> > SEM : le SEMPO place le SEO en première position

SEM : le SEMPO place le SEO en première position


SEM : le SEMPO place le SEO en première position
5 (100%) 5 votes

SEM : le SEMPO place le SEO en première position des actions marketing

L'association SEMPO a publié une étude sur le SEM (Search Engine Marketing), indiquant que le SEO est l'action la plus souvent mise en oeuvre par annonceurs, agences et consultants pour obtenir une visibilité sur les moteurs de recherche...

SEMPO, l'association des professionnels du Search Engine Marketing (SEM), a publié son étude récurrente sur le monde du marketing en ligne sur les moteurs de recherche. Une étude non consultable publiquement mais dont quelques résultats sont disponibles.

On notera que les entreprises ayant répondu à l'enquête utilisent du SEO à 94% pour les annonceurs et à 92% pour les agences et les consultants (contre 85% dans la précédente édition de l'étude en 2013). Le SEA est, pour sa part, utilisé à 83% par les annonceurs et 84% par les agences et consultants contre 78% il y a 2 ans.

etude-sempo-2015
Etude SEMPO sur le SEM 2015. Source de l'image : Marketing Land

Commentaires : 3
  1. Marc 4 novembre 2015 at 1 h 35 min

    C'est une étude intéressante , éffectivement, dommage qu'elle n'est pas publique dans sa totalité. Le SEO a encore beaucoup a apporter car la facture adwords devient de plus en plus salée. L'efficacité reste aussi a prouver pour le social, nous avons testé, sans grande conviction, sympa et pas trop couteux sur twitter, tarifs par contre douloureux pour Facebook.

    De mon point de vue, le SEO reste le plus sur des investissements si l'on déniche les vrais experts. Ensuite l'adwords sur le search offre de bonnes performances mais sera bientôt dépassé par le display CDE (Campagne Display exacte ). Déjà, il y a des outils en préparation pour permettre des ciblages ultra-fin page par page, a partir de scrap des serps sur les mots clés recherchés.

    Le search est en effet de plus en plus couteux, et surtout, une grande partie des internautes deviennent "imperméables" aux publicité adwords, par réflexe, et vont sur les résultats naturels. L"article d'abondance mériterais une mise à jour depuis que google impose sa map et annuaire my business tout en haut (ref http://www.abondance.com/actualites/20141002-14319-taux-clic-seaseo-les-serp-etude.html ). L'outil adwords display ne reflétant aucunement les résultats qu'affiche le moteur aux internautes sur les mêmes mots clés, de tels outils vont devenir indispensable.

    Plusieurs éditeurs sont sur les rangs pour fournir ces softs aux webagency et annonceurs. Ce sera aussi un excellent outil SEO pour aller poser des liens ou des actions de présence sur ces cibles précises en complément de ceux existants.

  2. consultant web en veille 4 novembre 2015 at 22 h 48 min

    Je veux bien comprendre que la répartition des budgets n'est pas simple à réaliser et que bon nombre de décideurs prennent autant soin de leur retour sur investissement que de leur visibilité sociale mais d'après moi la partie allouée au mobile est encore bien en deçà que ce qu'elle devrait être. LE digital display inclut la vidéo et que les tarifs soient plus élevés que le mobile se justifie, mais cela ne devrait pas être en dessous du social media advertising.

  3. Fabien Branchut 8 novembre 2015 at 9 h 05 min

    @marc : vous dites que l'adwords sera bientôt remplacé par le CDE (campagne display exact), mais c'est sans compter les adblockers qui commencent à peser lourd dans la balance.

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site