> > Matt Cutts en remet une couche sur le guest blogging et annonce des sanctions !

Matt Cutts en remet une couche sur le guest blogging et annonce des sanctions !


Notez cet article

penguin

Matt Cutts en remet une couche sur son blog perso au sujet du guest blogging à des fins SEO, expliquant une nouvelle fois qu'il s'agit de spam et que ceux qui s'amusent à ce type de stratégie pourraient bien s'en mordre les doigts prochainement...

Matt Cutts s'est plusieurs fois exprimé, dans le passé, sur la notion de guest blogging à des fins SEO (proposer sur son blog un article, souvent payant pour le rédacteur, servant en premier lieu à créer des liens vers le site de ce dernier) : notamment en octobre 2012, en novembre 2012, en juillet 2013, en octobre et enfin en décembre 2013. A priori, le message était clair : le guest blogging à des fins de SEO est du spam et sera de plus en plus combattu par Google !

Si le message n'était pas totalement bien passé auprès des webmasters, Matt CUtts vient d'en remettre une couche sur son blog perso où il explique une nouvelle fois que "payer pour du PageRank" est une pratique interdite et donc dangereuse !

Bien sûr, tout cela fait partie de la stratégie de FUD de Google ! Toujours est-il qu'on peut s'attendre dans les mois qui viennent à des actions de plus en plus dures de la part du moteur envers les sites qui s'amusent à ce type de stratégie... Une nouvelle bêbête noir et blanc serait-elle en gestation ?



Source de l'image : Google

Commentaires : 11
  1. Stéphane 21 janvier 2014 at 11 h 13 min

    Mais alors, expliquez-moi comment Google fait la différence entre un "article d'invité" gratuit et un article payant ?
    Faut-il arrêter de faire appel à des rédacteurs extérieurs dans son blog?
    Faut-il leur interdire un backlink bien légitime?

  2. Nicolas 21 janvier 2014 at 11 h 20 min

    idem que Stéphane : Faut-il arrêter de faire appel à des rédacteurs extérieurs dans son blog?

    Bientôt on va finir par interdire les liens non ?

  3. denis 21 janvier 2014 at 11 h 28 min

    Le guest blogging ne concerne que les liens vers des sites ou les liens sur les profils des RS le sont également ?

  4. Herve 21 janvier 2014 at 11 h 31 min

    Ramener 1 ou 2 cartouches de clopes de trop quand on rentre de vacance c'est interdit aussi, et tout le monde le fait (les fumeurs) sans se faire sanctionner. Il faut juste arrêter d'écrire la nature de l'article rédigé en haut de l'article (article sponso, article invité). Si l'article est intéressant, le lecteur se fiche qu'il soit sponso ou invité, et il ne le remarquera peut être mm pas.

  5. Sylvain 21 janvier 2014 at 12 h 08 min

    Je ne vais pas moi même en remettre une couche, je l'ai fait ici : https://plus.google.com/+sylvainrichard/posts/7QR1jDH4okz
    Mais certains méritent les claques qu'ils prennent. Pour une fois je me range du côté de Matt, si les bourrins ne continuaient pas avec les mêmes tactiques en changeant simplement de support (annuaire, puis CP, puis blogs, etc.) en étant toujours aussi lourds.

    Un peu de finesse serait un ingrédient utile dans les pratiques de certains...

  6. Fabien Branchut 21 janvier 2014 at 14 h 38 min

    @Stéphane : Comment fait Google pour savoir la différence entre un "article d'invité" gratuit et un article payant ? Et bien je pense qu'il commence déjà par lire les e-mails du paquets d'idiots qui me demandes des échanges de liens sur Gmail (voir même sur Google+).

  7. nicolas plantelin 21 janvier 2014 at 15 h 36 min

    Impossible (pour le moment) de voir si c'est un article invité ou non, sauf mention "article sponsorisé" ou un truc du genre. Il faut juste faire plus attention que dans le passé en ayant un linking naturel, et surtout faire que le lien a un objectif pour l'internaute (plus d'infos par exemple) et n'est pas posé au milieu d'un gros bloc de texte par hasard..

  8. Stéphanie 21 janvier 2014 at 16 h 14 min

    Ah Google et ses restrictions ! Bientôt ils vont interdire de mettre des liens aussi dans les articles.

  9. Marc, Annuaire Français 21 janvier 2014 at 16 h 50 min

    Google arrive simplement dans ses limites de maitrise, c'était évident. A ramasser le bons et le mauvais, "des beaux quartiers aux plus grands dépotoirs", ce n'est pas des algorithmes qui réussiront a faire le bon tris, dans tout et notamment les back-links.

    Cela fait presque 20 ans que les SEO jouent a cache-cache avec les moteurs de recherches qui se creusent la tête pour ne pas se faire déborder. Y a-t-il des problèmes de liens avec les Pages Jaunes, l'annuaire Orange, l'Annuaire Français? Aucun …

    Tous les ans, des stratégies se mettent en place, avec des services, avec des individus qui créent leur activité indépendante; bloggers, rédacteur etc…
    Chaque année, Google sort un nouveau filtre, pour tout chambouler, qui met d'un coup sur la paille un grand nombre de personne qui avaient cru pouvoir travailler sur le web.

    Rédacteurs et bloggers n'ont donc plus qu'a pointer à l'ANPE, mais ce n'est pas avec l'évasion fiscale de Google que ces chômeurs seront payé …
    Bref, je suis un peu nerf sur ce genre d'annonces.

  10. patrick 21 janvier 2014 at 22 h 58 min

    A ce rythme, dans un an, ce sera le nofollow ce sera sur tous les sites de la planète, on en plus très loin d'ailleurs !

  11. Yann Bernhard 22 janvier 2014 at 12 h 23 min

    @Marc : 100% d'accord avec ton analyse. Google fait beaucoup d'annonces, mais les injustices et incohérences persistent sur le web avec des pratiques SEO plus que douteuses... De quoi passer définitivement du côté obscur...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site