> > Google débordé par les demandes de reconsidération. Et pourquoi pas un agrément ?

Google débordé par les demandes de reconsidération. Et pourquoi pas un agrément ?


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo que ses équipes ne peuvent pas établir un dialogue avec les webmasters par manque de temps. Pourtant, certaines solutions pourraient être mises en place...

Matt Cutts a posté une nouvelle vidéo (2'34", tee-shirt blanc à motif pandanoïde), sur le thème What is Google doing to provide support to webmasters? ou, en français, "Que fait Google pour proposer un support aux webmasters ?".

La vidéo évoque en fait la problématique du nombre de demandes de reconsidération reçues par l'équipe de Matt Cutts (5 000 par semaine, 20 000 par mois), de la taille du Web et du nombre de webmasters désirant des renseignements. Un message général peut être envoyé à plus de 400 000 personnes dans les Webmaster Tools (c'était le cas en janvier dernier). Aussi, il est quasiment impossible de fournir une réponse détaillée et approfondie à chaque demande. Les messages sont donc pour la plupart automatiques et identiques d'un site à l'autre. Matt Cutts avoue que "it's fundamentaly a scale issue". D'autant plus qu'il rappelle que le but premier de son équipe est de faire en sorte que les résultats du moteur de recherche soient de la meilleure qualité possible. Le dialogue avec les webmasters ne vient qu'après dans leurs priorités. Dans ces conditions, il est quasiment impossible d'avoir des conversations avec les webmasters, par manque de temps en règle générale. Plusieurs expérimentations ont été mises en place dans le passé par Google, sans grand succès. "It's fundamentaly a very hard problem" conclut Matt. Bref, ils sont débordés...

Des solutions existent !

Certaines solutions pourraient cependant, selon moi, être mises en place. Il existe par exemple un programme de certification Adwords qui permet à Google de s'appuyer sur des consultants indépendants ou en agence pour traiter des campagnes de liens sponsorisés. Pourquoi ne pas mettre en place ce type d'agrément pour les aspects SEO ? Des "spécialistes externes agréés Google" pourraient être le relais, sur le terrain, des équipes de Matt Cutts pour dégrossir les dossiers parfois complexes et techniques de certains clients. Entendons-nous bien :

- Je pense que les équipes de Matt Cutts voient surtout les SEO comme une bande de spammeurs patentés qui veulent avant tout gagner un maximum de pognon. Bon, il y en a, certes 🙂 et j'imagine qu'ils ne doivent pas se marrer tous les jours devant les "attaques" qu'ils ont à traiter. Mais cette vision est plus que restrictive. Tous les SEO ne sont pas des black hat bourrin (non, ce n'est pas un pléonasme) n'ayant qu'une envie : pourrir les SERP de Google. De nombreux référenceurs sont des gens sérieux, avec une vraie éthique "white", qui envisagent avant tout leur métier comme un conseil auprès de leurs clients, notamment sur de gros sites, afin que ceux-ci soient mieux indexés, mieux analysés et compris par les robots de Google. Et un site mieux indexable, mieux analysé, c'est un vrai service rendu à la qualité des résultats renvoyés par le moteur !

- Le problème ne serait pas de demander à Google : "je veux que le site de mon client soit mieux positionné". Soyons sérieux. Evidemment que, dans ce cas-là, ça ne peut pas fonctionner. Mais ce type de prestation pourrait résoudre de très nombreux problèmes techniques, d'indexation ou de pénalités, etc. Bref, des problèmes devant lesquels les responsables de sites sont souvent sans ressources. Parce que, parfois également, le problème vient tout simplement de Google (bug, mauvais crawl ou autre) et qu'on ne peut pas y faire grand chose.

Google pourrait même fournir quelques outils (limités certes) mais qui pourraient aider les "consultants agréés" à effectuer leur "hot line de premier niveau". Et ces consultants pourraient aussi avoir des contacts avec les équipes de Matt Cutts, ou d'autres googlers, pour traiter le "second niveau".

Un résultats positif et "gagnant-gagnant"

Le résultat pourrait être plutôt positif : des sites mieux optimisés pour les visites de Google, moins pénalisés (beaucoup de pénalités arrivent par méconnaissance de certains points par les webmasters), donc mieux analysés par le moteur. Des résultats de meilleure qualité également. Et, qui plus est, un marché du SEO qui pourrait ainsi s'assainir en virant certains charlots qui n'ont rien à y faire.

Certains diront que le programme de certification Adwords existe parce que ça fait directement gagner de l'argent à Google. Certes. Mais des résultats de recherche de meilleure qualité, cela ne fait pas gagner de l'argent à Google ? N'est-ce pas un objectif prioritaire pour la société, puisque c'est son coeur de métier ? Et c'est, de plus, le travail majeur de l'équipe de Matt Cutts. Pourquoi ne pas mettre en place des solutions qui permettraient d'améliorer cette situation ?

