> > Matt Cutts et les idées fausses du SEO

Matt Cutts et les idées fausses du SEO


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo la différence entre un changement d'algorithme et un rafraîssement des données de ces mêmes algorithmes, et fait une mise au point sur la croyance selon laquelle son travail ne sert qu'à enrichir Google...

Matt Cutts a posté une nouvelle vidéo (5'21", tee-shirt bleu foncé "Kentucky"), sur le thème What are some misconceptions in the SEO industry? ou, en français, "Quelles sont les idées fausses que l'on retrouve dans le monde du SEO ?".

Il essaie d'expliquer dans cette vidéo certains points qui semblent importants à ses yeux et parfois mal perçus, selon lui, au sujet de Google et du travail de son équipe :

- Différences entre "mise à jour d'algorithme" et "rafraichissement des données" : une mise à jour d'algorithme modifie l'ADN de l'algorithme de pertinence et la façon dont les résultats sont classés, alors qu'un rafraîchissement des données met en œuvre de nouvelles informations de base, mais à algorithme égal. Pour exemple, la première version de Penguin a connu deux rafraichissement de données (Penguin 1 pour le lancement, puis 2 et 3), alors que Penguin 4 a été une mise à jour de l'algorithme (d'où le nom de Penguin 2.0, donné en interne chez Google).

- Le but de la Quality Search Team, de Panda et Penguin n'est pas de faire gagner plus d'argent à Google en vendant plus de publicités (ce serait même plutôt le contraire dans les faits), mais de faire en sorte que les résultats soient de bonne qualité pour que les internautes continuent à utiliser le moteur à long terme en batissant une relation de confiance avec ses utilisateurs.

- Il termine en indiquant que les référenceurs passent trop de temps sur les liens artificiels et les moteurs, alors qu'ils devraient s'intéresser à l'expérience utilisateur et aux réseaux sociaux (Google+ ? 🙂 ) entre autres.


Source de l'image :Google

Commentaires : 13
  1. webmaster 4 juin 2013 at 9 h 05 min

    je m'intéresserai au réseaux sociaux quand il auront autant de poids que les liens.
    Sinon rien de neuf dans cette vidéo

  2. Jérémy 4 juin 2013 at 10 h 49 min

    "n'est pas de faire gagner plus d'argent à Google", on en reparlera à la prochaine percussion des résultats financiers de Google !

  3. Ponseel 4 juin 2013 at 11 h 48 min

    C'est le pape d'une nouvelle religion qui nous prèche la bonne parole* de l'évangile selon le dieu GOOGLE. Quand je pense que l'opinion trouvait Microsoft trop envahissant avec ces petits traitement de texte... Et maintenant tous asservis, tous rampants pour ne pas déplaire au dieu.C'est plus qu'un monopole, c'est le pouvoir absolu.
    *c'est à dire n'importe quel bobard.

  4. Véronique Duong 4 juin 2013 at 12 h 11 min

    Bonjour ! Merci pour ce nouvel article avec une nouvelle vidéo de Matt Cutts (il en poste beaucoup en ce moment ... et elles se ressemblent toutes (du même style): les 10 erreurs SEO, les 5 erreurs SEO, les fausses idées SEO, etc.). Enfin, ce n'est que mon impression. A bientôt, VD

  5. Yann 4 juin 2013 at 12 h 27 min

    Ah ah ah quelle communication de Matt ! Je suis bien d'accord avec Ponseel et je pense que si les observateurs de Moutanin View suivent Abondance, ils doivent voir que depuis quelques mois / années le climat à l'égard de Google n'est plus du tout le même...

    D'un côté GG nous inonde de vidéos de Bisounours soporifiques

    (vous imaginez un Matt Cutts dans l'industrie auto par exemple : "Construisez des voitures super pour le conducteur et les passagers. Si vous ne vendez pas beaucoup, c'est sûrement parce que le moteur tombe en panne trop souvent ou que l'habitacle n'est pas très spacieux, ou que les finitions ne donnent pas confiance... Non, vraiment, construisez la voiture parfaite et là vous allez vendre, laissez tomber le discours commercial et les journées portes ouvertes, arrêtez de spammer les boîtes aux lettres avec vos clés en plastique et n'essayez pas de tromper les prospects avec des loteries en grande surface pour (tenter de) gagner un véhicule)

    tout en modifiant en douce ses forums pour ne pas avoir à subir le tollé publique et la panique de ceux qui découvriraient que le NSEO fonctionne vraiment (source : JDN http://m.journaldunet.com/journaldunet/solutions/seo-referencement/negative-seo-dans-google-0613.shtml).

    Même les anciens Googlers qui montent leur boîte et entretiennent le mystère sur certains points manquent de crédibilité lorsqu'ils prônent un double discours (cf. http://www.miss-seo-girl.com/interview-sebastien-monnier/)

    Google est vraiment en train de perdre du terrain auprès des communautés de professionnels du web.

