> > Google sommé de détruire les données collectées par ses voitures en Grande-Bretagne

Google sommé de détruire les données collectées par ses voitures en Grande-Bretagne


Notez cet article

google cars

L'organisme chargé de la protection des données personnelles au Royaume-Uni a demandé à Google de détruire plusieurs disques durs contenant des données personnelles collectées par ses 'Google cars' utilisées pour son service Street View. La société de Mountain View va s'exécuter...

L'affaire des données privées collectées par les "Google cars" de Street View n'en finit pas de faire des vagues. Cette semaine, c'est la Grande-Bretagne qui demande à la firme de Mountain View de détruire les données contenues sur les disques durs contenant ces données récupérées au travers de réseaux wifi non sécurisés lors du passage des voitures.

L'"Information Commissioner’s Office" (ICO), organisme public chargé de la protection des données personnelles au Royaume-Uni, a donné 35 jours au moteur pour détruire quatre disque durs de ce type, sous peine de poursuite. Stephen Eckersley, un des responsables de l’ICO, a notamment indiqué que ces faits "sont un exemple de ce qui peut mal tourner quand les groupes de technologie négligent le fait que leurs produits utilisent des informations personnelles".

Google a pris en compte la demande. Un porte-parole de la société a fait amende honorable et indiqué que Google avait "reçu l’injonction ce matin et (allait) poursuivre (son) programme de destruction de ces données". Tout en poursuivant : "Nous travaillons dur à Google pour le respect de la vie privée. Mais dans ce cas, nous ne l’avons pas fait, c’est pourquoi nous avons rapidement renforcé nos systèmes pour régler le problème. (Nous n'avons) pas voulu collecter ces données, (...) pas utilisées ni même regardées".

Notons que Google avait été condamné en Allemagne et en France dans le cadre de ce même problème.

google cars
Source de l'image :DR

Commentaires : 2
  1. Annuaire Français 26 juin 2013 at 11 h 10 min

    Je ne pense pas en effet que Google ait eu une intention malhonnête car si telle était sa volonté, il y a bien d'autres moyens plus discrets et plus efficaces pour récupérer quelques données.

    Toutefois, ont ne met pas en oeuvre une telle opération sans faire de nombreux tests et essais préalables, jusqu'aux essais en réels. Donc, Google savait très bien qu'il allait ainsi récupérer des volumes de données inutiles et en parties privées.

    Personnellement, je me serait senti pas "à l'aise dans mes basquettes" avec des données privées collectées sur mes disques ... Apparemment, les techniciens n'ont pas eut de scrupule sur ce coup là ...

  2. emailing 27 juin 2013 at 13 h 34 min

    Et en ce qui concerne les données que sont collectés par la nsa/cia depuis les serveurs de google/facebook/twitter selon les révélations de l'anciens analyste de la cia on en parle ? Qui vas ordonner la destruction de ses données ?

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site