> > Goossips : SEO International, Données EXIF, Shortlink, Hreflang, Symboles, Grammaire, HTTPS

Goossips : SEO International, Données EXIF, Shortlink, Hreflang, Symboles, Grammaire, HTTPS



 
Goossips : SEO International, Données EXIF, Shortlink, Hreflang, Symboles, Grammaire, HTTPS
5 (100%) 5 votes

Goossips : SEO International, Données EXIF, Shortlink, Hreflang, Symboles, Grammaire, HTTPS

Quelques infos sur Google et son moteur de recherche, glanées ici et là de façon officieuse ces derniers jours, avec au programme cette semaine quelques réponses à ces angoissantes questions : Un site web qui se positionne dans un pays donné sur Google aura-t-il une situation similaire dans un autre pays ? Google prend-il en compte aujourd'hui les metadonnées EXIF des images ? Le moteur accepte-t-il les balises rel=shortlink ? Existe-t-il un nombre limite de balises Hreflang à intégrer dans un code HTML ? Certains symboles ont-ils une valeur sémantique pour Google ? Une migration HTTPS peut-elle générer une baisse de trafic ? Etc.

Voici une petite compilation des informations fournies par les porte-paroles officiels de Google ces derniers jours sur différents réseaux informels (Twitter, Hangouts, Google+, forums, conférences, etc.). Donc "gossips" (rumeur) + Google = "Goossips" 🙂 La communication du moteur de recherche étant parfois plus ou moins sujette à caution, nous indiquons, dans les lignes ci-dessous, le niveau de confiance (taux de fiabilité) que nous accordons à l'information fournie par Google (de 1 à 3 étoiles, 3 étoiles représentant le taux de confiance maximal) - et non pas à la source qui en parle.

 International
John Mueller a indiqué dans un hangout que la situation, pour un site donné et une requête identique, peut être très différente selon le pays visé. Par exemple, un site qui se positionne bien sur un mot clé en France n'aura peut-être pas le même succès sur Google Espagne, Belgique ou Italie, car la concurrence n'est pas la même.
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Logique. La situation ne sera pas la même d'un pays à l'autre. Encore faudra-t-il, bien sûr, optimiser le site en question pour chacun de de ces pays, ce qui demande beaucoup de travail.

 

 Images
En 2014, Matt Cutts indiquait dans une vidéo que Google "se réservait le droit" de lire les metadonnées (EXIF) présentes dans une image. Sans en dire plus. On pouvait donc penser qu'à cette époque, le moteur ne lisait pas encore ces données mais envisageait de les utiliser à l'avenir. Cependant, John Mueller a indiqué sur Twitter que la situation n'avait pas changé depuis...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : RAS. Il n'est pas sûr à 100% que ces données puissent améliorer l'algorithme du moteur de recherche d'images...

 

 Shortlink
Jon Mueller a indiqué sur Twitter que le moteur de recherche ignorait les balises de type "rel=shortlink" comme <link rel = "shortlink" href = "/node/2" />...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Assez logique. RAS.

 

 Hreflang
John Mueller a expliqué sur Twitter qu'il n'existait pas de limite théorique au nombre de balises Hrefflag intégrées dans un code HTML. Et que si vous disposez de nombreux sites, à destination de nombreux pays, l'utilisation d'un fichier Sitemap XML avec ces indications Hreflang est certainement la meilleure solution...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Rien n'empêche de "bétonner" la situation avec les indications Hreflang dans le code HTML ET le fichier Sitemap XML, bien sûr.

 

 Symboles
John Mueller a indiqué dans un hangout que le moteur de recherche ne prenait pas en considération des symboles comme ® ou ™, indiquant en tout cas que ces symboles ne fournissaient pas de caractère sémantique spécifique à l'analyse du contenu de la page qui les contient...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Possible. De toutes façons, le "supplément d'âme" fourni par ces symboles dans un contenu est espsilonesque...

 

 Grammaire
John Mueller a expliqué lors d'un hangout que l'algorithme de pertinence de Google ne prenait pas en compte la qualité (ou pas) de la grammaire utilisée dans le contenu d'une page web. Cela ne jouera pas dans le classement de la page en question, dans un sens ou dans l'autre...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : On peut effectivement penser que l'algorithme de Google n'en est pas là au niveau de l'analyse. Pourtant, on peut imaginer que ce serait un critère de pertinence qu'il ne serait pas stupide de prendre en compte...

 

 HTTPS
Gary Illyes et John Mueller ont confirmé sur Twitter qu'une migration de HTTP vers HTTPS n'impliquait pas une baisse de trafic sur le site après cette action...
Source : Search Engine Roundtable
Taux de fiabilité :
Notre avis : Effectivement, dans l'immense majorité des cas (il ne faut jamais dire "jamais" en SEO), si une baisse de trafic est constatée lors d'une migration vers HTTPS, c'est que celle-ci a été mal faite...

 

logo-infos-google
Goossip (Infos Google).
Source de l'image : Google

Commentaires : 3
  1. Joseph 16 octobre 2017 at 15 h 12 min Reply

    Concernant la différence des résultats de pays à pays, il est ahurissant que quelqu'un soit à tel point ignorant du fonctionnement des moteurs pour poser une telle question en 2017 et plus particulièrement que Seroundtable en fasse un article en 2017.

    C'est ainsi depuis que Google existe hors USA., cad, j'imagine, depuis +/- 20 ans!

    Et la raison n'est pas une question de concurrence. C'est parce que les moteurs (je présume dans une approche essentiellement commerciale) ont CHOISI de ne pas afficher des résultats universels (langue par langue, bien sûr), mais bien pays par pays.

    Ce choix peut être plus pertinent pour les requêtes "nationales", mais cela ne l'est pas a priori pour les requêtes sur l'étranger. Je m'étonne toujours que les afficionados des moteurs ne l'aient jamais fait remarqué.

    ---

    Pour le surplus, en raison d'autres facteurs (entre autres, la personnalisation des SERPs), les résultats peuvent varier depuis plusieurs années d'une personne à une autre, voire pour une même personne selon le moyen de connexion utilisé.

    Si seroundtable, a besoin de rédacteurs pour rappeler des bases aussi élémentaires et les mettre à la une, alors ...

  2. Charles 18 octobre 2017 at 8 h 07 min Reply

    Lol
    je suis plié de rire en imaginant le jour ou google va prendre en compte les fautes de grammaire et celles d’orthographe.

  3. Anonyme 18 octobre 2017 at 14 h 14 min Reply

    Bonjour,

    On peut dire que Google a mis en place une liste de restriction ! Si ça pourrait être bénéfique pour le référencement de notre site pourquoi pas, sinon, a quoi ça sert tout ça !
    Oui, peut-être pour de raison de sécurité mais ça n'empêche pas les hackers !

    A bientôt !

Laisser un commentaire

(charte de saisie de commentaire)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un site du Réseau Abondance | Olivier Andrieu | Contact | Publicité sur le site