  6. LaurentA 4 juin 2013 at 14 h 20 min

    Matt, l'ingénieur devenu présentateur télé pour la secte Google.

  7. Yann 4 juin 2013 at 15 h 45 min

    Il y a du nouveau et je tenais à le signaler par rapport à mon message ci-dessus.

    Apparemment l'article du JDN ne présente rien de nouveau et les faits relatés (Google modifie ses propos sur le NSEO) ne seraient pas fondés. Apparemment toujours, Matt Cutts n'aurait jamais nié l'existence du NSEO :

    "I mean, back in 2007 we reported Matt Cutts as saying that it is possible, but very hard. Now it is easier but still very rare, according to Matt Cutts."

    Extrait tiré de l'article paru il y a quelques minutes : http://www.seroundtable.com/google-negative-seo-16879.html

    Nous voilà donc rassurés. Ou pas.

  8. Jordan 5 juin 2013 at 9 h 29 min

    "mais de faire en sorte que les résultats soient de bonne qualité pour que les internautes", quand on voit certaines pages de résultats, on se demande où est la qualité... Il suffit de regarder les 4 derniers résultats sur "achat pas cher".

  9. Cinture 5 juin 2013 at 16 h 08 min

    Encore une vidéo de notre cher Matt Cutts qui est très intéressante ou pas. Les réseaux sociaux sont encore en beaucoup moins important que les liens alors cher Matt pour une fois fait une vidéo qui nous apprend quelque chose

  10. Jeff75 5 juin 2013 at 23 h 42 min

    ah voilà Mr communication de google qui distille ses infos pour mieux orienter le SEO selon les souhaits de son employeur..
    mais au fait on sait depuis combien de temps il bosse chez google et combien il gagne par mois pour ce job?
    ca m’intéresserait beaucoup..

  11. Annuaire Français 6 juin 2013 at 12 h 20 min

    Ne soyez pas méchant, la prochaine intervention de MC portera sur "les VRAIES bonnes idées du SEO" ... sourire.
    Plus sérieusement (...), si les mises à jours font perdre de l'argent a GG, on pourrait peut-être se cotiser pour éviter la faillite de GG? ...
    De toute manière, le coeur de cible de Google ce sont les entreprises et le Ecommerce.
    Pour les entreprises, Google écarte la concurrence qui est essentiellement les annuaires dont le trafic est globalement en perte vertigineuse, nous avons la chance de continuer a progresser, peut-être que les liens 100% naturels en sont la principale raison.

    Google a commencé a s'en prendre au Ecommerce depuis longtemps, a commencer par les sites comparateurs. Aujourd'hui, ce sont les sites eux même qui sont visés.
    L'objectif est de faire payer la visibilité. Le problème fondamental, c'est qu'il n'y a pas de choix d'autre moteur ... ou ce choix est bien relatif. La profession est prise en otage et Google resserre l'étau.

    Annoncer que tous ces filtres Panda et Penguin ont fait finalement perdre de l'argent a Google, c'est encore prendre la profession pour des imbéciles.

  12. Ponseel 7 juin 2013 at 10 h 57 min

    Toujours chercher à qui profite le crime. Google organise le chaos, l'instabilité permanente pour asseoir son pouvoir et faire un max de profit. http://tinyurl.com/mmqheha

  13. Annuaire Français 8 juin 2013 at 11 h 50 min

    @Ponseel, en même temps, on tape sur la tête de Google (parfois moi aussi) surtout par sa position dominante. Si Google n'avait que 30% des parts du search en France, peut de monde rouspèterais.
    D'autre part, la matière grise dépensée à travers le monde pour abaisser les barrières de Google est titanesque, il est indispensable que Google se protège, et le réussit pas trop mal avec une grosse part d'automatismes.

    Pour l'Europe et la France, Google ne va pas au bout de certaines voies en raison de sa position dominante, pas aussi loin qu'aux USA notamment dans le shopping.
    Je pense que Google est conscient qu'aller trop loin dans certains secteur pourrait nuire à terme, dans le shopping comme le web professionnel. Sur ce dernier point, il y a aussi la réticence de très nombreux petits acteurs qui voient aussi que Google pourrait leur souffler les quelques clients.

    Je pense aussi que l'automatisation a ses limites, et le seul point faible de Google.

    Enfin, je pense que Google a plutôt intérêt de conserver une concurrence, notamment des annuaires biens gérés, qui font un filtrage et classement un à un, et qui étale un peu plus aussi le champ de présence aux inscrits, tout en relayant de l'adwords pour la majorité.

    C'est aussi aux agences web, aux SEO, aux publicitaires de réserver aussi une petite part de budget a cette concurrence de Google qui est plutôt une complémentarité.
    Les Annuaires aux USA reprennent une croissance et son désormais majoritairement payant, comme d'habitude, l'Europe est un peu à la traine.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site