Matt Cutts confirme l'importance croissante de l'authorship

   
(English version - machine translation)

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo que la balise rel=author et la notion d'authorship sont des concepts au coeur des réflexions du moteur de recherche à l'heure actuelle...

Matt Cutts a posté une nouvelle vidéo (2'01", polo vert clair), sur le thème Will Google be evaluating the use of rel="author" moving forward? ou, en français, "Comment Google va-t-il évaluer le poids de la balise rel=author dans une page, et notamment dans une page qui n'est pas un article proprement dit, comme une page d'accueil ou de type "qui sommes-nous ?" ?".

Matt Cutts explique que l'idée d'un web associé à des auteurs (et qui ne serait donc plus anonyme) l'intéresse car les internautes en sont demandeurs et, de plus, cela permet de mieux lutter contre le spam lorsqu'on sait qui a publié un contenu en faisant en sorte que le moteur a une confiance plus ou moins grande en fonction de l'auteur désigné. Exemple donné par Matt : si un autreur connu (Danny Sullivan ici) publie dans un forum ayant un faible PageRank, cette intervention pourra quand même être considérée comme étant de qualité.

Il semble donc qu'il soit de plus en plus important de prendre en compte cette notion d'"authorship" dans les contenus de nos sites web à l'avenir et on peut parier que la balise rel=author va se multiplier dans les mois qui viennent. Un webmaster averti en vaut certainement deux...


Source de l'image :Google

Commentaires : 7
  1. Mathieu Chartier 7 juin 2013 at 8 h 26 min Reply

    Je suis à fond pour l'authorship mais je reste toujours dans le doute sur certains points, notamment dans l'exemple donné. Peut-être suis-je naïf, mais comment Google va-t-il nous suivre sur les sites tant les pseudos sont variés et différenciés ?

    Je suis surpris que Google n'ait pas proposé une sorte d'openID compatible avec le plus grand nombre de sites web pour pouvoir suivre les internautes avec cohérence.

    Si Danny Sullivan écrit dans un forum, il n'y a pas de balise rel="author" le concernant, mais éventuellement une pour un créateur du forum, donc comment Google va savoir qu'il est venu publier quelque chose ? Sauf en faisant un système de suivi du nom "Danny Sullivan" (donc à prendre en pseudo), ça me semble juste impossible techniquement...

    Je suis donc pour l'authorship mais je pense qu'il y a encore plein d'aspects techniques qui bloquent son extension réelle, que ce soit éditorial avec des pseudos divers (si Danny Sullivan prend le pseudo "trucmuche" dans un forum qui n'est pas à lui, bon courage pour faire le lien entre la personne de qualité et un quidam lambda... :S) ou technique (il faudrait un système pour ajouter des rel=author dans les publications ou créer une nouvelle rel de suivi --> dans l'url du formulaire de contact ici, si j'ajoute ?rel=author à la fin de l'url, elle va faire conflit avec celle d'Olivier Andrieu à juste titre !).

  2. Morgan de Netmacom 7 juin 2013 at 15 h 28 min Reply

    @Mathieu Chartier : Il suffit de permettre l'ajout de la page de profil Google+ sur les forums, au même titre que le site personnel. Ensuite, Google doit comprendre la structure de chaque page et savoir associer un profil à un bloc particulier (forums, commentaires, articles, ...). Ce n'est pas si complexe.

    La vraie complexité réside selon moi dans la différenciation des pages et la pondération de l'author ship selon leur type. Quel intérêt de mettre en avant une homepage liée à un auteur, si ce n'est que de la présentation ? Il faudrait peut-être un Publisher Rank ? Permettant de classer les sites professionnels selon la réputation de leur marque.

    De toute façon, la meilleure solution serait une espèce de carte d'identité web à valeur mondiale, non falsifiable, qui permettrait d'identifier chaque contenu pour une personne. Mais ça me semble difficile, et non pas sur le point technique... C'est une utopie de l'Author Ship régulé.

    Si un jour un concept de ce genre arrivait, ça chamboulerait pas mal de choses et notamment les faux profils.

    • Mathieu Chartier 7 juin 2013 at 17 h 14 min Reply

      Techniquement je sais comment faire pour que ça marche, je disais juste qu'en l'état actuel c'est impossible, donc nous parlons à tout va de l'authorship alors que techniquement, Google ne peut pas savoir qui est qui sans un attribut particulier dans un lien de site (ce serait plus simple qu'un champ supplémentaire que des webmasters ne mettraient pas...).

      Je suis d'accord aussi pour un publisherRank, mais je pense que Google veut avant tout contrôler les personnes et identifier les "bons" et les "tricheurs", il se moque un peu des entreprises au fond dans un premier temps...

  3. Thomas Groc 10 juin 2013 at 11 h 50 min Reply

    C'est évident que cette tendance vers l'autorship va se développer, en partie pour donner un côté social à la recherche, mais surtout pour améliorer la pertinence et éviter les manipulations de SERP. Evidement les SEO trouveront des parades, mais c'est clairement le point à travailler, l'e-reputation...

  4. Vincent Brossas 10 juin 2013 at 13 h 15 min Reply

    Et sur quelles bases Google va-t-il se baser pour savoir si un auteur est pertinent ou non ? Avec son nombre de followers ou la fréquence de ces posts ? Les spammeurs risquent d'etre les premiers a en bénéficier en créant de faux comptes a la pelle... Je pense que c'est principalement pour populariser Google + que ces informations sont remontées...

  5. Anthony 12 juin 2013 at 9 h 16 min Reply

    Comme Mathieu je suis pour l'autorship et je l'ai même configuré sur la plupart de mes sites perso et client car je suis conscient de son importance et surtout de son utilité face à la concurrence encore en retrait sur ce point.

    C'est un plus non négligeable qui rassure le visiteur et qui l'incite donc plus facilement à visiter un site plutôt qu'un autre.

    Par contre, je suis aussi d'accord avec ce qu'a dit Mathieu sur le fait qu'il sera impossible à Google de déterminé ou l'auteur à publié ! Ou alors il n'utilise que des sites sous wordpress ou la manipulation pour lié les deux est simplifié.

  6. Valbou26 20 juin 2013 at 11 h 52 min Reply

    L'avenir de cette pratique tout simplement : Si je veux monter dans la SERP je colle la balise author de Matt Cutts...
    Comme on le dit souvent l'on ne peut pas considérer l'information fournie par l'utilisateur comme sûr. Comment Google peut-il vérifier que cette balise a été placée sur un site en respectant ses conditions ?

Laisser un commentaire (charte de saisie de commentaire)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Un site du Réseau Abondance  : Information : Abondance - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement - Formation DVD Référencement | Outils : Outiref - Visiref - Spider SimulatorDivers / Jeux : Googlefight - Googland |  Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Grifil.net - SearchWings