lesquelles .google, .youtube et, plus étonnament, .lol.

1 930 dossiers, déposés par 911 organisations, ont été déposés et dévoilés hier par l'Icann. Sans surprise, Google et l'une des entreprises en demandant le plus avec près de 100 dossiers, en concurrence avec Amazon et Microsoft entre autres sur de nombreuses extensions.

Google a donc demandé des extensions loqiques comme .google, .youtube, .android, .chrome, .docs, .earth, .gmail, .goo, .goog, .nexus, ou .plus, correspondant à certains de ses produits.

Mais également d'autres plus étonnantes comme .lol, .baby, .dad, .dog, .eat, .family, .kid, .mom, .pet ou .wow. Des demandes très familiales ! Le moteur de recherche nous préparerait-il quelque chose dans ce domaine ?

Gageons égalemment que la concurrence sera rude sur des extensions demandées par Google et de nombreux autres prétendants : .book, .app, .cloud, .search, .free, .home, .live, .love, .mail, .map, .movie, .music, .play, .shop, .store, .talk, .vip ou tout simplement .web !

A 185 000 dollars comme mise de départ pour une nouvelle extension plus 25 000 dollars de frais annuels, la somme totale risque donc de s'avérer rondelette pour Google. Mais il a les moyens de ses ambitions... et de ses extensions !

chuck-norris-google
Source de l'image : Icann

Commentaires : 8
  1. Eljhee 14 juin 2012 at 9 h 17 min

    Bonjour,

    Quelle sera selon vous l'impact sur le SEO? L'arrivée de ces nouvelles extensions va-t-elle ajouter de nouvelles règles en matière de référencement?

    Merci.

  2. Guillaume 14 juin 2012 at 9 h 22 min

    Bonjour,

    A quoi ça sert d'avoir autant de nouvelles extensions qui ne serviront jamais ?
    Ou alors elles serviront à faire des redirections sur des domaines déjà existant.

  3. Yoann 14 juin 2012 at 10 h 00 min

    @Eljhee : Nous n'aurons jamais accès à ces extensions, elles seront, je suppose, réservés aux entreprises propriétaires.

  4. Annuaire Français 14 juin 2012 at 10 h 34 min

    C'est bien "Américain" comme "extension" ... La démesure, sans contrôle des conséquences, juste pour le gain possible. Mise a part quelques extensions nécessaires (.sex par exemple pour le contrôle parental ou a l'opposé baby), je ne comprends pas que des entreprises puissent "acheter" des extensions gTLD , ou que l'ICANN s'autorise à "vendre" un internet qui ne lui appartient pas.
    Je pense que l'internet n'a pas besoin de cette explosion de gTLD, qui ne va forcer que la concurrence évidement. Tout cela dépend aussi de Google et des politiques des grands moteurs de recherche en faveur ou non sur le référencement et le positionnement de ces nouvelles extensions globales. Ce qui est a craindre, ce n'est pas aujourd'hui, mais dans 10 ans ... avec des extensions comme "auto" ou "annuaire" qui finiront un jour ou l'autre par passer ... enfin, ce n'est pas ce que j'espère.

  5. Blog sport auto 14 juin 2012 at 15 h 11 min

    et pourquoi pas un: .point, .son, .teur, .devue, .faible, .virgule, .tilleux !! c'est nul mais ca me fait rire !

  6. art et artisanat 14 juin 2012 at 17 h 32 min

    oui je me pose bien la question a quoi sert ces extensions

  7. olivier@abondance.com 15 juin 2012 at 7 h 44 min

    Bonjour
    @Eljhee : difficile de dire aujourd'hui l'impact de ces extensions. Matt Cutts en a parlé ici :
    http://www.abondance.com/actualites/20120321-11310-comment-google-traite-t-il-les-nouvelles-extensions.html
    Après, est-ce qu'il vaudra mieux avoir un gite-alsace.com ou un gite.alsace ? A mon avis, l'impact sera faible...
    Cdt

  8. Eljhee 18 juin 2012 at 11 h 36 min

    @Olivier: merci.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site