> > Microsoft pourrait abandonner Bing si...

Microsoft pourrait abandonner Bing si...


Microsoft pourrait abandonner Bing si...
5 (100%) 1 vote

Bing logo

Microsoft pourrait prendre la décision d'arrêter Bing en 2014, en tout cas si Stephen Elop, ex-PDG de Nokia, remplace Steve Ballmer à la tête de l'entreprise. Une décision qui pourrait poser quelques soucis à... Google !...

Dans quelques mois, Microsoft va changer de PDG et se cherche actuellement un remplaçant à Steve Ballmer. Plusieurs prétendants sont sur les rangs, dont Stephen Elop, ancien CEO de Nokia. Si on en croit Bloomberg, Elop aurait comme programme principal de recadrer l'activité de Microsoft autour de Windows et surtout de la suite Office (Word, Excel, Powerpoint...), notamment sur les terminaux mobiles.

Cette volonté aurait comme conséquence de supprimer certaines activités comme la Xbox ou le moteur de recherche Bing, accusé de ne pas avoir atteint son seuil de rentabilité.

Si Microsoft arrêtait Bing, le plus impacté par cette décision serait peut-être... Google qui se retrouverait alors sans concurrents et sous les feux de la loi anti-trust américaine. Et que ferait Yahoo! dans ce cas ? Difficile d'imaginer pour lui d'autres voies que celles de... Google pour son moteur de recherche ! Bref, l'année 2014 sera certainement décisive pour l'avenir de Bing sur le web...

stephen-elop

Source de l'image : Bloomberg

Commentaires : 7
  1. Marc, Annuaire Français 13 novembre 2013 at 17 h 26 min

    Quelle nouvelle !!! La visibilité de certains qui avaient encore une chance d'obtenir du trafic auprès de Bing va en prendre un coup si cela arrive.
    Le domaine du search marche un peu sur la tête ... et certes, ce n'est pas la meilleure nouvelle pour Google.

  2. toto 14 novembre 2013 at 13 h 00 min

    je suis surpris : vous pensez immédiatement aux soucis que pourrait avoir Google et non pas à notre "pluralisme d'information, de réponses", ou plus simplement la liberté d'expression.

  3. Fred 14 novembre 2013 at 17 h 39 min

    Après avoir à moitié coulé Nokia, Stephen Elop s'attaque à Microsoft, trop fort!

  4. Raggaman 15 novembre 2013 at 4 h 50 min

    Hum? C koi BING ??

  5. Wiko 15 novembre 2013 at 13 h 14 min

    Stephen Elop veut stopper bing ? Une vrai blague lorsque l'on sait que ce moteur de recherche progresse régulièrement au niveau des parts de marché aux usa. Désormais cette technologie atteint presque 28% aux usa ! Il veut surtout s'assurer de satisfaire les quelques fonds de pension qui veulent maximiser la rentabilité sur le court terme, en sacrifiant la rentabilité sur le long terme. Cet homme va couler Microspoft à lui tout seul. Bing est un moteur de recherche montant et la seule alternative possible face à google.

  6. olivier@abondance.com 15 novembre 2013 at 14 h 05 min

    @Wiko : que Bing soit la seule alternative à Google au niveau mondial, c'est clair et net.
    En revanche, il est faux de dire qu'il progresse. Les stats Yahoo!Bing (notamment Comscore : http://goo.gl/AhH5Hi) n'ont pas bougé d'un iota ou presque depuis plus de 3 ans aux US et baissent plutôt en France (moins de 4% de parts de marché). J'ai sous les yeux les stats de de 2010 et les chiffres sont identiques aux US à ceux d'aujourd'hui...
    Il n'empeche que, selon oi, Bing doit continuer à vivre, que serait-ce que pour rester une alternative....

  7. arab 31 janvier 2014 at 20 h 20 min

    Bing est le seul conçurent est a long terme bing pourra trouver un moyen de detronner google
    quant a Stephan eleop il es douer pour couler des société pour moi cet homme est plus un saboteur au autre chose

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site