> > Google News interdit le publi-rédactionnel sous peine de blacklistage

Google News interdit le publi-rédactionnel sous peine de blacklistage


Notez cet article

google news

Google vient de rappeler que si un site indexé dans Google News propose des articles commerciaux visant à faire la promotion de services ou contenant des liens achetés, il peut être blacklisté du service...

Google vient de publier un post sur son blog consacré à Google News. Il rappelle que la notion de "journalisme" perd de sa crédibilité si une notion de paiement pour des liens, notamment, inséré dans le contenu d'un article, est découverte. Google actualités n'étant pas "un service marketing", cela va à l'encontre des recommandations de l'outil.

Google rappelle donc que, comme pour le moteur Web, le service d'actualités de la firme de Mountain View peut supprimer un article isolé ou même blacklister une source d'information si celle-ci ne suit pas ses "guidelines". Google demande à ce que, si vous proposez des contenus promotionnels, issus de l'affiliation, ou tout autre texte à visée marketing pour votre société ou une autre, vous devez l'afficher dans une répertoire spécifique et le bloquer, par exemple à l'aide d'un fichier robots.txt. Ou créer un Sitemap Google News contenant uniquement les articles "propres".

Est-ce une annonce qui pourrait ressembler à un avertissement en attendant un prochain ménage ? En même temps, cela ne ferait pas de mal à Google News de supprimer quelques sources d'informations sans aucun intérêt, et qui pullulent dans son index !

publi-redactionnel
Source de l'image :Actuallité

Commentaires : 5
  1. Roger 28 mars 2013 at 10 h 59 min

    Et par contre, ça ne le gène pas de reprendre des articles à peine réécrits en provenance de l'AFP ou autre agence de presse sur les sites des quotidiens français ? Il n'y a pas plus de travail de journaliste.

  2. Internaute 28 mars 2013 at 14 h 41 min

    Quelle hypocrisie !

    Oui Olivier, c'est sans doute vrai qu'il y a beaucoup de news inutiles, mais on pourrait pousser plus loin dans le cynisme affiché par Google en déclarant que, de toutes façons, le quatrième pouvoir n'est qu'un façade de promotion de l'oligarchie en place...

    Encore une fois, Google s'est bien servi, et maintenant que sa domination semble inéluctable, la machine à profits verrouille progressivement ses leviers de richesse.

    Rentrons chez nous, ouvrons un bon bouquin au coin du feu, et cultivons notre jardin...

  3. L.Jee 28 mars 2013 at 15 h 53 min

    Encore une fois, Google ne peut gérer lui-même ses outils et c'est encore à nous de faire en sorte que lui tourne bien, sinon on nous coupe les vivre. On commence à avoir l'habitude, toujours les mêmes qui paient alors qu'eux s'en mettent plein les ******.

  4. Traveline 29 mars 2013 at 7 h 37 min

    ça deviens de plus en plus confondu de la part de Google. Encore une fois, il a son mot à lui et encore une fois le prenne toujours comme interdit.

  5. Gagnez un pagerank 4 30 mars 2013 at 16 h 59 min

    Je je voie le nombre de sites qui reprennent le news de l'AFP sans les modifir et qui sont dans Google news je me dit que la sanction du duplicate n'ai pas pour tous pareil.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site