> > Google pénalise la visibilité des médias allemands dans son moteur

Google pénalise la visibilité des médias allemands dans son moteur


Notez cet article

presse

Google a décidé de dégrader la visibilité de plus de 200 sites média (presse, radio, télévision) dans son moteur de recherche en Allemagne en n'affichant plus de descriptif et d'images pour leurs contenus...

Le torchon brûle depuis longtemps entre Google et la presse allemande. L'année dernière, un bras de fer avait déjà eu lieu, Google désindexant de nombreux sites, provoquant immédiatement un camouflet attendu pour ces sources d'informations.

Dernier épisode en date de cette guerre ouverte : l'annonce, hier, d'une sorte de "pénalisation" par le moteur de plus de 200 sites média du pays (Bild.de, Bunte.de ou Hoerzu.de, ainsi que chaque site représenté par VG Media, coalition regroupant de grands groupes de presse comme Axel Springer, Burda, Madsack ou Funke) pour lesquels le moteur de recherche de recherche n'affichera plus, dans ses résultats, que le titre de l'article, sans descriptif (snippet) ni image éventuelle.

Cette décision, publiée sur le blog allemand de Google, toucherait 170 sites de presse, 20 sites de télévisions et 59 sites de radio et sera effective à partir du 9 octobre prochain. Le but, pour le moteur de recherche, serait de contourner la "Lex Google", une loi votée l'année dernière et qui pourrait le contraindre à rémunérer les sites media lorsqu'il emprunte une partie de leurs contenus.

Reste à voir si cela aura un réel impact sur le trafic généré sur les sites médias ou s'il ne s'agira que d'une "punition" toute symbolique... L'avenir le dira...

crieur de journaux

Source de l'image : DR

Commentaires : 17
  1. Frédéric Jutant 2 octobre 2014 at 9 h 06 min

    Heureusement qu'Axel Springer a fait une OPA il y a quelques années sur http://www.seloger.com/ lol

  2. Fabien BRANCHUT 2 octobre 2014 at 9 h 34 min

    Je comprends les médias allemands qui en ont marre de se faire scraper. Avec 2 ou 3 lignes de snippets, Google parvient à retirer l'essentiel d'une info d'une page web. Du coup, pas la peine d'aller sur le site, la réponse est directement sur Google.

    L'affichage de snippets par Google devrait être interdite : juste le et l'URL.

  3. Fabien BRANCHUT 2 octobre 2014 at 9 h 35 min

    @Olivier : ton système de commentaire ne semble pas prendre en compte l'affichage des balises HTML (certainement par mesure de sécurité).

    Voici la fin de ma phrase :
    L'affichage de snippets par Google devrait être interdite : juste le TITLE et l'URL.

  4. Anonyme 2 octobre 2014 at 9 h 40 min

    C'est bien Google, faut leur montrer qui c'est le boss 🙂
    Je trouve ça honteux de la part de l'Allemagne.
    Si il ne sont pas content, qu'il développe leur moteur de recherche...

  5. jo 2 octobre 2014 at 15 h 08 min

    Trois remarques:

    1. Le fait que la presse allemande se soit inclinée totalement devant le diktat de Google et ses conditions supplémentaires en aout 2013 ne SUFFIT pas à Google.

    2. Faute de temps, je n'ai pas lu les derniers rebondissements de cette affaire. Mais apparemment, le seul fait de critiquer le comportement de Google, alors même que ceux qui le font, ont accepté les conditions imposées par Google, entraîne des représailles.

    3. Si c'est bien ainsi, il est vraiment grand temps de réagir contre Google. Car, de deux choses l'une:
    ou bien Google est dans son droit (notamment en matière de droit d'auteur), et il n'a rien à craindre, même des tribunaux.

    ou bien il n'est pas dans son droit, et il doit se soumettre comme vous et moi.

  6. patrick 2 octobre 2014 at 15 h 36 min

    Dans une économie réelle le problème serait vite réglé, difficile de compendre pourquoi dans une économie virtuelle tout le monde est sourd et aveugle

  7. www.referencementadwords.fr 2 octobre 2014 at 18 h 10 min

    L'Allemagne devrait tout simplement bloquer l'accès à google, de toute façon google ne paye pas ses impots en europe, alors dehors le mauvais payeur !

  8. Anonyme 3 octobre 2014 at 10 h 01 min

    Google rend un service gratuit qui permet à vos sites d'être référencé et visible dans le monde entier. Si vous ne le souhaitez pas il suffit de désindexer vos pages, personne vous oblige à être sur google. Il faut arrêter de vouloir le beurre et l'argent du beurre...

