> > Comment supprimer le chiffrement des SERP de Google

Comment supprimer le chiffrement des SERP de Google


Notez cet article

cadenas

Le site Google Operating System nous donne une astuce pour voir disparaître le chiffrement des pages de résultats de Google et voir revenir les mots clés en (not provided). Mais comment l'étendre de façon importante à nos navigateurs ?...

Le site Google Operating System nous donne une astuce pour supprimer le chiffrement des pages de résultats de Google et ainsi éviter que les mots clés de recherche échouent en (not provided) :
1. Modifier le "https://" en "http://"
2. Ajouter le paramètre "?nord=1" à l'URL de la SERP.

AInsi, l'URL chiffrée suivante :
https://www.google.fr/search?q=motcle
pourra être transformée en cette adresse (non chiffrée) :
http://www.google.fr/search?q=motcle&nord=1
Qui, elle, transmettra le mot clé "referer".

Evidemment, il semble impossible d'effectuer cette manip à la main pour chaque recherche sur le moteur. Existerait-il une bonne âme, un codeur bienfaiteur, qui pourrait créer une extension ou tout autre système très simple d'utilisation qui permettrait d'intégrer cette astuce à nos navigateurs favoris pour toutes les requêtes effectuées sur ce moteur ?

Mise à jour 5 novembre 2013 à 13:30 : un premier outil est disponible ici.

https securise

Source de l'image : DR

Commentaires : 10
  1. Valentin 5 novembre 2013 at 10 h 28 min

    Et une fois le plugin créé, qui va s'occuper de sa promotion auprès du grand public ? Comment va-t-on justifier l'intérêt pour Mr TOULEMONDE de fournir ses requêtes aux webmasters ?
    Le plus simple est de détruire l'image de Google pour voir se réorienter le trafic internet vers ses concurrents (Bing/Yahoo, Duckduckgo, Blekko, Yandex, Qwant :S, Exalead, etc...)

    • Qwant 7 novembre 2013 at 11 h 57 min

      "Réorienter le trafic" est une idée qui sonne très bien 😉 Vous êtes les bienvenus sur Qwant !

  2. Jean Venet 5 novembre 2013 at 11 h 38 min

    Quand bien même on réussirait à prouver à la terre entière que le moteur de recherche ne respecte aucune confidentialité, qu'il utilise nos données pour nous enfermer dans notre historique de recherche et que jamais un petit site "propre et honnête" ne pourra percer durablement dans les SERP sans avoir de SEO/SEA, ça ne changerai rien. Ne serait-ce qu'avec la fidélité à Gmail et Youtube, il faudrait une succession de bugs monumentaux et un concurrent vraiment sérieux pour qu'il n'occupe ne serait-ce plus que les 2/3 des recherches. On serre les dents et on attend ?

  3. Christian Méline 5 novembre 2013 at 11 h 47 min

    "nord" doit vouloir dire no-redirection
    La valeur est 1 ici, mais cela peut aussi être 2 (pas essayé avec 3 ou autre)

    Tu remarquera aussi que dans le source desSERP, ce sont aussi les bonnes urls des sites qui apparaissent et non pas la tambouille à GG. Les pubs aussi disparaissent, des vraies SERP à l'ancienne : cool 🙂

    Rigolo aussi, c'est qu'ensuite tu peux demander d'autre mots-clés dans le champ de recherche de GG et tu reste en http 🙂

    Le mieux serait qu'un développeur de navigateur se décide d'arrêter de faire de la lèche à GG et force cette url de recherche.

    Apple, si tu nous entends 😉

  4. Jerome 5 novembre 2013 at 13 h 49 min

    Ce serait effectivement interessant que des développeurs codent ces extensions, mais après, pour que le grand public les installe ce sera un chemin de croix.
    L'idée de Chirstian est intéressante (nouveau navigateur) mais idem, il faudrait que les internautes l'utilise...Je me rappelle qu'au lancement de Chrome, les premiers moi en France ce n'etait pas folichon et pourtant ils matraquaient avec de l'adsense à Gogo.
    Et puis il ne faut pas oublier que ce paramètre peut ne plus fonctionner en 1 claquement de doigt. Compliqué tout ça...

  5. Marc, Annuaire Français 5 novembre 2013 at 15 h 20 min

    @Olivier ... un bonne âme ... il y a une note de désespoir dans cette requête ...
    Venant de la part du N°1 Français du SEO, cela soulève d'autant plus l'importance de pouvoir analyser les mots clés des referer.

    Sur ce coup là, Google est vraiment le diable, et cette rétention bcp trop autoritaire (je n'ai pas le bon mot approprié). C'est le DEVIL dans sa toute puissance ... et permissible est dépassé.

    Avec le recul de 17 ans d'internet, je ne vois pas d'issue venant de Google. Les grosses sociétés désormais sont impitoyables ... et outre-atlantique, ont nous a habitué a des entreprises jusque-boutistes...

    Côté développement, j'ai le sentiment que Google réagira pour éviter un retour en arrière, et supprimera les possibilités, par l'annulation du paramètre nord=1.
    Mais ce n'est pas compliqué pour un développeur confirmé, tous les navigateurs hormis chrome ont des ouvertures de développement justement.

    La solution, est sera plutôt vers un moteur concurrent de Google. Si il y a de l'énergie a dépenser, et même a investir, c'est de ce côté là ... ou la législation Française/européenne.

  6. Louis 5 novembre 2013 at 17 h 02 min

    Lors d'une recherche avec Firefox 24 une recherche lambda me donne cette url :http://www.google.fr/webhp?nord=1#nord=1&q=test alors que Chrome me donne https://www.google.fr/search?q=test&hl=fr&btnG=Google

    Un lien avec l'article ce paramètre ?nord sous firefox?

  7. comparatif banque 6 novembre 2013 at 11 h 37 min

    C'est intéressant cette réorientation mais le travail semble dur pour sensibiliser l'internaute de l'importance de dévoiler ses requêtes.

  8. Isabelle Canivet 7 novembre 2013 at 16 h 21 min

    Il existerait un plug-in pour faciliter le travail : "Toolbar anti Not Provided" :

    http://not-provided.fr/toolbar-recherche-google-sans-not-provided/

  9. LoveRomance 13 novembre 2013 at 11 h 52 min

    Bonjour, Google est une catastrophe pour tous les sites petits, moyens, de commerc et de présentaion. Google lui m^me a déclaré que ce n'était plus un moteur de recherche et des millions de gens comme des beoufs que nous sommes continuent à engraisser ce parengon du capitalisme vurtuel. Les prodctueurs de vin, les hotels, les petites boutiques en ligne n'apparaiisent quasiment plus. Seuls les géants intouchables sont présents. Googel a fait fermé des milliers de boites sur le Web, autoentrepreneurs et particuliers sont touchés aussi. Il a tué le Web pour un faire un chiffre d'affaire mondial colossal... Le référencement est mort.... au pire u site perso sou free qui a 10 ans peut remonter en 1ère page 🙂

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site