> > Une recherche Google demande la même puissance que tout le programme spatial Apollo !

Une recherche Google demande la même puissance que tout le programme spatial Apollo !


Notez cet article

fusee tintin

Selon Google, le simple fait d'effectuer une recherche sur son moteur demande autant de puissance de calcul informatique que le programme Apollo complet de conquête de la Lune, mis en place par la Nasa en 11 ans et 17 missions !!...

Google expliquait hier sur son blog Inside Search que plusieurs chercheurs, au sein de son entreprise, ont tenté de comparé la puissance informatique dont disposait la NASA lorsque Neil Armstrong, disparu cette semaine, a posé le premier le pied sur la Lune, en 1969, comparé à aujourd'hui.

Le LEM disposait à l'époque d'un module appelé AGC (Apollo Guidance Computer) qui était basé sur une horloge tournant à 40 KHz, soit 100 000 fois moins vite qu'un ordinateur portable lambda actuel. La fusée Saturn V disposait d'un outillage identique. La Nasa, sur Terre, avait à sa disposition cinq ordinateurs IBM 360/75 tournant 250 fois plus vite que celui de la fusée.

La conclusion des chercheurs de Google donne quelque peu le vertige : It takes about the same amount of computing to answer one Google Search query as all the computing done -- in flight and on the ground -- for the entire Apollo program! (le même temps de calcul est nécessaire pour répondre à une seule requête sur le moteur de rechedrche Google que pour tout le programme Apollo, sur terre et dans l'espace - soit 17 missions étalées sur 11 ans) !!

Cela montre à quel point la technique a évolué en moins de 50 ans. Un petit pas pour l'homme, un immense bond pour la technologie !

pagerank
Source de l'image : Nasa

Commentaires : 5
  1. Mr Lunettes 29 août 2012 at 10 h 18 min

    La même puissance de calcul plutôt que le même temps de calcul ???

  2. Ylmanta 29 août 2012 at 17 h 48 min

    La conclusion est toujours la même , à quand le retour de l'ai conquête spatiale ?
    À moindre coût en plus....

  3. annuaire Français 30 août 2012 at 16 h 11 min

    1969 - 1980 .... ca date
    69,c'est les années du premier UNIX et des début de l'internet (Arpanet),
    en 72 le langage C,
    73 le premier micro ordianteur du monde créé par le Français François Gernelle,
    75 Microsoft, 76 le premier Apple 1 ... 1980 l'Apple II ...
    Je me demande si un Mac Pro 12 coeurs d'aujourd'hui n'arriverait pas aux mêmes performances, sinon plus ?
    Reste que Google est, me semble-t-il, constitué d'un réseau de près de 1 million (ou 2?) de machines en majorité très basique, mais dont le total forme une gigantesque puissance de calcul ?... pour résumer ...

  4. yugioh 31 août 2012 at 17 h 43 min

    de la on comprend quand même que chaque ligne de l'algo de google est compté
    et contrairement à ce qu'ils veulent nous faire croire, google ne sait pas tout et ne détecte pas tout (loin de la), je pense notamment au css/js

  5. billou 1 septembre 2012 at 13 h 22 min

    ce n'est pas la puissance qui est recherché mais la solidité et la fiabilité

    le petit robot sur mars etait equipé d'un 8086 .. plus utilisé depuis 20 ans ...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site