    • JmRy 6 octobre 2014 at 14 h 18 min

      Encore un Anonyme qui a tout compris ... Juste une question, quand un seul moteur de recherche pèse plus de 93% de part de marché, comment fait-on pour promouvoir son entreprise sur le net ? On désindexe son site et on se contente des 7% qui reste à la concurrence. Aujourd'hui et ne vous en déplaise, celui qui veut (a) le beurre, l'argent et la crémière c'est GG.

  9. Amina 3 octobre 2014 at 11 h 23 min

    Je ne suis pas d'accord avec Anonyme, parceque google ce n'est pas absolument un service gratuit, c'est le contraire, en constatant que tout est devenu payant, les outils, les annuaires de qualité,etc.... alors il utilise une stratégie intelligente pour accumuler plus de fortune.

  10. Anonyme 3 octobre 2014 at 11 h 44 min

    @Amina : Ah bon tu paye toi pour rechercher des choses dans google ? tu paye pour te servir de Google map ? Tu paye pour te servir de Youtube ? Faut arrêter de délirer. Oui google gagne de l'argent avec les pubs, et alors ?

  11. jo 3 octobre 2014 at 12 h 44 min

    @ Anonyme

    Bien sur que les requêtes sur Google ne sont pas gratuites: Google ne te donne le droit d'utiliser ses services qu'en échange de tes données personnelles.

    Il t'est impossible de faire une requête sans céder à Google tes données personnelles et le droit de les exploiter à des fins publicitaires. (Cela n'a rien à voir avec le fait que tu ne cliques pas sur ses publicités, car tes données entrent de toute façon dans le système fourni aux annonceurs)

    Tu peux certes bloquer l'usage de l'historique de tes recherches. Mais la plupart des internautes ne savent pas le faire et, de toute façon, dans tous les cas, il reste des données personnelles qu'il est impossible d'empêcher Google de utiliser.

    Tu peux certes imaginer que tes données personnelles ne valent pas grand chose. Mais là, c'est une erreur totale. L'exploitation des données personnelles (par Google et d'autres), c'est la ruée vers l'or du 21ème siècle. Ce marché vaut des milliards.

  12. Anonyme 3 octobre 2014 at 13 h 00 min

    On s'écarte du sujet alors je vais répondre brièvement. Personnellement je pense que les données personnelles que google peut récolter ont pour but de rendre l'expérience utilisateur la meilleur possible. Je ne vois rien de mal à cela.

  13. jo 3 octobre 2014 at 17 h 22 min

    @ Anonyme

    OK pour ta "facilité", mais EN PLUS pour les exploiter financièrement à son profit..

    Google pourrait parfaitement utiliser tes données personnelles uniquement pour rendre tes recherches "meilleures". Pour cela, il faudrait que ce soit toi qui décides si oui ou non, cela t'intéresse qu'il le fasse.

    Ce n'est pas du tout le modèle économique de Google: Google utilise toujours tes données personnelles pour son propre profit et, d'ailleurs, n'en informe pas l'usager . Et tu n'as pas aucune possibilité de l'en empêcher.

    Tu peux simplement en exclure ton historique des recherches (ce que la plupart des usagers ne savent pas) parce que les lois sur la protection privée t'en donnent le droit.

    NB
    A ses débuts, Google n'exploitait pas les données personnelles à son propre profit. A cette époque, les recherches étaient effectivement gratuites. Mais ce n'est plus du tout le cas actuellement. Personne n'a jamais été informé du changement.

  14. Anonyme 3 octobre 2014 at 19 h 58 min

    Google est un site comme tous les autres. Je vois pas en quoi t'es obligé de t'inscrire pour faire une recherche ou regarder une vidéo sur youtube etc.... T'es pas non plus obligé de te servir de chrome... et rien ne t'empêche d'utiliser un proxy pour te cacher ou autres choses. Faut arrêter de voir le mal partout. Dans tous les cas ça me dérange pas car au final tout est gratuit, chacun peut avoir sa place sur le net et le savoir est pour tout le monde.
    Pour en revenir au sujet personne ne force les gens à utiliser google. Les gens utilise google car il propose le meilleur service.

  15. jo 3 octobre 2014 at 20 h 23 min

    Non, Google n'est pas un site comme les autres. Son modèle économique, c'est d'exploiter tes données personnelles à des fins publicitaires.

    L'immense majorité des sites web (y compris Abondance) ne le font pas. Quelques autres oui.

    C'est comme si tu avais une mine d'or dans ton jardin et que tu es content de me laisser l'exploiter parce que je t'offre de le garnir de parterre de fleurs sans que tu me doive payer.

    Bon Weekend.

  16. Centre d'appels 4 octobre 2014 at 21 h 27 min

    Cette pénalisation est-elle une réponse à l'idée de l'Allemagne de contraindre Google à révéler les secrets de son algorithme? Bref, c'est un vrai bras de fer et pour l'instant, ce sont les sites web qui font les frais.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site