> > Un site trop lent peut perdre son statut de compatibilité mobile Google

Un site trop lent peut perdre son statut de compatibilité mobile Google



 
Un site trop lent peut perdre son statut de compatibilité mobile Google
4.2 (84%) 5 votes

Un site trop lent peut perdre son statut de compatibilité mobile Google

John Mueller a indiqué dernièrement qu'une page web ayant de mauvais scores sur l'outil PageSpeed Insights pourrait perdre son label de compatibilité mobile, sans donner plus de détails, hélas...

Cela avait été annoncé en juin dernier : les notes PageSpeed allaient bientôt faire partie des critères indiquant la compatibilité mobile d'un site aux yeux de Google. Il semblerait que cela soit désormais le cas, si on en croit John Mueller.

En effet, celui-ci a répondu à une question dans un hangout sur le sujet par ces mots : "(...) website is technically mobile-friendly in that the UI kind of works on mobile but it really has really bad PageSpeed insights scores then that's something where we might also think that this probably isn't a good mobile page". En clair, de mauvais scores sur l'outil PageSpeed Insights (PSI) pourrait faire pencher la balance du mauvais côté et indiquer qu'une page n'est pas "une bonne page mobile", entendez pas compatible mobile. Il semblerait cependant que les notes PSI doivent être vraiment mauvaises (sans avoir plus d'informations sur la note minimale, bien sûr) pour qu'une page perde ce label de compatibilité. En revanche, John Mueller n'a pas dit comment réagirait dans ce cas l'outil de test fourni par Google. Continuera-t-il à indiquer si une page est compatible ou pas dans ce cas et si non, en donnera-t-il la raison ?...

On notera cependant que Google n'a fait aucune annonce officielle à ce sujet et qu'il faudra donc se contenter, comme souvent, d'informations parcellaires et peu précises pour travailler sur nos sites...


Hangout dans lequel John Mueller répond à la question sur les critères PSI et la compatibilité mobile... Source de l'image : YouTube

Commentaires : 2
  1. Patrice 3 janvier 2017 at 11 h 01 min

    Les clients de mutu OVH ont du soucis à se faire pour leur positionnement 😀

  2. Anonyme 3 janvier 2017 at 16 h 54 min

    y'a pas que le serveur qui compte, il faut aussi bien structurer ses ressources css et js qui peuvent être bloquantes, surveiller le nombre d'images et ressources externes, ne pas surcharger le dom, ...

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site