Dernier point : cela éviterait, dans une certaine mesure, que les personnes, chez Google, qui travaillent sur Adwords ne soient pas saturés de questions sur le SEO par leurs clients. Demandez aux googlers, notamment en France, si cela ne leur faciliterait pas la vie 🙂

Alors, des "consultants web search" (pour ne pas dire le mot tabou : "SEO") agréés chez Google, une utopie naïve et impossible (hum, il doit bien y avoir un soupçon de pléonasme, là...) ? Et pourtant, je suis persuadé qu'il s'agit là d'une solution "gagnant-gagnant" tout à fait intéressante. Mais est-ce dans l'"esprit Google" de faire cela ? Les réticences internes pourraient bien être les principaux freins à ce type de prestation.

Et vous, qu'en pensez-vous ?


Source de l'image :Google

Commentaires : 12
  1. Fabien BRANCHUT (Concepteur Web) 30 août 2013 at 11 h 29 min

    C'est sûr que Google considère le métier de SEO comme un métier de coquin. Il y gagnerait clairement davantage en pertinence à travailler avec eux afin de mettre en avant des petits sites de qualités plutôt que des grosses marques parfois peut qualitative en terme de contenu.

  2. Khou 30 août 2013 at 13 h 42 min

    Il est clair que chacun y gagnerait tout d'abord en temps avec des sites mieux référencés plus rapidement, sans passage par d'éventuels pénalités à traiter du côté Google mais aussi en "propreté" avec des sites mieux structurés et un index Google plus clean. Bref comme dirait Voltaire : "Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes !"
    Mais est-ce réalisable et ne serait-ce pas là, pour Google , la porte ouverte à tous les secrets bien gardés de son algorithme ?
    En tout cas merci pour votre excellente vision des choses pour tenter d'améliorer tout ce petit monde du seo, un univers si rude et impitoyable !

  3. référencement naturel 30 août 2013 at 17 h 22 min

    Ce qui est flagrant c'est que google manque de confiance aux SEO. Chose qu'il devrait pourtant corriger pour gagner plus de considération de la part de ces derniers.

  4. adil 30 août 2013 at 20 h 28 min

    Matt cuts avec un tee shirt de Panda ! Nous savons peut être à quoi nous attendre bientôt

  5. Monica Médias 30 août 2013 at 21 h 07 min

    Google livrant gratuitement ses morceaux de formule magique à la plèbe, aux alchimistes de tous poils et à des concurrents potentiels?
    Y'a pas marqué S.P.A. sur le tee-shirt!

    Sinon bienvenue à la fondation Adwords (à votre bon coeur et avec votre cryptogramme)

  6. Lunil 31 août 2013 at 23 h 18 min

    Avec les fréquents changements d'algo de Google, les sites font du yoyo sans que l'on sache vraiment pourquoi.
    Tiens, je crois que je vais les contacter !

  7. Véronique Duong 1 septembre 2013 at 20 h 29 min

    Bonjour, merci pour l'article. En effet, même, on aurait beau optimisé un site, mais si Google bug de temps en temps de son côté, cela pourrait impacté directement le SEO du site

  8. Annuaire Français 2 septembre 2013 at 12 h 26 min

    Ce serait évidement une avancée, mais il ne faut pas rever. A l'heure ou Google vient apparemment de passer le tout https et que certains se plaignent d'avoir quasi 100% de "not provider" , Google engage sa politique du "tout pour moi, rien pour vous" ...

    Ce principe est en réalisation chez nous depuis un certain temps, les premières agences agrées sont en test. Cela dit, je doute que Google emploie cette stratégie, ce serait un retour en arrière et un mode de fonctionnement que j'ai toujours défendu; celui d'un annuaire qui filtre, analyse et classe chaque site un par un, avec forcément une qualité bien supérieure a un robot et des algorithmes ...

  9. Cédric, expert certifié Adwords 2 septembre 2013 at 12 h 47 min

    Je trouve l'idée excellente ! J'ai la certification Adwords et je dois dire que c'est un véritable plus en terme de connaissance et envisager la même chose pour les reconsidérations est excellent.

  10. Annuaire généraliste Iporte 2 septembre 2013 at 17 h 52 min

    Il est vrai qu'au lieu d'envoyer des messages généralistes à tous les webmasters, recruter une petite armée en faisant potentiellement travailler des indépendants, petites entreprises, ... serait une très bonne initiative de leur part.

  11. Kleba 3 septembre 2013 at 9 h 37 min

    Le problème avec le "programme de certification Adwords" est que nos questions sont jusqu'à présent restées sans réponses. Le discours policé qui y est donné semble différent de la réalité. Étais-ce par incompétence ou bien par volonté de Google de ne pas être transparent ?
    Alors une solution similaire pour le SEO, je n'y crois pas.

  12. Agence WSF 4 septembre 2013 at 11 h 56 min

    Certes, mais quelle entreprise s'appuierait ainsi sur un tel réseau de consultants externes, et même indépendants ? Ce n'est pas là à mon avis un modèle économique viable...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site