> > Matt Cutts et les tests d'évaluation des nouveaux algorithmes

Matt Cutts et les tests d'évaluation des nouveaux algorithmes


Notez cet article

matt cutts

Matt Cutts explique dans une vidéo les différentes procédures mises en place par ses équipes pour tester et évaluer les changements d'algorithmes mis en place - ou pas - au fil des ans pour le moteur de recherche, notamment en termes de lutte contre le spam...

Matt Cutts vient de mettre en ligne une nouvelle vidéo (3'36", tee-shirt blanc), répondant à la question How does Google evaluate algorithmic changes? ou, en français, "Comment Google teste-t-il et évalue-t-il la pertinence de ses changements d'algorithmes ?"i

Matt Cutts explique que, lorsqu'une modification est mise en place dans l'algorithme, celle-ci est testée par les "search quality raters", dont le métier est d'évaluer par A/B testing ou lien par lien, la qualité des pages de résultats, avec ou sans cette nouvelle fonctionnalité. Rappelons ici, une nouvelle fois, que les "quality raters" n'ont rien à voir avec les membres de la "search quality team" qui travaillent sur les actions (pénalités) manuelles infligées à certains sites qui ne suivent pas les recommandations du moteur.

Matt explique que, parfois également, le nouvel algorithme est mis en ligne pour une portion spécifique d'internautes et le comportement des utilisateurs du moteur, notamment en termes de taux de clics, est comparé sur les deux versions. Mais il explique que certaines pages "spammy" peuvent induire en erreur cette procédure.

Le moteur utilise encore d'autres critères (et notamment le jugement humain des équipes "search quality team" pour chaque pays qui en possède, ces personnes connaissant bien les problématiques régionales) et c'est la somme de toutes ces "notes" qui fait en sorte que la modification est mise en production de façon définitive.

Rappelons que Google communique sur 500 changements d'algorithmes chaque année pour son moteur, l'année 2012 ayant vu la bagatelle de 665 modifications ! On imagine la somme de travail que cela représente de tester toutes ces nouvelles fonctionnalités...


Source de l'image : Google

Commentaires : 4
  1. mathieu 2 avril 2014 at 13 h 14 min

    Est-ce que tu penses que quelqu'un chez Google est encore capable d'expliquer l'algorithme de manière exhaustive et juste ?
    Ca à tellement l'air d'une usine à gaz.
    Sous cette apparence de simplificité de la page d'accueil, je pense qu'on ne se doute pas de la réelle complexité qu'est devenu le moteur !

  2. Jasmine 2 avril 2014 at 23 h 36 min

    Et pourtant, au fil des ans, la qualité générale des SERPs ne s'améliore pas !

    En aout 2013, Abondance citait d'ailleurs que la cote de satisfaction des moteurs était au plus bas.

    Et plus récemment encore, Matt Cutts lui-même a fait appel, sans grands résultats, à ce qu'on lui signale des "petits" sites de qualité.

    Le Mal est donc plus profond: il résulte de la position dominante, quasi monopolistique, de Google qui empêche la qualité d'émerger. Et les procédures internes chez Google n'y changent rien.

  3. hafid 3 avril 2014 at 13 h 12 min

    Bonjour,

    Des changements de SEO chaque année pour le même résultat : Toujours les mêmes sur la première page. Google aime les annonces adwords qui rapportent énormément d'argent.

    J'ai hâte de voir le SEO en 2020 2030

    Merci pour l'article

  4. Marc-André 10 avril 2014 at 9 h 11 min

    Je suis toujours aussi étonné de voir, que malgré toutes les modifications a l'algorithme de google, ceretains réussisent toujours à se hisser au sommets des résultats avec des techniques douteuses.

    Du coup il n'est pas étonant de voir le peu de satisfaction exprimé lors des enquetes sur l'efficacité des moteurs de recherches. Malgré tout les efforts de Google et cie, ce n'est pas toujours le site le plus pertinent qui ressort en premier.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site