> > Google va donner plus d'informations lors d'une demande de reconsidération négative

Google va donner plus d'informations lors d'une demande de reconsidération négative


Google va donner plus d'informations lors d'une demande de reconsidération négative
5 (100%) 1 vote

confession

Lorsqu'une demande de reconsidération de site amène à un refus de lever de pénalité de la part des équipes de Google, les explications pourront dorénavant être plus précises sur les raisons de cette décision...

Matt Cutts, porte-parole de la lutte anti-spam chez Google, a expliqué lors du dernier salon SMX Advanced à Seattle que, dorénavant, lorsqu'une demande de reconsidération de site a été effectuée (suite à une pénalité manuelle) et qu'elle est refusée par les équipes de la "Search Quality Team", plus d'explications pourront être fournies pour expliquer ce refus. Il s'agira en tout cas d'une option que le "Search Quality Analyst" pourra activer. Sinon, le message "standard" sera envoyé.

Pour l'instant, on ne sait pas encore réellement en quoi consisteront ces informations plus détaillées, mais on peut imaginer qu'il s'agira de conseils plus précis, d'exemples plus nombreux de points à corriger et surtout de données plus spécifiques au site en question et plus personnalisées, donc.

Il est vrai que les messages trop standards amenaient souvent une mauvaise compréhension de la cause de la pénalité et de multiples aller-retours et refus de la part des équipes de Google, occasionnant un surplus de travail pour tout le monde. Plus de clarté devrait limiter les demandes et les échanges, et augmenter la productivité de tout le monde...

gwt-reconsideration-request

Source de l'image : Abondance

1 commentaire
  1. patrick 13 juin 2014 at 13 h 32 min

    C'est très gentil, tout cela, on va finir par se sentir redevable, mais puisqu' on est dans les songes, les repentir et les miracles, des milliers de sites attendent depuis septembre 2013 la mise à jour de l'algo du manchot ! il y a de nombreux cas de négative SEO, les équipes de Search Quality, le savent très bien, il faudrait une mise à jour automatique au moins tous les 3 mois, pour être équitable et se sortir de ce piège infernal !

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site