> > Quels sont les sites les plus visibles sur Google.fr ?

Quels sont les sites les plus visibles sur Google.fr ?


Quels sont les sites les plus visibles sur Google.fr ?
1 (20%) 1 vote

Loupe Google

L'outil Matriceo de Resoneo propose un classement, dans de nombreuses thématiques, des sites web les plus visibles dans Google.fr. Une étude intéressante, même si la fiabilité des résultats proposés peut être discutée...

Le Journal du Net a publié une étude sur la visibilité des sites web sur Google France, basé sur l'outil Matriceo, développé par l'agence Résonéo.

Plusieurs catégories (Shopping, Voyages, Actualités, Santé, Finance, Beauté, Automobile, Immobilier, Nourriture/Boisson, Maison/Jardin, Arts et divertissements, Business, Jeu, Internet, etc.) sont proposées avec, pour chacune d'entre elle, le "Top 15" des sites web les plus visibles.

Bien sûr, il est impossible d'avoir une idée de la pertinence réelles de telles études (on a pu voir leurs limites lors des lancements de Google Panda et Penguin : les chiffres fournis pour les "gagnants" et les "perdants" à ces occasions n'avaient la plupart du temps aucun rapport avec la réalité) puisque :
- Ils sont basés sur un corpus de mots clés de départ qui n'est pas fourni.
- Ils sont également basés sur des relevés de positionnements qui peuvent changer du tout au tout du jour au lendemain et qui ne reflètent pas les phénomènes de contextualisation et de personnalisation des SERP par Google.
- Un positionnement ne signifie pas obligatoirement que le lien est cliqué dans la SERP.

L'outil de Resoneo en lui-même n'est pas à critiquer, tout comme les autres systèmes de ce genre qui font très bien ce qu'on leur demande. Mais ils sont bâtis, par essence, sur du sable et sur des critères aujourd'hui devenus peu fiables. Ceci dit, ne boudons pas notre plaisir : il s'agit d'un outil de mesure qui reste intéressant pour visualiser une situation à un instant T et comparer / benchmarker certains sites, surtout dans la durée. Mais l'idéal serait surtout d'avoir la possibilité de comparer pour chacun de ces sites le réel trafic généré par les moteurs. Mais là, c'est sûrement plus compliqué 🙂

Voic le "Top 15" proposé par l'outil, toutes catégories confondues :

Matrico Resoneo
Source de l'image : JDN

Commentaires : 4
  1. Mathieu Doubey 12 juillet 2012 at 10 h 42 min

    Pas vraiment ce qu'on retrouve dans notre outil GooKombat même s'il y a quelques ressemblances...

    http://www.gookombat.com/hall-of-fame/juin-2012

  2. KML 12 juillet 2012 at 12 h 11 min

    Tous secteurs confondu search métrics donne ça :
    Mais les deux tools sont loin du compte en fait.
    1 wikipedia 677 771
    2 over-blog.com 673 095
    3 free.fr 665 007
    4 facebook.com 598 400
    5 blogspot.com 593 558
    6 commentçamarche.net 381 069
    7 aufeminin.com 379 000
    8 linternaute.com 348 833
    9 skyrock.com 258 403
    10 dailymotion.com 243 350
    11 tripadvisor.fr 152 193
    12 youtube.coml 100 469
    13 amazone.com 73 060
    14 yahoo.com 352,395
    15 fnac.com 271,057
    16 amazone.fr 89

  3. Eric 12 juillet 2012 at 12 h 12 min

    Tres belle étude, et belle remarque, mais comment peut-on calculer un indice de visibilité de son site internet si on a tout les éléments : liste de mots clés, Impression, nombre de résultats sur les SERP pour chaque mots clés, positions, visites, taux de transfo, etc... à tes yeux y a t'il une formule idéale qui pourrait être adaptée à chaque enseigne.

    Bonne vacances à tous 😉

  4. Jas 12 juillet 2012 at 15 h 39 min

    C'est le malheur de la société actuelle: pour leur propre promotion, des firmes sortent des études pour lesquelles on ne peut rien déduire de sérieux faute de connaître les critères utilisés.

    Pour les généralités, on n'a pas besoin d'elles, tout le monde sait que wikipedia, youtube, facebook, commentcamarche, linternaute... sont des sites à grande visibilité.'

    Et même à ce stade, il y a des erreurs manifestes: par ex. dans le secteur voyage, mettre Wikipedia en première place: Wikipedia est certes archi prépondérant dans le web général mais il l'est très nettement moins dans le secteur voyage, à moins de ne prendre des requêtes génériques, géographiques (nom d'un pays, nom de villes,..) et de les considérer comme relevant d'office du thème des voyages. C'est évidemment faux.

    ET pour des déductions plus pointues, on tombe vite dans l'erreur. Une faute classique (parmi d'autres) de ces études est de ne se baser que sur les recherches "web" alors que les recherches" images" constituent un tout gros morceaux, en particulier dans certains secteurs.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site