> > L'Italie attaque Google sur sa gestion des données personnelles

L'Italie attaque Google sur sa gestion des données personnelles


Notez cet article

justice

L'équivalent de Cnil en Italie donne 18 mois à Google pour se conformer aux lois européennes et mieux informer les internautes de l'usage qui peut être fait de leurs données personnelles. L'amende prévue ne devrait pas faire trembler la société de Mountain View...

On ne compte plus les problèmes juridiques de Google au sujet de sa gestion des données personnelles de ses utilisateurs, et notamment depuis qu'il a unifié les conditions d'utilisation d'une soixantaine de ses produits et service en 2012.

A l'époque, de nombreux pays s'étaient élevé contre cette nouvelle donne. En France notamment, la Cnil avait mené le combat avec un succès relatif. C'est maintenant en Italie que, selon Reuters, l'organisme de régulation local vient de donner un ultimatum de 18 mois à la société américaine pour revoir la façon dont ces données étaient stockées et utilisées. Il est notamment demandé à ce que les utilisateurs des produits Google donnent leur consentement pour que leurs données personnelles soient utilisées, tout en étant clairement informé de l'usage commercial qui pourra en être fait. Le délai de suppression d'un compte Google ne devra également pas excéder 2 mois.

Google devrait proposer des actions allant dans ce sens d'ici au mois de septembre. Il ne risque de toutes façons qu'une amende d'au plus un million de dollars, somme dérisoire pour la société (mais toujours supérieure à ce qu'il a payé en France).

big brother

Source de l'image : DR

Commentaires : 2
  1. Jurilegal 23 juillet 2014 at 14 h 43 min

    Oula, l'Italie doit vraiment faire très très peur à Google...:)

  2. Bruno TRITSCH 24 juillet 2014 at 12 h 46 min

    Bonjour,

    Tant que chaque pays mènera son combat chacun dans son coin et ne menacera Google que d'amendes représentant certes de très belles sommes pour nous misérables terriens, mais une goutte d'eau dans l'océan des richesses de Google, pourquoi voudriez-vous que ce dernier se plie au diktat des différents pays?
    A contrario, si tous les pays de l'Union Européenne s'unissaient et menaçaient Google de ne plus pouvoir avoir accès au marché européen, je pense que cela aurait un tout autre impact, vous ne pensez pas?

    Cordialement,

    Bruno

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site